Si On Veut On Peut

Entre le ciel et la terre
Aux sommets des montagnes et aux fonds des mères
Tout le monde court
Nuit et jour

Dans un monde ressemble à une forêt
Où la loi dit la force
Où l'argent fait la différence
Où les humains ressemblent à des vagues en une marée

Une marée qui divise le monde en deux
Des malheureux et des heureux
Et moi je me demande pourquoi
Et ça se fait selon quelle loi

Les malheureux se plaignent
Nuit et jour
Par contre les heureux visent toujours
Le sommet de la montagne

Les malheureux voient la vie en noir
Avec une saveur amère
Pourtant, chez Les heureux, le noir c'est juste le soir
Et après le soleil redonnera de la lumière

Quand les malheureux tombent devant un obstacle
Ils s'arrêtent, et acceptent la défaite
Cependant les heureux lèvent leurs têtes
Et disent que tous les obstacles sont franchissables

Les malheureux veulent aussi du bonheur
Mais ils ne font rien
Les heureux combattent le malheur
Pour leur bien

Ce n'est qu'un petit peu
D'un monde divisé en deux
Des malheureux et des heureux

Un petit peu
Qui montre qu'on peut être heureux
Aussi bien qu'être malheureux
Car si l'on veut on peut