L'Eglise drape en Algrie, les Kabyles d'Allemagne scandaliss crivent Benot XVI

Le nouvel archevque d'Alger, Bader Ghalib, un jordanien quiquagnaire qui avait dclar esprer obtenir la nationalit algrienne a par dessus-tout affirm ds son arrive l'aroport d'Alger je suis trs content d'tre chez mes frres arabes.

Cette malheureuse formule a jet la consternation au sein de la diaspora kabyle.

L'association Kabylie-Allemagne Deutsch-Kabylische Freundschaft dans une lettre adresse au Pape Benot XVI dplore l'appui du Vatican la pandmoniaque politique de Bouteflika envers les Kabyles et tous les Berbres.

Le question d'une compromission de l'glise de Rome avec les arabo-baathistes reste pose.

Deutsch-Kabylische Freundschaft e.V. 15.03.2009
Aufseerstrae 11
D - 81249 Mnchen

A
Sa Saintet le Pape Benedikt XVI

Citta del Vaticano

Vtre Saintete

Nous avons lhonneur de vous adresser cette mise au point dans lespoir de rtablir une vrit fondamentale que votre reprsentant en Algrie, Monseigneur Bader Ghalib, a omis.

Il est surprenant pour un homme de l'glise et de surcrot rudit de dclarer ds son arrive l'aroport d'Alger je suis trs content d'tre chez mes frres arabes. .

L'Algrie, la patrie du berbre Saint Augustin, pre de l'glise chrtienne, n'est pas peuple d'arabes mais de berbres arabiss et de berbres non arabiss.

Si le cours de l'histoire a chang en dfaveur des Imazighen (les habitants de l'Afrique du Nord se dsignent eux-mmes par cette dnomination) cause des diffrents envahisseurs, qui ont foul la terre de Numidie, ils ne constituent pas moins le socle fondamental de la socit nord-africaine.

Ne voulant pas aller profondment dans l'histoire antique de cette vaste rgion, tout le temps occupe par des forces trangres, il est utile de rappeler que l'histoire contemporaine de Tamazgha (Afrique du Nord) et spcialement de l'Algrie, ne diffre pas de celle d'antan.

Le colonialisme franais ayant acclr l'arabisation des berbres par ses orientalistes ayant accompagn l'arme coloniale, n'a pas voulu bannir de son vocabulaire l'amalgame Musulman et Arabe
.
La langue berbre n'tant pas crite, donc pas enseigne, n'tait pas du tout prise en considration par l'occupant franais.

Il tait alors logiquement facile pour les services colonialistes de confondre volontairement la dsignation musulmane avec la dsignation arabe.
L commence le dbut du malheur des habitants berbres de Tamazgha.

Le gnocide culturel contre les berbrophones devient, aprs des sicles d'opposition contre une arabisation totale due l'islamisation, ralit.

Aujourd'hui ce gnocide culturel travers une nouvelle politique de colonisation arabo-baathiste, suivie par les gouvernements successifs depuis 1962 en Algrie, continue son cours.

Il est dramatique de constater, que l'glise de Rome par sa compromission avec les arabo-baathistes, fait en la personne de Monseigneur Bader Ghalib, le jeu de la disparition du peuple berbre, l'un des plus vieux peuples de la Mditerrane.

Les rsistances actuelles, successives et pacifiques des Kabyles (le printemps berbre de 1980, le printemps noir de 2001 et d'autres rsistances beaucoup plus silencieuses et moins connues) pour la reconnaissance officielle de leur identit et de leur langue n'ont eu de rponse que la violence de la part du gouvernement algrien par sa police et sa gendarmerie. La presse occidentale n'a pratiquement pas ragi aux manifestations des Kabyles contre le gnocide culturel en Algrie. Ils n'ont malheureusement pas de chef religieux comme le Dalai Lama tibtain.

Ce n'est pas un imam musulman, qui va tre contre l'arabisation des Kabyles et des Berbres en gnral.

Et voil qu'un chef religieux chrtien, dsign par vtre saintet, appuie la politique anti-kabyle, anti-berbre et anti- droits- de- l'homme en omettant par sa dclaration la ralit du Pays.

Pour une rponse de votre part nous vous remercions d'avance.
Pour l'association : Deutsch-Kabylische Freundschaft e.V.
A. Enderle-Ammour

Site internet : www.kabylei.eu

Source: kabyle.com