Les importations chutent de moitié en juillet : La facture alimentaire en baisse de 54%

Le commerce extérieur commence à ressentir les contrecoups des mesures protectionnistes des deux dernières lois de finances.

Les importations des produits alimentaires et des véhicules ont reculé de moitié durant le mois de juillet dernier comparativement à la même période de l’année écoulée, selon les chiffres fournis par le Centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS).


Pour les principaux produits alimentaires, le montant des importations a atteint 297 millions de dollars en juillet 2009, contre 649 millions de dollars en juillet 2008, soit une baisse de 54,24%.

Le montant des importations des laits et produits laitiers, des céréales, semoules, farine et de sucre a enregistré la plus forte baisse.

La baisse de la facture des importations des produits alimentaires a touché aussi les légumes secs (-8,46%), le café et thé (-29,41%) et les viandes (-22,22%).

La valeur des importations de véhicules de tourisme a chuté à 137 millions de dollars en juillet 2009, contre 177 millions de dollars en juillet 2008, en recul de -22,6%. Le recul des importations de véhicules a en fait commencé dès le début de l’année en cours suite à l’instauration de la taxe sur les véhicules neufs.

Les importations de véhicules en Algérie par les concessionnaires automobiles ont connu une baisse de 8,55% durant les quatre premiers mois de 2009.

Aussi bien pour les concessionnaires que pour les particuliers, les importations de véhicules neufs en Algérie ont reculé durant les quatre premiers mois de l’année par rapport à la même période de 2008, selon les chiffres du Centre national de l’informatique et des statistiques des douanes.


Un total de 101.983 véhicules de différentes marques a été importé en Algérie pour une valeur globale de 97,649 milliards de dinars en quatre mois, contre 111.513 unités pour un montant de 86,061 milliards de dinars durant les quatre premiers mois de 2008, soit un recul de 8,55 %.

Les véhicules importés en Algérie par les concessionnaires ont enregistré une légère baisse de 8,26 % en totalisant 95.362 unités pour une valeur de 88,539 milliards de dinars, contre 103.945 unités pour 76,221 milliards durant la même période de 2008. La baisse concerne aussi les véhicules achetés par les particuliers (-12,51 %) dont le nombre est passé à 6.621 unités pour un montant de 9,110 milliards de dinars, contre 7.568 unités pour 9,840 milliards.

Le repli de la facture des importations a également touché plusieurs produits de consommation non alimentaires à l'exception notable des pièces détachées des véhicules dont le montant des importations a presque quintuplé.

Il s'agit notamment des médicaments dont les importations se sont établies à 148,22 millions de dollars en juillet 2009, contre 216,05 millions de dollars en juillet 2008, soit une baisse de -31,4%.

Il est à noter qu’au total la facture alimentaire a baissé d’un milliard de dollars durant les sept premiers mois de l’année 2009 en s’établissant à 3,714 milliards de dollars contre 4,715 milliards de dollars sur la même période de l’année 2008.

Les exportations ont également chuté de moitié passant à 24,695 milliards de dollars durant les 7 premiers mois de l’année 2009 contre 44, 369 milliards de dollars durant la même période de l’année 2008, soit une baisse de 47,87%.

Les importations ont atteint un volume global de 23,246 MDS de dollars contre 22,516 MDS de dollars réalisés durant la même période 2008, soit une augmentation de 3,24%. L’excédent commercial du pays égal à 1,449 milliards de dollars contre 24,853 milliards de dollars durant la même période de l’année 2008.

(c) le Financier 25/08/2009