Port d’Alger
DP Wold Djazaïr lance le système h24-7j/7
Par :Rédaction de Liberte

La Société DP Wold Djazaïr a mis en application le système de 24h/24, 7j/7 (tout au long de l’année y compris les jours fériés), et ce, à compter du 14 juillet 2009, a indiqué un communiqué de DP Wold Djazaïr.

Le directeur général de DP Wold Djazaïr a exprimé sa profonde satisfaction de l’application de ce nouveau système au niveau des ports algériens, ce qui consolide la position de l’Algérie de manière générale et de DP Wold Djazaïr en particulier.

Le directeur général ajoute également atteindre un tel niveau de professionnalisme et travailler selon les régimes et les normes internationaux, ce qui permettra au port d’Alger de devenir l’un des pôles de concurrence du bassin méditerranéen.

Il affirme aussi qu’il aura un impact positif et direct sur le port. Ce qui permettra aux échanges commerciaux de s’épanouir, donc à l’économie algérienne d’être prospère et de satisfaire le consommateur algérien.

Et suite à l’application de ce nouveau régime de travail, le directeur général estime, d’une part, pouvoir diminuer à 100% le phénomène de navires en rade dans les trois à quatre mois à venir et, d’autre part, continuer d’investir et de développer les infrastructures, le système informatique, les ressources humaines, la sûreté, la sécurité.

Par ailleurs, il confirme que la société se conforme aux normes internationales et à la législation algérienne.

Ce qui renforcera le plan affecté pour améliorer le service au niveau du port, malgré l’opposition de certaines minorités.

Ainsi, ce nouveau système fera bénéficier l’employé de 152 heures de travail par mois sans compter les heures supplémentaires (8 heures de travail par jour), qui est beaucoup moins que la durée légale de travail fixée par la loi algérienne. Le transport sera également assuré.

À cet effet, le directeur général de DP Wold Djazaïr propose à tous les organismes opérant dans le port, tels que la Direction des douanes, le ministère du Commerce, ainsi que les autres services, de s’adapter à ce nouveau système, afin d’assurer une bonne continuité des services