La télévision centrale chinoise(CCTV) devait lancer samedi sa chaîne internationale en arabe, destinée à une audience de quelque 300 millions de personnes dans 22 pays, selon un communiqué sur son site internet.

Son vice-président Zhang Changming a souligné que la nouvelle chaîne "servirait de pont important pour renforcer la communication et la compréhension entre la Chine et les pays arabes", en promettant de "hauts critères" de qualité pour ce nouveau service, a indiqué la CCTV dans ce communiqué.

La chaîne en arabe émettra en continu des programmes d'informations, éducatifs ou de divertissement.

CCTV, qui dispose déjà de chaînes en anglais, français et espagnol, projette aussi un service en russe.

La télévision centrale a commencé à travailler sur le lancement de cette chaîne en arabe en septembre dernier.

Cette télévision par satellite pourra être captée au Moyen-Orient, en Afrique du nord et dans la région Asie-Pacifique, selon la même source.

Elle fait partie d'un ambitieux programme d'expansion internationale des médias chinois contrôlés par l'Etat communiste, pour promouvoir l'image de la Chine à l'étranger, qui prévoit aussi l'ouverture de nouveaux bureaux de l'agence Chine Nouvelle, déjà implantée dans cent pays ou territoires.

"Nous devons accroître notre capacité de diffusion, pour influencer positivement l'opinion publique internationale et donner une bonne image de notre Nation", avait déclaré en janvier le patron de la propagande, Wang Chen, cité par Chine Nouvelle.

Il y a quelques mois, le quotidien hongkongais South China Morning Post avait affirmé que Pékin était prêt à mettre 45 milliards de yuans (près de 5 milliards d'euros) dans le développement de ses médias, un montant qui n'a pas pu être confirmé de source chinoise.

AFP