Une municipalit japonaise s'apprte vendre aux enchres sur internet

Quatre coles primaires devenues inutiles en raison de la baisse du nombre de jeunes lves, sur fond de natalit en berne.

La petite ville de Niikappu, situe sur l'le nippone septentrionale de Hokkaido, prvoit de proposer le mois prochain au plus offrant ses quatre coles dsertes, via le site d'enchres de Yahoo! Japan, selon Hidenori Tsutsumi, un fonctionnaire municipal charg de suivre l'affaire.

La salle de vente virtuelle de Yahoo! Japan (socit japonaise) accueille dj depuis longtemps des objets et quipements cds par le secteur public nippon, mais le cas de Niikkapu illustre l'inquitante volution de la dmographie du Japon.

Cette cit agricole et port de pche de 11.000 habitants a ferm l'anne dernire sept de ses neuf coles. Trois des tablissements clos ont t convertis en btiment administratif pour le premier, maison de repos pour le deuxime et local de club hippique pour le troisime. Mais quatre n'ont pas encore trouv d'acqureur, ce qui a conduit la municipalit envisager le recours aux enchres sur internet.

Trois des coles vendre se targuent d'enfermer des logements spacieux (utiliss alors par des enseignants) et une piscine. Mise prix: de 21,8 millions 67,4 millions de yens (de 165.000 520.000 euros).

Hokkaido est une des zones les plus rurales et les moins peuples du Japon, dfavorise par son climat trs froid.

La chute du nombre de naissances est cependant un problme qui concerne l'ensemble du Japon, pays o les personnes de plus de 65 ans sont dj bien plus nombreuses que celles de moins de 13 ans et o les mesures politiques pour faciliter l'ducation des tout-petits comme les infrastructures ncessaires sont encore notoirement insuffisantes.

(belga)