Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: Polémique en israël

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut Polémique en israël

    Polémique en israël

    Une base de données militaire consultée par Ha’aretz indique que la plupart des implantations juives en Cisjordanie sont construites illégalement, très souvent sur des terrains appartenant à des Palestiniens.


    C’est en 2005 que les autorités militaires israéliennes se sont enfin décidées à accomplir une tâche apparemment élémentaire : mettre sur pied une banque de données des implantations [colonies de peuplement juives] en Cisjordanie. Le général Baruch Spiegel, qui était à cette époque l’adjoint du ministre de la Défense, Shaul Mofaz, fut chargé de la mission.

    Pendant deux ans, Spiegel et son équipe, qui ont dû signer au préalable un engagement de confidentialité,ont rassemblé de façon systématique une énorme quantité de données, fournies pour l’essentiel par l’Administration civile [nom qui désigne l’administration militaire israélienne, compétente sur 60 % de la Cisjordanie, colonies incluses].

    Si le dernier gouvernement d’Ariel Sharon a finalement choisi de lancer cette vaste enquête, c’était avant tout pour que les pouvoirs publics israéliens disposent d’une source d’information crédible et accessible afin de se justifier. Ils doivent en effet faire face à un nombre grandissant d’actions en justice, introduites par des particuliers palestiniens ou par des ONG de défense des droits de l’homme et des organisations de gauche israéliennes qui contestent la légalité des travaux de construction dans les implantations ainsi que leur extension sur des terrains privés palestiniens.

    Mais, deux ans plus tard, le gouvernement a découvert que ces données accumulées à grand-peine étaient tout simplement explosives.

    Ehoud Barak, qui avait récupéré entre-temps son portefeuille de ministre de la Défense, a donc donné aux responsables militaires de l’opération instruction stricte de ne pas rendre publiques les données recueillies, au motif que leur publication ne pourrait – pour dire les choses simplement – que menacer la sécurité de l’Etat d’Israël et nuire à son image internationale.

    Ha’Aretz est parvenu à se procurer les données contenues dans cette base. Une mine d’informations qui jette une lumière crue sur la politique menée par Israël dans les Territoires [palestiniens].

    Et qui met en évidence une réalité que l’on tente de cacher depuis des lustres : dans l’écrasante majorité des implantations – plus de 75 % –, la construction et/ou l’extension des colonies ont été menées de façon irrégulière. Les travaux ont été réalisés soit sans permis de construire, soit à d’autres fins que celles stipulées dans le permis accordé.

    Plus grave, de nombreuses infrastructures publiques (routes, écoles, synagogues, séminaires talmudiques, postes de police, etc.) ont été bâties de façon totalement illégale sur des terrains appartenant à des particuliers palestiniens.

    Source: Le courrier International

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de romance
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    4 765

    Par défaut

    bin voila ils les mettent devant le fait accompli

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •