Une quarantaine d'élus locaux et cinq rabbins ont été arrêtés aujourd'hui dans la banlieue de New York lors du démantèlement d'un réseau de corruption ayant des ramifications jusqu'en Israël et en Suisse.

Les maires des villes d'Hoboken, Secaucus et Ridgefield, dans l'Etat du New Jersey, figurent parmi les personnes arrêtées dans le cadre de ce coup de filet qui a commencé à l'aube.

Les autorités soupçonnent les prévenus de corruption, extorsion de fonds, blanchiment d'argent et trafic d'organes.

Les télévisions ont montré les images des dirigeants locaux placés menottes au poignet à bord d'un autocar qui devait les diriger vers leur lieu de détention, aux côtés de rabbins en tenue traditionnelle.

Plusieurs synagogues ont été perquisitionnées.

"Ces personnalités politiques se sont vendues", a résumé le procureur Ralph Marra lors d'une conférence de presse, tout en accusant les religieux juifs d'avoir "dissimulé leurs vastes activités criminelles derrière une façade de respectabilité".

Le coup de filet semblait l'un des plus vastes jamais lancés dans l'Etat du New Jersey (nord-est) connu pour ses relations malsaines entre la politique et le crime organisé.

L'Etat a servi de cadre à la série télévisée "Les Sopranos" consacrée à la mafia.

Les autorités ont indiqué avoir enquêté pendant dix ans sur ce réseau de corruption organisée.

Les élus faisaient passer leurs pots-de-vin pour des contributions électorales, selon la justice.

Quant au rabbin Levy Izhak Rosenbaum, il est accusé de trafic d'organes pour avoir persuadé des "donneurs" de lui vendre pour 10.000 dollars des reins qu'il revendait seize fois plus cher.

source : AFP