Une marque de lingerie n'a pas hésité à représenter les ténors de la politique allemande à des fins publicitaires, proclamant "Nous faisons tout pour soutenir la demande". La chancellerie n'a pas souhaité commenter.

La chancelière allemande Angela Merkel est apparue en sous-vêtements mauves sur les murs d'Allemagne, a-t-on appris vendredi 1er mai.

A l'occasion d'une campagne publicitaire d'une marque de lingerie, la chef du gouvernement aux formes arrondies est apparue sur un panneau de 100 m2 déployé sur le Kurfürstendamm, les "Champs Elysées berlinois".

A ses côtés, des ténors de la politique allemande dessinés, eux, en boxers. Sur ses affiches, la marque de lingerie assure : "Nous faisons tout pour soutenir la demande" et "Le pays a besoin de nouveaux sous-vêtements".

"Prime à la casse"
La marque de sous-vêtements propose également une réduction de 5 euros à quiconque rapporte des sous-vêtements usagés.

Une référence implicite à la "prime à la casse", cette mesure gouvernementale à grand succès qui vise à soutenir l'industrie automobile. Berlin offre 2.500 euros à tout propriétaire prêt à se séparer d'un véhicule d'au moins 9 ans pour le remplacer par une voiture neuve ou de moins d'un an.

Railleries
Angela Merkel est régulièrement l'objet de critiques ou de railleries sur ses tenues ou sa coiffure pas très tendance. L'intéressée reconnaît s'être toujours peu intéressée par la mode et n'avoir découvert que tardivement les joies du maquillage ou des tenues habillées.

En 2008, elle était apparue avec un décolleté plongeant à l'opéra d'Oslo ce qui avait suscité un déchaînement d'articles et d'éditoriaux, même dans les journaux les plus sérieux.

La chancellerie n'a pas souhaité commenter cette action. (NouvelObs.com avec AP)