Affichage des rsultats 1 5 sur 5

Discussion: DISCRIMINATION : Doctorante en dernire anne de thse, vire pour port du voile

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par dfaut DISCRIMINATION : Doctorante en dernire anne de thse, vire pour port du voile

    DISCRIMINATION : Doctorante en dernire anne de thse, vire pour port du voile...

    06 avril 2009

    Sabrina T. est actuellement doctorante en 3me anne de thse au laboratoire de Microbiologie et de Gntique Molculaire (LMGM) du CNRS lUniversit Toulouse III.

    Depuis son entre au collge, Sabrina sest destine une carrire scientifique. Issue dun milieu modeste, elle a bnficie de bourses, mais a aussi travaill durant les vacances scolaires. Durant ses annes dtudes universitaires, elle a assur des gardes de nuit dans des laboratoires danalyses mdicales pour complter ses revenus.

    Il y a 4 ans, alors quelle tait en Master I, elle a choisi de porter un voile. Elle portait le voile lors de son stage de Master II, en 2006, et lors du concours dattribution des bourses de recherche lissue duquel elle a pu commencer sa thse dans lquipe dans laquelle elle a effectu son Master II.

    Sa bourse, un CDD de 3 ans, est gre par luniversit. A aucun moment il na t fait allusion au foulard quelle portait.

    Bien intgre dans lquipe de recherche, Sabrina menait une vie sociale normale. En mars 2008, alors quelle djeunait avec deux collgues la cantine du CNRS, elle a t brutalement prise partie par une personne sur ce campus, qui aprs lui avoir dclar quelle navait pas le droit de porter le voile, lui a demand qui elle tait, de quel laboratoire, et quelle avertirait immdiatement ladministration du CNRS. Ce quelle fit.

    Un changement dcisif est intervenu dbut juillet 2008 lorsque l adjoint au fonctionnaire de Scurit de Dfense du CNRS sest dplac Toulouse. Sa visite ne concernait pas sa fonction officielle (protection des donnes sensibles au CNRS) et il a dclar publiquement quil est venu rgler la question de linterdiction du voile dans les labos du CNRS [1]. Sa visite a t aussi lobjet dune rencontre restreinte avec ladministration du CNRS et de luniversit et avec des directeurs dunits.

    Sabrina est convoque ds le 11 juillet une runion o elle est mise en tte en tte avec le prsident de luniversit, Gilles Fourtanier, son secrtaire gnral, le directeur du LMGM, ladministratrice dlgue du CNRS, la DRH du CNRS. Son directeur de thse et son avocate, venus la soutenir, sont exclus sous le prtexte quil sagit dune runion hirarchique. Cest un ultimatum : retirer le voile ou sexposer des mesures ncessaires .

    Le 10 dcembre 2008, le secrtaire gnral et la DRH de luniversit rendent visite Sabrina et ne se satisfont pas de ce quils voient : elle leur a pourtant affirm quelle ne portait plus un voile islamique mais un fichu traditionnel ( la mode sicilienne ). Mais il faut quelle soit tte nue, sinon cest, disent t-ils, un manque de neutralit .

    A 7 mois de sa soutenance de thse, le 26 fvrier 2009, elle est licencie pour faute professionnelle sans pravis ni indemnit par le Prsident Fourtanier, sans quaucun conseil de discipline nait t runi, ni aucune runion contradictoire.

    Elle est accuse davoir caus un trouble lordre public et port atteinte la libert de conscience de ses collgues . Le prtexte donn au licenciement tient dans un paragraphe o il est question dun principe de lacit affirm par larticle premier de la constitution [2] et qui sappuie, sans le citer, et pour cause, sur lArticle L.141-6 du code de lducation [3]. La dcision de licenciement est une violation flagrante des liberts assures par la Convention Europenne des Droits de lHomme [4].

    Les consquences ? Elles sont dramatiques :
    Sabrina est toujours tudiante en thse mais depuis le 26 fvrier 2009, elle est sans ressources. Elle na droit aucune indemnit.

    Comment va-t-elle pouvoir rdiger sa thse, son article et soutenir avant le mois de septembre, tout en entreprenant des dmarches afin de trouver une solution financire ?

    Est-il acceptable de faire subir cela une tudiante 7 mois de la fin dun parcours universitaire ayant demand tant de sacrifices et defforts ??

    Cette mesure est injuste et sans fondements. Nous considrons que luniversit doit tre un lieu dtudes ouvert toutes et tous, sans pr requis sur lorigine sociale ou culturelle ou sur les convictions politiques ou religieuses, nous exigeons de la prsidence de luniversit lannulation de cette mesure et quil ne soit dornavant pos aucun obstacle au bon droulement futur du travail de thse de Sabrina.

    Le comit de soutien Sabrina : comitesoutiensabrina @ gmail.com

  2. #2
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par dfaut DISCRIMINATION : Doctorante en dernire anne de thse, vire pour port du voile

    SUITE :

    REAGIR :

    Type d'unit: Unite mixte de recherche / Etablissement principal TOULOUSE 3 / Responsable Monsieur GUTIERREZ CLAUDE / Adresse UNIVERSITE PAUL SABATIER / Lab. de Microbiologie et Genetique Moleculaires / 118, route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 / Tlphone 05 61 33 58 00 Fax 05 61 33 58 86 / Courriel : Michele.Boschet @ ibcg.biotoul.fr


    1. A quel titre un fonctionnaire de dfense se mle t-il de la tenue vestimentaire d’une tudiante en thse ? C’est ce que vous ne saurez pas en consultant ses fonctions : [www.sg.cnrs.fr]

    2. Le ‘principe de lacit’ est un objet introuvable. Quand l’article premier de la constitution, il est crit : La France est une rpublique, laque, dmocratique et sociale. Elle assure l’galit devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race, ou de religion. Elle respecte toutes les croyances . Mais o est le respect des croyances ds lors que l’appartenance une religion devient le motif de licenciement ? O est l’galit devant la loi ds lors qu’un seul genre, une seule religion, un seul signe religieux, est point du doigt et devient un motif de discrimination ?

    3. Article L.141-6 du code de l’ducation : Le service public de l’enseignement suprieur est laque et indpendant de toute emprise politique, conomique, religieuse ou idologique ; il tend l’objectivit du savoir ; il respecte la diversit des opinions. Il doit garantir l’enseignement et la recherche leurs possibilits de libre dveloppement scientifique, crateur et critique .

    4. Convention Europenne des Droits de l’Homme, Article 9 - Libert de pense, de conscience et de religion 1. Toute personne a droit la libert de pense, de conscience et de religion ; ce droit implique la libert de changer de religion ou de conviction, ainsi que la libert de manifester sa religion ou sa conviction individuellement ou collectivement, en public ou en priv, par le culte, l’enseignement, les pratiques et l’accomplissement des rites. 2. La libert de manifester sa religion ou ses convictions ne peut faire l’objet d’autres restrictions que celles qui, prvues par la loi, constituent des mesures ncessaires, dans une socit dmocratique, la scurit publique, la protection de l’ordre, de la sant ou de la morale publique, ou la protection des droits et liberts d’autrui.
    Dernire modification par kredence ; 07/04/2009 16h06.

  3. #3
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par dfaut DISCRIMINATION : Doctorante en dernire anne de thse, vire pour port du voile

    Voici le tract (en PJ) qui est mis en circulation l'universit de Toulouse, par le comit de soutien Sabrina T. (comitesoutiensabrina@gmail.com), qui s'est faite virer, en dernire anne de thse, 7 mois de sa soutenance, parce qu'elle porte le voile.

    http://appelauboycott.unblog.fr/

    http://oumma.com/Une-etudiante-en-these-licenciee

  4. #4
    Nouveau Membre
    Date d'inscription
    avril 2009
    Messages
    1

    Par dfaut

    Salam

    Voici un message de la victime de la discrimination :

    je m'appelle SABRINA je suis la personne concerne par ces articles

    je souhaiterai que vous arrtiez de transmettre cet e-mail, je n'ai pas donn l'autorisation de diffuser mon texte via des rseaux personnels ,

    je n'ai pas n'ont plus autoris la publication du texte qui m'appartiens sur "appelaboycott" et je ne souhaite surtout pas que des personnes ragissent en prenant contact avec mon laboratoire d'accueil qui n'a rien voir avec mon licenciement.

    Je vous demande donc d'arrter toute action. Si vous souhaitez agir soumettez d'abord votre demande comitesoutiensabrina@gmail.com et nous vous rpondrons.

    Un comit de soutien est dj en place si vous souhaitez en faire parti vous tes les bienvenues mais nous ne souhaitons pas que vous agissiez sans notre consentement.

    Mon affaire a t introduite au tribunal , alors s'il vous plait ne desservez pas ma cause en effectuant des actions non valids par mes avocats et le comit de soutien et cessez de transmettre cette e-mail vos contacts SURTOUT le lien dirig vers "appelauboycott " que je n'approuve pas du tout.

  5. #5
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par dfaut

    T'as un lien sur ca ??

    -------------------------------------------------------------------
    Citation Envoy par amine75 Voir le message
    Salam

    Voici un message de la victime de la discrimination :

Rgles de messages

  • Vous ne pouvez pas crer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des rponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pices jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •