23.07.2009,

La Commission européenne a mis a jour sa liste noire des compagnies aériennes interdites de vol en Europe.

Dans le même temps, un site internet a été crée par la Direction Générale de l'Aviation Civile. Il permet aux voyageurs de vérifier la fiabilité de leur compagnie aérienne.

La liste noire comporte les noms des compagnies aériennes «jugées peu sûres».

Celles-ci sont interdites dans l'espace aérien européen.

Pour certains pays, comme le Congo, la Guinée équatoriale, la République kirghize, le Liberia, la Sierra Leone ou le Swaziland, tous les transporteurs sont interdits.

Ils figuraient déja sur la précédente liste. Deux nouveaux pays viennent dorénavant allonger la liste : la Zambie et le Kazakhstan, pour cause de «problèmes de sécurité constatés dans le système de surveillance».

L'Angola, l'Indonésie et le Gabon n'ont, quant à eux, qu'une seule compagnie habilitée à survoler l'Europe.

Quatre transporteurs indoésiens, figurant sur la précédente liste de la Commisssion européenne, ont été autorisés à rétablir leurs lignes avec l'Europe.

Il s'agit de Garuda Indonesia, Airfast, Mandala et Premiair. Les améliorations ont été jugées «satisfaisantes en matière de sécurité».

Yemenia, la compagnie dont un avion s'est écrasé au large des Comores il y a quelques semaines, n'a pas été ajoutée à la liste noire.

leparisien.fr