Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: Un Gardien de Guantanamo se converti à l'islam

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut Un Gardien de Guantanamo se converti à l'islam

    Un Gardien de Guantanamo se converti à l'islam

    BERNARD BRIDEL

    «Il n’y a de Dieu que Dieu et Mohmmed (Paix et bénédiction d'Allah soit sur lui) est son prophète.» Cette nuit-là, Terry Holdbrooks a fait le grand saut: après avoir prononcé la « chahada » (la profession de foi des musulmans), ce jeune soldat de la 463e Compagnie de la police militaire américaine s’est converti à l’islam. Sur le sol même de la base de Guantánamo, à Cuba, où l’administration Bush fait interner depuis 2002 les «ennemis combattants» de l’Amérique, soit les membres présumés ou non d’Al-Qaida et de ses affiliés qu’elle a réussi à capturer de par le monde.

    Questionnement
    En ce début 2004, Terry Hold- brooks, a tout juste 20 ans. Voilà six mois, comme le raconte l’hebdomadaire Newsweek dans son édition datée du 30 mars, que ce garçon timide venu de Phoenix (Arizona) sert au Camp Delta.

    A force de côtoyer les détenus, il a fini par se poser plein de questions sur les raisons de leur présence ici, les méthodes d’interrogatoire utilisées pour les faire parler, leurs conditions de détention.

    Parmi ces prisonniers dont la foi l’impressionne, il en est un, le No 590 avec lequel il est plus facile de communiquer qu’avec les autres. En effet, Marocain d’origine, Ahmed Errachidi parle un anglais châtié qu’il a appris en Grande-Bretagne où il a été cuisinier durant dix-huit ans.

    Les deux hommes font connaissance, le prisonnier raconte comment il a été «capturé et vendu» aux Américains par l’Alliance du nord lors d’un voyage qui l’a conduit du Pakistan en Afghanistan à la fin septembre 2001. Au mauvais endroit au mauvais moment.

    De son côté, le jeune soldat parle de son enfance à Phoenix, des raisons de son engagement dans l’armée pour ne pas finir comme ses parents «junkies», de son besoin de stabilité.

    Et puis c’est la fameuse nuit de la «chahada» de Terry. A travers le grillage, il tend une feuille de papier à Errachdi sur laquelle il lui demande de traduire la profession de foi et de lui transcrire en phonétique sa version en arabe.

    Bousculé par son chef
    Terry change. Ses camarades s’en rendent compte, d’autant plus que certains détenus le surnomment «Mustafa» depuis qu’il s’est mis à apprendre l’arabe. Un soir, raconte Holdbrooks à Newsweek, son chef de section le «coince» avec cinq autres gardes derrière le cantonnement et lui demande de quel côté il se situe, «s’il est un traître».

    Terry Holdbrooks sera rapatrié à Fort Leonard Wood quelques mois plus tard. Il quittera l’armée en 2005, deux ans avant le terme prévu. Sans commentaire de l’état-major. Quant à Errachidi, il sera innocenté et relâché en 2007.

    Aujourd’hui, alors que Barack Obama va autoriser la publication d’un rapport détaillant les méthodes de torture utilisées sous l’administration Bush, Terry Holdbrooks vit de nouveau à Phoenix. Il ne boit plus d’alcool, raconte Newsweek et il est un des piliers de la mosquée locale.
    Source: http://www.24heures.ch

  2. #2
    l'orientale
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Dans ma bulle a moi !! entre ciel et terre!
    Messages
    5 423

    Par défaut

    C`est trés touchant et trés beau pour lui.

  3. #3
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    Parfois,du mal jaillit la bonte,c'est bien le cas ici.
    ----------------------------------------------------------------
    Citation Envoyé par Sabrina Voir le message
    C`est trés touchant et trés beau pour lui.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •