Il est pratiquement présenté comme un terroriste par les médias américains

Vincent Bodin est un étudiant de 19 ans originaire de Porto-Vecchio, en Corse.

Il poursuit actuellement ses études en Arizona, dans une école de luthier.

Avec un ami corse et un autre étudiant américain, il occupe une villa, à Phoenix.

Dimanche dernier, vers 21 heures, les pilotes de deux avions commerciaux de la Southwest Ait Line ont signalé aux autorités qu’ils avaient été éblouis par un rayon laser au moment de leur atterrissage, selon Nice Matin.

Un hélicoptère de la police de l’air dépêché sur les lieux a également été visé par un rayon laser.

Lundi, le même hélicoptère s’est rendu à nouveau sur place et a réussi à localiser le rayon, dans le jardin d'une maison non loin de l'aéroport.

Il s’agissait de la maison occupée par Vincent et ses co-locataires.

Une vingtaine de policiers sont alors intervenus et ont interpellé le jeune Corse.

Au moment de son arrestation, Vincent Bodin jouait avec un pointeur laser dans son jardin, explique Corse Matin.

Au poste de police, Vincent Bodin a reconnu être en possession du laser mais a affirmé que c’était son colocataire américain qui avait braqué les avions, la veille.

Claude Colmart, son ami corse qui étudie avec lui à Phoenix a indiqué à Corse Matin que cette affaire était très médiatisée aux Etats-Unis et que Vincent était pratiquement présenté comme un terroriste par les médias.

Claude Colmart précise que son ami "en plus n’y est pour rien" car "dimanche soir au moment ou les avions ont été pointés Vincent était déjà couché et il dormait. Le lendemain, effectivement, il jouait dans le jardin à braquer le laser sur les palmiers. C'est là qu'il a été repéré par l'hélicoptère".

Vincent a été remis en liberté et devrait être prochainement convoqué par la justice américaine.

D'après la presse américaine, son visa d'étudiant pourrait être remis en question….

http://fr.news.yahoo.com/63/20090509...o-019dcf9.html