Des centaines de personnes nes au Mali et au Niger enregistres sur les registres dtat civil dans les consulats Algriens tablis dans les deux pays souffrent depuis des annes du problme de non reconnaissance de leurs extraits de naissances, refuss par les services administratifs de la wilaya de Tamanrasset.

Ce qui les empche, disent ils dans une lettre de dnonciation portant 114 signataires, dont El Khabar a une copie, dobtenir le minimum du droit de citoyennet,tel que la jouissance de la nationalit Algrienne, acte de mariage et de participer aux lections.

Cependant, ils ont indiqu dans leur dolance quils seront convoqus pour accomplir le service national en tant quAlgriens avec le mme extrait de naissance illgal, ce qui prive la plupart dentre eux davoir une carte didentit nationale, du fait que cette dernire exige la nationalit Algrienne, ainsi la plupart des personnes nes ltranger restent sans carte didentit nationale.

Selon leur reprsentant, Ouled El Bekay Mohamed, plusieurs de ces derniers sont contraints de se rendre vers dautres wilayas du pays, leur tte la wilaya dAdrar, pour se faire dlivrer les certificats de rsidences, mais ds quon les prsente aux services de la wilaya de Tamanrasset, on les refuse, on dirait que cette dernire reprsente, elle seule comme on dit, la rpublique et applique une loi propre elle.

Ces personnes demandent au ministre de lintrieur et des collectivits locales dintervenir en urgence pour rgulariser leur situation et instruire les autorits de la wilaya de Tamanrasset daccepter ces extraits de naissance dlivrs par les consulats Algriens dans les deux pays, ou bien dlivr par le ministre des affaires trangres.


Elkhabar