Equipe nationale - Yebda en renfort: Se concentrer sur le Rwanda et oublier l'Egypte
par Kamel Mohamed

L'entraîneur de l'équipe nationale Rabah Saâdane a indiqué que le match contre le Rwanda se prépare dès maintenant, refusant de trop focaliser sur la dernière rencontre du groupe, contre l'Egypte. Saâdane, qui s'exprimait à l'occasion d'une conférence de presse organisée 48 h après le match Algérie-Zambie, a insisté sur la concentration des joueurs sur le prochain match.

A ce propos, il a précisé que le prochain stage débutera le 5 octobre pour se terminer le 12 du même mois, soit le lendemain du match Algérie-Rwanda.

Les joueurs seront hébergés au Cercle militaire de Béni Messous, alors que les entraînements se dérouleront sur la pelouse du stade du 5-Juillet.

Quant à la rencontre, elle aura lieu le 11 octobre à 19 h 15 au stade de Blida, a encore tenu à préciser Saâdane, démentant ainsi toutes les informations faisant état d'un éventuel changement de domiciliation.

Il a annoncé que le huis clos devrait être levé lors du prochain match car, a-t-il dit, il est nécessaire de communiquer.

Ce qui laisse entendre que la pression sera moindre sur les joueurs à la veille de la rencontre contre le Rwanda, contrairement au match contre la Zambie.

Il a fait savoir qu'il demandera à ses protégés de développer leur jeu habituel et surtout de bien jouer.

«Pour marquer des buts, il faut bien jouer. Or, le Rwanda dispose d'une excellente défense qui sera difficile à percer, d'où la nécessité de recourir à des combinaisons dans le jeu», a encore averti Saâdane.

Pour ce qui est de l'effectif, l'entraîneur national a rappelé qu'il dispose d'une liste de 50 joueurs.

Il a prévu que le joueur de Portsmouth, Hassen Yebda, sera convoqué pour le prochain stage, d'autant plus que Yazid Mansouri est suspendu pour le prochain match (cumul de cartons).

A ce propos, Saâdane a fait savoir que 13 joueurs sont sous la menace de suspension, mais ce n'est pas pour autant qu'il leur demandera de jouer prudemment.

«Dans un match, on joue pour gagner, donc on prend des risques. Moi je ne fais pas de calculs et je ne demande jamais aux joueurs de ne pas se donner à fond», a affirmé l'entraîneur national.

Il s'est également montré satisfait de la production de Meghni, dont les prestations devraient s'améliorer à mesure qu'il s'intègre dans le groupe, a expliqué le coach national.

Dans le même sillage, il a noté qu'il gérera la suite de la compétition match par match.

En clair, les joueurs ne devront se concentrer que sur le match du Rwanda et oublier l'Egypte.

Cependant, acculé par les journalistes concernant un possible retour de l'Egypte dans la course au Mondial, Saâdane a rétorqué que l'Algérie est sur la bonne voie pour se qualifier au Mondial.

Et de lancer : «Les Egyptiens sont morts et ne peuvent plus revenir dans la course».

Il a estimé que cette histoire de goal-average est inventée par les Egyptiens pour tromper leur opinion publique sportive.

Pour Saâdane, les résultats de l'équipe nationale perturbent sur le plan psychologique les Egyptiens qui s'accrochent au moindre détail pour se donner de l'espoir.

Mais une nouvelle fois, Saâdane a demandé que l'on ne s'intéresse plus à l'Egypte mais à l'équipe algérienne, qui est en train d'enregistrer de notables développements.

Il a rappelé qu'il y a deux années, l'équipe peinait à gagner. «Aujourd'hui, notre premier objectif est atteint, à savoir la qualification à la CAN, en attendant le Mondial».

Par ailleurs, Saâdane s'est dit satisfait du degré de maturité atteint par ses joueurs, lesquels n'avaient pas répondu aux provocations des Zambiens dimanche dernier.

Il a précisé que les joueurs ont pris conscience de leur tâche et le meilleur est à venir.

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5126264