Incapable dhonorer ses engagements envers son crancier.

La cour de Ghardaa vient dordonner la mise sous squestre des biens fonciers relevant lentreprise de ptes, Sersou, proprit de lambassadeur dAlgre au Maroc, lex-gnral, Larbi Belkhir, et ses associs.

La dcision de la mise sous squestre judiciaire de lentreprise intervient suite la demande introduite par la banque prive, Al Baraka.

Le huissier de justice, qui a notifi la dcision de la cour aux responsables de lentreprise, a galement signifi aux propritaires de ne plus prendre de dcisions concernant les biens de lentreprise.

Selon une source judiciaire, la compagnie poursuivra ses activits, jusquau remboursement des de ses dettes, estimes 100 milliards de centimes.

Selon cette mme source, la dcision notifie par la cour de Ghardaia, fait suite la demande de mise sous squestre, introduite au prsident de la cour de Ghardaa par un huissier de justice territorialement comptent.

On apprend, par ailleurs, le directeur gnral de la protection civile, M. Mustapha Lahbiri, est lun des actionnaires de cette socit, qui emploie 800 personnes, apprend-t-on de sources non officielles.

Daprs ces mmes sources, la formule excutoire de la dcision de mise sous squestre a t effectivement signe par le prsident de la cour et notifie aux services concerns, entre autres la conservation foncire de la wilaya de Ghardaa.

Des sources concordantes rvlent que la socit responsabilit limite, SARL Moulins Sersou, a obtenu un crdit bancaire entre 2001 et 2002 et un autre en 2003.

Le montant de ces deux crdits est valu 18 millions de dollars. Une dette que la socit en question na pas honore envers sa banque en 2006.

Les responsables de lentreprise conservent la possibilit de sacquitter de leurs dettes.

El Khabar