L'engouement pour l'énergie éolienne ne se dément pas. Selon le Conseil mondial de l'Energie éolienne (Global Wind Energy Council, GWEC) les capacités en énergie éolienne ont bondi de 28,8% en 2008 dans le monde, atteignant 120.791 mégawatts (MW) fin 2008 contre 93.823 MW fin 2007.

"Les chiffres parlent d'eux-mêmes: il y a une demande énorme et croissante dans le monde pour l'énergie éolienne, qui peut être installée rapidement et virtuellement partout dans le monde", a commenté le secrétaire général du GWEC, Steve Sawyer, cité dans l'étude . "Nous sommes en passe d'atteindre notre objectif d'économiser 1,5 milliard de tonnes de CO2 par an d'ici à 2020", a-t-il ajouté.

Par zone, l'Europe, à elle seule, compte pour plus de la moitié des capacités mondiales, avec 65.946 MW (+15%), dont 3.404 pour la France (+38%). Les plus fortes progressions ont été observées en Chine, où les capacités ont doublé pour atteindre 12.200 MW et aux Etats-Unis, où elles ont augmenté de 50% pour atteindre 25.100 MW.

Les Etats-Unis viennent d'ailleurs de ravir à l'Allemagne la place de premier producteur d'énergie éolienne. Mais avec la croissance de la Chine, ce pays pourrait devenir deuxième producteur mondial en 2010, révèle le GWEC.

E24 avec AFP