Pour la première fois en Arabie saoudite, une femme a obtenu d'un tribunal le droit d'épouser l'homme qu'elle aime, indique lundi le journal saoudien Sabq. Elle s'est ainsi opposée à la volonté de son père qui avait refusé d'approuver le mariage.

La femme a expliqué devant la cour fêter prochainement ses 28 ans, ce qui est considéré comme un âge avancé en Arabie saoudite pour se marier, et qu'il s'agissait probablement de sa dernière occasion pour convoler. Le juge a donné raison à la future mariée, après s'être assuré que le prétendant était de bonne famille. (belga)
30/03/09 12h50