Le Japon perdra bientôt sa place de 2e économie mondiale

L'économie du Japon cessera bientôt d'être la deuxième du monde, statut qu'elle détient depuis 41 ans. Elle sera dépassée par celle de la Chine, admet un rapport gouvernemental nippon.

Cette conclusion rejoint celle du Fonds monétaire international, selon qui le produit intérieur brut nominal de la Chine devrait dépasser celui du Japon en 2010, ou même en 2009 si l'économie chinoise croît plus que prévu et si l'économie japonaise continue à se dégrader fortement.

L'économie du Japon a subi au deuxième trimestre 2009 une contraction record de 14,2% en rythme annuel. Pour l'ensemble de l'année 2009, le FMI prévoit une récession de 6,2% au Japon contre une croissance de 6,5% en Chine.

"Pour la première fois, le Japon se retrouve en position d'être rattrappé et dépassé", reconnaît le rapport du ministère de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie (Meti), qui appelle le pays a repenser son rôle au sein de l'économie mondiale et à ne pas sombrer dans le protectionnisme.

"La tentation du protectionnisme augmente toujours quand l'économie empire, mais il ne faut pas répéter l'histoire, quand le protectionnisme avait ralenti le commerce mondial et entraîné une récession mondiale suivie de la seconde guerre mondiale", avertit le ministère.

Le Meti estime que le Japon devrait se transformer en "pays trouveur de solutions pour les problèmes mondiaux", par exemple en apportant ses technologies dans le domaine de l'énergie solaire ou des économies d'énergie aux pays subissant des problèmes environnementaux, ou en finançant le développement d'infrastructures dans les régions les plus pauvres du monde.

(ats / 19 juin 2009)