Une première mondiale, une greffe du visage accompagnée d’une greffe des deux mains, a été réalisée en France à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil près de Paris, par deux pionniers de ces opérations sur un homme de 30 ans grièvement brûlé à la suite d’un accident.

L’homme opéré était en liste d’attente depuis un an. Un seul donneur de sexe masculin a permis cette greffe des mains et de la face. L’opération a duré près de 30 heures. Elle a débuté samedi soir, mobilisant 40 personnes. Grièvement brûlé, le patient souffrait de graves séquelles «lui empêchant toute vie sociale», depuis un accident en 2004. La reconstruction a nécessité d’abord la greffe des deux mains «prélevées au quart inférieur de l’avant-bras», au-dessus du poignet, puis celle de la face. Toute la partie haute du visage au-dessus des lèvres a été réimplantée : le cuir chevelu, le nez, les oreilles, le front, les joues et surtout les 4 paupières hautes et basses. «C’est la première fois qu’on greffe les paupières», a précisé le chirugien. «C’est aussi la première greffe du visage sur un brûlé», a-t-il dit. Les lèvres, elles, étaient relativement bien conservées, a-t-il relevé. «La greffe de mains – avec donneur décédé – est une technique de soins, certes exceptionnelle, mais ce n’est plus de la recherche», a relevé un autre chirugien, indiquant qu’«une quarantaine ont été faite dans le monde». «Tout a été rebranché, à savoir les nerfs, tendons, artères et veines». Il s’agit de la 6e greffe de la face dans le monde, mais de la première greffe simultanée du visage et des mains chez un même patient. La 1re greffe partielle de visage a été réalisée en 2005 à Amiens, nord de la France, sur une femme de 38 ans, défigurée par son chien. Source: City-dz.com