Le Mexique a remplacé la totalité de ses douaniers par plus de 1.400 nouveaux agents

Ce chiffre équivaut à un doublement des effectifs, afin de lutter contre une corruption envahissante aux frontières, spécialement à celle des Etats-Unis, où la drogue croise les armes et l'argent liquide.

La mesure surprise mise en place dimanche ne fait aucune référence à la notion de "corruption".

L'ensemble des agents ont dû céder leur place dimanche dans les 49 postes de douane du pays, aux frontières, dans les ports et les aéroports, a confirmé le Service d'administration fiscale (Sat) dans un communiqué.

A Nuevo Laredo par exemple, à la frontière de Laredo au Texas, les douaniers ont été avertis samedi soir qu'ils devaient rendre leurs armes et leurs insignes, a indiqué une source du ministère des Finances. Nuevo Laredo est le plus important point de passage des marchandises entre le Mexique et les Etats-Unis, avec chaque jour environ 3.000 camions et 1.500 wagons de chemins de fer.

Corruption
Si les autorités mexicaines se gardent d'évoquer la corruption, elle est un fait établi, en particulier à la frontière des Etats-Unis, dont la perméabilité pose un gros problème aux deux gouvernements.

Cette frontière est le point de passage de l'essentiel de la drogue expédiée par les cartels mexicains aux Etats-Unis, premier client mondial de la cocaïne, produit en provenance exclusive d'Amérique latine.

En sens inverse, Mexico a demandé à plusieurs reprises à Washington de contrôler plus sévèrement la contrebande d'armes, de plus en plus perfectionnées, depuis les Etats-Unis et à destination des cartels mexicains, ainsi que le flux d'argent liquide.

Les nouveaux agents des douanes mexicaines ont été spécialement sélectionnés et formés, aussi bien aux réglementations commerciales qu'aux techniques modernes de détection des armes ou de la drogue, souligne le fisc.

Trafic meurtrier
Au Mexique, les régions frontalières avec les Etats-Unis sont le principal théâtre de la véritable guerre que les cartels se livrent pour le contrôle du trafic de drogue.

Ce conflit a causé plus de 10.000 morts dans le pays depuis le 1er janvier 2008, malgré le déploiement de plus de 36.000 militaires et policiers contre les trafiquants sur l'ensemble du territoire.

Vingt-cinq personnes ont encore été tuées depuis dimanche dans des règlements de comptes entre cartels dans la région frontalière. Huit d'entre elles ont péri sous les balles de tueurs qui ont fait irruption dans un bar de Ciudad Juarez, la ville la plus meurtrière du Mexique, à la frontière d'El Paso au Texas.

http://info.france2.fr/monde/Mexico-...-56616887.html
-----------------------------------------------------------------