Affichage des rsultats 1 7 sur 7

Discussion: Algrie : Un parti pour le frre du Prsident Bouteflika ?

Vue hybride

Message prcdent Message prcdent   Message suivant Message suivant
  1. #1
    Admin Forum Avatar de Toufik
    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Shenzhen, China
    ge
    32
    Messages
    1 700

    Arrow Algrie : Un parti pour le frre du Prsident Bouteflika ?

    Algrie : Un parti pour le frre du Prsident Bouteflika ?



    La scne politique nationale risque de connatre des bouleversements par la cration d'un nouveau parti en prvision, en premier, des lections lgislatives de 2012.

    Si de nombreuses voix relvent, certes en sourdine, que le pays est en panne notamment depuis l'lection prsidentielle du 9 avril dernier, d'autres, sres d'elles, font part de contacts intenses pour la cration d'un nouveau parti politique. Contacts que l'on dit entams depuis quelque temps par Sad Bouteflika auprs de ce qu'on appelle la socit civile ou alors les notables des diffrentes rgions du pays. Il s'agit, en fait, d'chos qu'on reoit notamment en provenance des villes de l'ouest, du sud-ouest et du sud du pays. Oran, Tlemcen, Adrar, Bechar, Laghouat, Biskra, entre autres, sont celles o, nous dit-on, les contacts sont entrepris d'une manire srieuse et soutenue.

    Sad Bouteflika est, faut-il le dire, le frre le plus actif et le plus en vue du chef de l'Etat. Il l'a t depuis que Abdelaziz Bouteflika a pris les rnes du pays. Il semble avoir ainsi dcid de vouer le restant de sa vie la gestion du pouvoir puisqu'on lui reconnat depuis 1999 qu'il est pratiquement l'origine des grandes dcisions.

    C'est ce qui rsonne mme l'extrieur du pays. L'on se rappelle ce directeur d'un grand journal d'un pays du Golfe qui avait mis en avant la personne de Sad pour, nous avait-il dit, pouvoir dcrocher une autorisation pour l'ouverture d'une ligne arienne entre son pays et l'Algrie. On me dit que toutes les dcisions passent par Sad Bouteflika, nous avait-il confi en marge d'un sommet de l'OTAN qui se tenait Riga, en Lettonie. Les chancelleries accrdites Alger en parlent souvent sous cet angle ceux qui tentent de comprendre comment sont gres les affaires de l'Etat.

    Il faut reconnatre Sad Bouteflika une ambition folle de paratre comme tel aux yeux de tout le monde. Il ne s'en est jamais cach. Durant la campagne lectorale pour la prsidentielle du 9 avril dernier, le jeune frre tait constamment en avant. Il veillait au grain. Il vrifiait tout, des portraits, aux banderoles, aux installations sonores, aux agissements des lments de la scurit prsidentielle qu'il rappelait l'ordre chaque fois qu'il le jugeait utile. Il a russi ainsi organiser une campagne lectorale de bout en bout.

    Un parti qui ressemblerait au RND

    Et l o Sad Bouteflika pensait que les choses pouvaient se corser ou aller contresens de l'ordre tabli, il se dplaait la veille, y passait la nuit pour en filtrer le moindre signal. Il l'avait fait Tizi Ouzou et Bjaa. Il est connu dans toutes les rgions du pays. Les foules l'acclament par son nom. Sourire aux lvres, il ne se privait pas de s'en approcher. Il ne refusait aucune sollicitation. Nous l'avions mme vu couter ceux des petites gens qui lui exposaient leurs problmes. Fut qu'il semble l'tre, Sad Bouteflika pense certainement ne pas se priver de cette aura en la transformant en une assise populaire pour s'assurer des lendemains politiques prometteurs.

    Si le grand frre n'avait pas estim ncessaire de crer son propre parti pour briguer plusieurs mandats prsidentiels, c'est en vidence parce qu'il a t de la maison depuis son trs jeune ge. A son arrive El Mouradia, il connaissait dj parfaitement les rouages des pouvoirs existants, aussi complexes qu'ils l'ont t et aussi puissants qu'ils ont pu paratre. D'ailleurs, pour y apporter des changements, il lui a fallu dpasser de beaucoup le temps d'un premier quinquennat. Et encore !

    A en croire des milieux qui ont dj t contacts cet effet, le parti que Sad Bouteflika voudrait crer, ressemblerait au RND au moment o il a t conu par le pouvoir. C'tait au temps o Liamine Zeroual tait prsident de la Rpublique avec comme homme de main Mohamed Betchine. Le RND fut alors cr la mesure des ambitions de ce cercle qui s'tait largement appuy sur l'UGTA tout autant d'ailleurs que sur le gouvernement Ouyahia de l'poque dont les ministres avaient t retenus comme premiers militants. Ils l'ont t pour tre en 1997 les exigs gagnants de sa premire victoire lectorale force. L'on se rappelle en effet que l'quipe gouvernementale d'alors, gre comme aujourd'hui par le mme Ahmed Ouyahia, avait t recycle en base de ce nouveau parti.

    Les ministres l'ont t en grande partie, except deux ou trois d'entre eux qui ne s'inscrivaient peut-tre pas dans le cadre trac pour de pareilles missions comme a a t le cas pour Abdesselem Bouchouareb qui, pourtant aujourd'hui, en a t parfaitement adapt.

    L'amnistie gnrale et la donne islamiste

    L'histoire semble se refaire, peut-tre pas forcment avec les mmes hommes mais en tout cas avec les mmes pratiques et pour la prennisation d'un mme systme politique qu'on dit pourtant finissant. Un nouveau parti est donn pour natre sous les auspices d'un homme, Abdelaziz, l'an de la famille Bouteflika, dont le prsent politique devrait, entendre les milieux contacts, dfinir l'avenir du plus jeune, Sad Bouteflika. Le parti qu'on lui prte de crer serait l'instrument qui lui servirait de tremplin lgal pour remplacer son frre au poste de prsident de la Rpublique.

    Le RND a bien t depuis toujours cet instrument pour rquilibrer le paysage politique ou prvenir d'ventuelles dfaites de la classe dirigeante. Il peut mme tre bouscul son tour lorsqu'il donne l'air de prendre de l'ampleur outre mesure. Entre les diffrentes gestations que vivent respectivement le RND, le FLN ou les autres partis existants, il y a toujours une histoire de pouvoir qui se rgnre. Les remous que vit actuellement le MSP ne sont pas pour dmentir ces raisons. Les rglements de compte et les tiraillements provoqus par personnes interposes au sein des personnels politiques, de leurs acolytes et mme de leurs proches courtisans, dont une partie apparat ces derniers temps, au grand jour, ne le sont pas non plus.

    Les prochaines lgislatives sont prvues lgalement en 2012. A moins de faits inattendus, il n'est pas dit qu'elles peuvent tre anticipes pour des raisons videntes de prparation du terrain politique mais aussi et surtout pour son assainissement, son dblaiement et sa rorientation vers les caps fixs. Il faut croire que tout est possible dans un pays qui sombre d'une manire flagrante et sans retenue dans le clientlisme, le rgionalisme, l'affairisme et l'opportunisme.

    Tout autant que le champ politique, celui mdiatique risque selon certaines sources, lui aussi, de subir d'importants bouleversements en prvision des chances venir. L'amnistie gnrale que le chef de l'Etat veut mettre en oeuvre au profit des islamistes viendrait, selon les mmes sources, comme appoint dcisif pour asseoir une nouvelle tendance politique o la donne islamiste serait, nous dit-on, gre comme il se doit.

    Ghania Oukazi - Quotidien Oran

  2. #2
    Lalmani Avatar de Rayan 31
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    NRW
    Messages
    2 377

    Par dfaut

    lui 15 ans , sont frere 30 ans et apret sa soeur 45 au pouvoir ils croient que l'algerie est un royaume que leure mere la acheter
    Tout ce que tu sais, ne le dis pas,
    Tout ce que tu lis, ne l'adopte pas,
    Tout ce que tu entends, ne le crois pas,
    Tout ce que tu peux ne le fais pas

  3. #3
    l'orientale
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Dans ma bulle a moi !! entre ciel et terre!
    Messages
    5 423

    Par dfaut

    ils ont t forms a oujda par le royame alaouite...boutef1 et boutef 2 et leur seour boutefa3.
    le royaume d`Algerie la boutefienne....algerie sera boutefia et nous on sera des boutefiens et des boutefiennes.


  4. #4
    l'indienne Avatar de cheyenne
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    jewel's city
    ge
    31
    Messages
    2 331

    Par dfaut

    En plus ils ont la mme gueule on s'est habitu une mme politique et l on doit s'habituer voir la mme tranche....c'est vraiment abus.......mon pauvre pays ador
    "The future will forget, the past will always remember"

  5. #5
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    mars 2009
    ge
    60
    Messages
    422

    Par dfaut Bouteflika et compagnie...

    Avec a, l'Algrie ne risque pas de changer...

  6. #6
    On my way to... Eldorado Avatar de Desperado
    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    2 062

    Par dfaut

    J'ai mme pas envie de lire l'article.. Juste une chose dire..

    Vive la monarchie
    bleue ou rouge, c'est toi de choisir

  7. #7
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    mai 2009
    Messages
    178

    Par dfaut

    Une crapule, sur la place d alger on l apelle Monsieur 15%.
    c est honteux.

Rgles de messages

  • Vous ne pouvez pas crer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des rponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pices jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •