Le gant pharmaceutique amricain Pfizer dbourse 2,3 milliards de dollars pour avoir fait de la publicit mensongre. Une somme record en la matire en raison notamment de la promotion illgale du Bextra, un mdicament contre larthrite retir du march en 2005.

Explications de Tony West, du dpartement amricain de la Justice : Pfizer a demand ladministration sil pouvait promouvoir la vente du Bextra, un anti-inflammatoire, pour de plus importantes doses et dautres usages que ceux homologus. Ladministration a dit non pour des raisons de scurit mais Pfizer a tout de mme fait de la publicit pour les usages interdits.

Le premier laboratoire mondial a choisi un rglement lamiable et affirme avoir sanctionn, ou licenci, les salaris responsables. Pfizer sera de plus soumis la surveillance des autorits durant les 5 prochaines annes. Consquence attendue, laction du groupe a recul mercredi sur les marchs.

euronews.net