Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion: Philatélie Algérienne.

  1. #1
    Membre F.A.M. Avatar de omari
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Tlemcen
    Messages
    77

    Par défaut Philatélie Algérienne.

    Bonsoir,
    Je ne peux prétendre partager avec vous quelques moments sans vous exposer un petit résumé de ma passion.Le modérateur aura ma permission de supprimer ce long résumer s'il lui semble que c'est hors sujet.Je peux aussi le réduire s'il vous semble trop long.
    Histoire du timbre Algérien:
    De 1849, date de l'apparition du premier timbre Français, à 1924, les timbres de la France ont servi. Avant 1862, ils devaient recevoir une oblitération "petits chiffres" (83 bureaux avaient un n° entre 3710 et 4448 de la nomenclature) puis "grands chiffres" (156 bureaux avaient un n° compris entre 5000 et 5177.
    Après 1876 le cachet à date fut utilisé. On peut distinguer trois grandes époques :
    I):1ère époque:"de 24 à 58":Les timbres de France étaient utilisés mais avec une surcharge ou mention Algérie.
    Voici le 1èr en date du 12/05/1924:
    [IMG][/IMG]

    II) 2ème époque:de 58 a 62:
    Le 22 Juillet 1958, l'Arrêté du 17 Juillet 1958, publié au Journal Officiel du 18, rétablit les timbres métropolitains en Algérie et au Sahara, avec "premier jour" à Alger, Oran et Constantine.
    Donc retour purement et simplement des timbres français avec des fois mention O.A.S ou Algérie Française ou E.A non répertoriés.
    Voici quelques exemples :


    III) époque: de 62 a nos jours:
    Après quelques parutions de timbres E.A (répertoriés cette fois),Voici le mythique 1+9,le 1er timbre d'Algérie indépendante.Mythique par son Prix,son nombre d'exemplaires,...
    [IMG][/IMG]


    Voici quelques articles le concernant:
    Premier article:
    " Le 1er Novembre 1962 est marqué par l'émission du 1er timbre de la République Algérienne.
    Ce timbre, commémore la 8ème anniversaire du déclenchement de la Révolution, et est dit " Un plus Neuf ", parce qu'à sa valeur faciale de 1F a été ajouté une surtaxe de 9F au profit des enfants de Chouhadas.
    Bien qu'il n'ait pas été une réussite sur le plan technique, ce timbre est intéressant et par sa cote, du fait son tirage limité et par son contenu.
    Il situe en effet d'emblée la place de l'Algérie, pays indépendant dans le monde, affirme déjà son appartenance au tiers monde et à la communauté Arabo-Islamique.

    Notes importantes:
    Dans le même jour de son apparition, cinq autres timbres ont été émis, appelée "Série des sites", vendus à 8h00 du matin, alors que le timbre " un plus neuf " a été vendu à 17h00. et tout le stock a été épuisée, car comme je l'ai déjà dis ci dessus, il n'a été tiré qu'à 12825 exemplaires au lieu de 300.000. faute de temps et papier.
    Le lendemain de sa vente, sa valeur a augmentée de 50%.
    Il existe plusieurs variétés de ce timbre, et même de fausses copies.

    Source : Mme Ourezifi dans Postes & Télécommunications n° 4 de 1986. "

    deusième article:
    L'émission du 1er Novembre 1962
    encore beaucoup de zones d'ombre et d'interrogations

    Le timbre-poste « 8ème Anniversaire de la Révolution Algérienne » n'a fait l'objet d'aucune information annonçant son émission et pour cause. En effet, l’émission de ce timbre-poste avec surtaxe a été décidée le Mercredi 31 Octobre 1962. L’illustration en a été conçue et réalisée dans l’après-midi du même jour.
    L’impression en a été confiée à une imprimerie artisanale. Les travaux d’impression et de piquage (dentelure) s’y sont déroulés dans la nuit du 31 Octobre au 1er Novembre pour se terminer à 12 heures ce même jeudi 1er Novembre 1962.
    Le tout nouveau Ministère des P.T.T a alors remis à Alger R.P, le contingent de feuilles qui lui était destiné et la vente au guichet débuta dans l’après-midi.
    En quelques heures, tout le contingent de feuilles attribué à Alger R.P est vendu.
    D’après les informations fournies par le Ministère des P.T.T en 1964, il avait été tiré 12.875 timbres-poste. Chaque feuille comportait 25 timbres–poste. L’impression avait été réalisé par une imprimerie artisanale à Hussein-Dey.
    Cette émission non annoncée et faisant surface dans divers pays en peu de temps créa des mouvements et réactions divers (c’est le moins que l’on puisse dire) dans tous les milieux de la philatélie internationale : associations, négociants, presse spécialisée, F.I.P, etc..
    Après plusieurs années de sous-entendus à travers le monde, le Ministère des P.T.T réagit enfin par un communiqué officiel qui a été publié dans la presse algérienne le samedi 8 Janvier 1983.
    Malheureusement, ce communiqué officiel, très politique, n’apporte absolument aucune réponse aux interrogations des milieux philatéliques, si ce n’est que l’émission doit être considérée comme officielle.
    Depuis cette date, dans pratiquement toutes les ventes sur offres du monde entier, des timbres-poste de cette émission sont proposés mais aussi des timbres-poste avec des variétés importantes : sans la surcharge rouge, surcharge à l’envers, surcharge déportée vers le haut, vers le bas, vers la droite ou encore vers la gauche !.
    Cela fait véritablement beaucoup pour une émission de 12.875 timbres-poste officiellement.
    Y aurait-il eu ce que l’on appelle en France un « tirage du samedi » en dehors de la vue officielle de la personne chargée du contrôle ?
    Par lettre du Lundi 25 Novembre 1996, l’Agent Comptable des Timbres Poste M. AMMARI, donne d’autres précisions mais fort incomplètes : format, dentelure, tirage, date de retrait, imprimeur.

    Immédiatement, je remarque deux discordances avec les informations de 1964 :
    • Tirage 12.825 timbres-poste au lieu de 12.875 soit 513 feuilles de 25 au lieu 515 feuilles ;
    • Imprimeur d’Art d’Alger au lieu de Imprimerie Artisanale de Hussein Dey.

    Vous remarquez que ni en 1964, ni dans le communiqué officiel de 1983, ni dans la lettre du 25 Novembre 1996 il est fait mention de l’auteur du timbre-poste : Gilbert A. Vallée.
    J’ai donc écrit à la Direction des Services Postaux dès le début décembre 1996 pour obtenir les précisions suivantes :
    • Nombre réel de timbres-poste tirés : 12.825 ou 12.875 soit 513 feuilles ou 515 feuilles ;
    • Chiffre définitif des timbres-poste émis, sachant que ce chiffre est le résultat du chiffre du tirage diminué des réintégrations ;
    • Type d’impression : pour ma part, je pense qu’il s’agit d’une impression offset à plat à deux passages (un par couleur) ;
    • Une fois l’impression terminée, que sont devenues les deux plaques de zinc ayant servi : l’une pour le vert, l’autre pour le rouge ;
    • à part Alger R.P, quels sont les autres Bureaux d’Algérie qui ont été les destinataires du timbre-poste ;
    • pour chaque bureau, chiffre du contingent accordé, chiffre des réintégrations, date effective de mise en vente aux guichets ;
    • nom et prénom du dessinateur du timbre-poste ;
    • celui-ci était un fonctionnaire du Ministère, un fonctionnaire détaché auprès du Ministère ou simple citoyen ;
    • d’origine française, le dessinateur vit-il toujours en Algérie.

    A ce jour, je n’ai toujours aucune réponse. Je suis « comme sœur Anne du haut de sa tour qui ne voit rien venir » !
    Si Mlle Houadria Ghania, Directrice Générale d’Algérie Poste prend connaissance de mes interrogations, peut-être fera-t-elle le nécessaire afin que mes questions trouvent enfin les réponses souhaitées même si ma demande date de décembre 1996.
    Ces réponses me permettraient d’en finir avec toutes les suspicions qui planent encore sur le timbre-poste « 8ème Anniversaire de la Révolution Algérienne » en proposant à la presse philatélique un dossier de mise au point.
    Quant à l’auteur du dessin du timbre-poste ; G. A. Vallée, j’ai interrogé le Musée de la Poste de Paris ainsi que des personnes collectionnant toutes les émissions postales d’Algérie et y étant originaire, mais en pure perte, G.A. Vallée est absolument inconnu.

    Source : Philnews n° 40 de Janvier – Février 2003
    Par Guy Podevin
    Journalitse d'Investigations en Philatélie
    Producteur - Réalisateur du Magazine Radiophonique "Philatélie pour tous".

    troixième article:
    Entretien avec Krimat Ahcène - L’Imprimeur du 1+9

    40 ans, jour pour jour, après l'émission du 1+9, Djamel Lahlou a réussi à retrouver pour nous, la trace de son imprimeur. Il s'agit de Mr KRIMAT Ahcène propriétaire de l'imprimerie : « Les Impressions d’Art » sise à Hussein Dey (Alger), celle qui a vu naître la première figurine postale de l'Algérie indépendante.

    Natif de Djidjelli actuelle Jijel le 15 Février 1935, à un âge où l'on postule légitimement à une retraite bien méritée, toujours aux commandes de son imprimerie, Mr Krimat, n'est pas prêt de jeter l'éponge.

    Selon son propre aveu, c'est la première fois depuis 1962 qu'il est approché par quelqu'un au sujet de ce timbre.
    L'homme dont le chemin s'est croisé un jour avec celui du premier attribut philatélique de notre souveraineté chèrement acquise, a été relégué aux oubliettes. Jamais, il ne s'est rappelé au bon souvenir de nos bureaucrates de la culture. Artisan laborieux, amoureux de son métier mais aussi de son pays, il a su garder le secret de celle émission.

    L'homme affable, presque surpris qu'on s'intéresse soudainement à lui à propos d'un timbre, a accepté de revenir avec nous 40 ans en arrière.

    Parlez nous de votre imprimerie.
    C'est une imprimerie que j'ai prise en gérance libre le 1er Octobre 1961. Elle employait 8 ouvriers, tous Européens à l'exception d'un jeune Algérien formé ici même.

    Votre imprimerie, a t elle déjà imprimé des timbres poste avant le 1+9 ?
    Nous imprimions des vignettes pour le compte de la CASICRA de l'époque. C'étaient des timbres imprimés en une ou deux couleurs sur papier gommé de 72 grs. La livraison se faisait par planche de 20 à 50 timbres selon le modèle.

    Par qui avez vous été approché pour l'impression du 1+9 ?
    Probablement par les gens de la Fédération du FLN de l'époque parmi lesquels j'avais des amis qui me connaissaient en tant qu'imprimeur. Mais honnêtement, je n'avais jamais eu de contact avant.

    A votre avis, pourquoi un tel choix s'est porté sur votre imprimerie ?
    Peut être qu'on ne voulait pas que l'impression se fasse chez un Européen et que des personnes qui me connaissaient avaient jugé qu'il était préférable de confier l'impression à un artisan algérien et de surcroît connu.

    Quelles étaient les consignes particulières qui vous avaient été données ?
    Deux consignes : d'abord le délai, ensuite travailler seul.

    Combien y avait-il de personnes chargées du contrôle ?
    Il y avait trois personnes. Après livraison « fin d'impression », ces personnes avaient détruit tout ce qui avait trait à l'impression, c'est à dire les feuilles gâchées et les habillages. Les clichés leur avaient été remis après nettoyage.

    Quand s'est déroulée l'impression ?
    L'impression s'est déroulée le 31 Octobre 1962, de 21 heures à 6 heures du matin.

    Combien de personnes étaient chargées de l'impression ?
    Uniquement ma personne.

    Sur quel type de machine, s'est effectuée l'impression du 1+9 ?
    Sur une platine GT. Heidelberg (34 x 46) Typo.

    Au moyen de quelle machine s'est faite la perforation ?
    Avec une vieille perforeuse manuelle à aiguilles. C’est une perforeuse professionnelle qui nécessitait plusieurs réglages et plusieurs opérations.

    Certains philatélistes parlent de 2 tirages distincts. Combien y en a t il eu exactement ?
    Un seul chez moi.

    Comment expliquez vous la mauvaise qualité de l'impression ?
    Le papier présentait des gondolements et à cause de la précipitation, les taquets de rectification n’ont pas joué leurs rôles. Mais, il y avait aussi le montage des clichés. En somme, qui dit mauvaise rectification dit mauvaise qualité.

    Sachant que chaque feuille se compose de 25 timbres, combien de feuilles exactement avez vous imprimé ?
    Il y avait, je crois me souvenir avec vraiment un doute 600 exemplaires mais après triage et retrait des mauvaises feuilles, j'ignore ce qu’il en restait.

    Peut on avoir une idée du coût de l'impression ?
    La facture a été établie au nom de la Fédération FLN d'Alger, le mois de Novembre 1962 pour un montent total de 1.320 NF de l'époque, facture encore enregistrée sur mon livre comptable.

    Que sont devenues les deux plaques en zinc ayant servi, l'une pour le vert, l'autre pour le rouge ?
    Elles ont été soigneusement nettoyées et remises aux personnes qui avaient pris livraison.

    Que sont devenus les essais ?
    Comme je l'avais dis auparavant, les essais ont été brûlés en ma présence dans la cour de l'imprimerie.

    Etiez vous conscient, à l'époque, du caractère historique du travail que vous venez d'effectuer ?
    Evidemment que oui. Mais j'avais gardé humblement cette satisfaction que d'ailleurs, je ne voulais pas ébruiter vu la mauvaise qualité de l'oeuvre.

    Avez vous eu l'impression que cette opération s'est faite dans la précipitation ?
    Absolument. Sinon, pourquoi avoir laissé jusqu'au dernier jour pour penser à réaliser ce genre de travail.

    Avez vous été contacté par la suite, au sujet de cette impression ?
    Non.

    Avez vous des anecdotes, en rapport avec le 1 + 9, à nous raconter ?
    La seule qui me vient à l'esprit est qu'après avoir tout brûlé, nous avons, mes trois gars et moi même pris un bon petit déjeuner composé de beignets et de café au lait chauds ici même dans cet atelier.

    Source : Philnews n° 40 de Janvier – Février 2003
    Entretien réalisé par Djamel Lahlou & Ali Ahmed Mohamed Achour

    Le dernier timbre émit pas Algérie poste le 05/08/2009 sous le thème "prévention Routière:

    [IMG][/IMG]

    J'ai usé pour ce résumé de mes connaissances + quelques sites philatéliques cité plus haut+ Algériephilatelie.net(la plus grande bibliothèque en ligne des timbres d'Algérie)

  2. #2
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    Tres interessant,instructif,mais surtout historique,
    Merci.

  3. #3
    l'orientale
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Dans ma bulle a moi !! entre ciel et terre!
    Messages
    5 423

    Par défaut

    merci omari pour avoir partagé avec nous cette passion noble, c`est trés interessant.
    comment fais-tu pour trouver des timbres anciens?
    tu les trouves où?

  4. #4
    Membre F.A.M. Avatar de omari
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Tlemcen
    Messages
    77

    Par défaut

    Citation Envoyé par Sabrina Voir le message
    merci omari pour avoir partagé avec nous cette passion noble, c`est trés interessant.
    comment fais-tu pour trouver des timbres anciens?
    tu les trouves où?
    Je te confie Sabrina que le net a une très grande part dans l'amélioration de ma "dispoliste"(terme philatélique)
    Avant, un seul magasin pour acheter ou se renseigner (sur Alger)
    Pour les timbres et autres documents philatéliques avant 62,il faut dire que les Français(qui ont une culture bien plus avancée sur les timbres) ont tout emmené avec eux.On arrive parfois grâce a des échanges a en rapatrier une petite partie.
    Merci pour ton intérêt.

  5. #5
    l'indienne Avatar de cheyenne
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    jewel's city
    Âge
    31
    Messages
    2 331

    Par défaut

    C'est une belle passion
    "The future will forget, the past will always remember"

  6. #6
    Membre F.A.M. Avatar de omari
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Tlemcen
    Messages
    77

    Par défaut

    Citation Envoyé par cheyenne Voir le message
    C'est une belle passion
    Bonjour a tous,
    Merci a tous, j'essayerai de mettre de temps autres quelques articles pour ce topique reste en page d'accueil,s'il bouge de la je le retrouverai jamais.

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de omari
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Tlemcen
    Messages
    77

    Par défaut Concours 2009 du mois de Ramadhan

    Algeriephilatelie lance un concours a l'occasion du mois sacré de Ramadhan et cela jusqu'au 21/09/2009 et 10 cartes Maximums seront le Trophée de celui qui réalisera le plus bel affranchissement envoyé en Recommandé a l'adresse suivante:
    M. Ahmed BENZINE
    BP 55 ORAN RP
    31000 Algérie

    Tous les détails de ce concours sont mis en ligne sur le site de Algeriephilatelie.Copiez collez ce lien sur votre barre d'outils:
    http://www.algeriephilatelie.net/A_c...s_ramadhan.php

    Je n'ai pu m'abstenir a participer a ce concours moi qui suis Fan des lettres et courriers et je conseille a tous les philatélistes, Algériens ou pas,de faire de même.La surprise ne sera que grande avec le nombre.
    En attendant voici le scan de ma contribution ,ça pourra servir comme base pour avoir de plus belles réalisations.

    [IMG][/IMG]
    Cet affranchissement a été fait avec le carnet 3N° C1230 de l'année 2000" avec une Valeur Facial de 50DA contenant la série du N° 1230 au N° 1239 (10 Timbres postes + 2 vignettes sans Valeur Facial) auto-adhésive et le tout vendu sous pochette plastique.
    Ce carnet a été émit le 19/01/2000 et dessiné par K.KRIM et imprimé par courvoisier
    Cecarnet n'est pas encore retiré de la vente ce qui a parmi de l'utiliser encore 9 ans après son émission.
    les représentations sur les 10 Timbres avec valeur facial sont: Paix, Environnement, Communication, Énergie, Sécurité Alimentaire, Santé, Mondialisation, Patrimoine Universel, Démocratie et Espace.
    Dernière modification par omari ; 05/09/2009 à 23h34.

  8. #8
    Membre F.A.M. Avatar de omari
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Tlemcen
    Messages
    77

    Par défaut Emission des timbres poste du 02 Septembre 2009

    Je vous présente le prospectus et les timbres poste N°1552 et N°1553 et N°1554 émit le Mercredi 02 Septembre 2009 sous le thème " Ports de pêche " dont le prix faciale est respectivement de 15 DA de 20DA et de 30 DA dessinés par Ali Kerbouche et imprimés par la Banque Centrale d'Algérie(BCA).
    a) Les Timbres poste 1552 à 1554:

    [IMG][/IMG]

    -Timbre de 15 DA:Port de pêche de Bouharoun:
    Le port de pêche de Bouharoun est l'un des plus importants ports de pêche en Algérie. Il se situe à Bou Ismail, à 20 kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Tipaza.
    -Timbre de 20DA:Port de pêche de Béni-Saf:
    Le port de pêche de Béni Saf, situé à 33 kilomètres du chef lieu de la wilaya de Ain Temouchent est considéré comme le premier port de pêche en Algérie. Conçu initialement pour le transport de minerais et de marchandises.
    -Timbre de 30DA:Port de pêche de Stora:La baie de Stora dont le grand axe est long de quatre kilomètres et le petit de deux, fut l'une des plus réputée de l’Afrique du nord romaine. Le port e pêche de Stora est situé à 3 kilomètres du chef-lieu de la wilava de Skikda. Il se distingue par une digue principale d'une longueur de 585 m et d'une digue secondaire de 120 m. Le plan d'eau est de 7 hectares.

    -b) La notice recto verso des timbres poste N°1552 à 1554:

    [IMG][/IMG]

    [IMG][/IMG]

    -c) L'enveloppe 1er jour d'émission officielle(FDC) des TP N°1552 à 54:

    [IMG][/IMG]
    Dernière modification par omari ; 07/09/2009 à 03h03.

  9. #9
    Membre F.A.M. Avatar de omari
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Tlemcen
    Messages
    77

    Par défaut

    Citation Envoyé par omari Voir le message
    Algeriephilatelie lance un concours a l'occasion du mois sacré de Ramadhan et cela jusqu'au 21/09/2009 et 10 cartes Maximums seront le Trophée de celui qui réalisera le plus bel affranchissement envoyé en Recommandé a l'adresse suivante:
    M. Ahmed BENZINE
    BP 55 ORAN RP
    31000 Algérie

    Tous les détails de ce concours sont mis en ligne sur le site de Algeriephilatelie.Copiez collez ce lien sur votre barre d'outils:
    http://www.algeriephilatelie.net/A_c...s_ramadhan.php

    Je n'ai pu m'abstenir a participer a ce concours moi qui suis Fan des lettres et courriers et je conseille a tous les philatélistes, Algériens ou pas,de faire de même.La surprise ne sera que grande avec le nombre.
    En attendant voici le scan de ma contribution ,ça pourra servir comme base pour avoir de plus belles réalisations.

    [IMG][/IMG]
    Cet affranchissement a été fait avec le carnet 3N° C1230 de l'année 2000" avec une Valeur Facial de 50DA contenant la série du N° 1230 au N° 1239 (10 Timbres postes + 2 vignettes sans Valeur Facial) auto-adhésive et le tout vendu sous pochette plastique.
    Ce carnet a été émit le 19/01/2000 et dessiné par K.KRIM et imprimé par courvoisier
    Cecarnet n'est pas encore retiré de la vente ce qui a parmi de l'utiliser encore 9 ans après son émission.
    les représentations sur les 10 Timbres avec valeur facial sont: Paix, Environnement, Communication, Énergie, Sécurité Alimentaire, Santé, Mondialisation, Patrimoine Universel, Démocratie et Espace.
    Bonsoir,
    Je voulais juste vous informer qu'aujourd'hui dans ce cadre de ce concours international,j'ai eu le titre de celui a fait le plus bel affranchissement du fait que très rares ont été les enveloppes envoyés par ce bloc classé le 2ème dans les émissions d'Algérie par son petit nombre de tirage(après le fameux 1+9)
    Vous me croyez pas? allez verifier sur:www.algeriephilatelie.net

  10. #10
    Membre F.A.M. Avatar de omari
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Tlemcen
    Messages
    77

    Par défaut Le Maitre de Poste Russe devient Marchand de Timbres

    Alexandre Sredinsky,responsable des services postaux de l'armée du général Wrangel,opposé aux forces des Bolcheviks dans la Russie du sud,est a l'origine des surcharges sur les timbres disponibles(Russie,Ukraine) en vue de leur utilisation par les populations réfugiées en Crimée.
    Battu,Wrangel organisa le départ des Russes blancs qui s'installèrent en nombre à Boulogne-Billancourt pour travailler chez Renault,la petite église orthodoxe de cette commune perpétue le souvenir.
    Sredinsky suivit avec ses stocks de timbres qu'il revendit au fil du temps aux philatélistes,installé comme marchands a Paris.
    Certaines pièces oblitérées(Rares) sont signées de sa main et rappellent une trouble période d'une République Socialiste.
    Rappelons que cette poste fonctionna pendant l'année 1921 assurant le courrier entre les divers camps de réfugiés (Constantinople,Grèce,Bulgarie,etc..).
    Les surcharges ont été émises en très petit nombre(50 a 100 de chaque) pour favoriser la surenchère.

    Source:Publication mentuelle"Le Facteur"
    Dernière modification par omari ; 27/09/2009 à 21h49.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •