Yambateva Voyages Marrakech

Suite un rapprochement avec Maroc Tours, Yambateva Voyage ouvre un bureau Marrakech.

Cette opration aurait pu tre des plus banales s'il ne s'agissait pas d'un oprateur isralien qui ambitionne de s'accaparer 45% du tourisme isralien au Maroc.

Un march qui reprsente, selon le tour oprateur entre 5000 et 7000 visiteurs par an. Le rapprochement entre les deux voyagistes permettra de faire jouer les synergies et surtout de rduire sensiblement les charges (-60% des frais de visas) ce qui aura un impact positif sur les prix pratiqus.

Dj actives au Maroc depuis une dizaine d'annes, les deux entreprises comptent, travers la nouvelle entit commune, explorer de nouveaux crneaux tels que l'co-tourisme et les forfaits voyages extrmes.


Mohamed Benjelloun Andaloussi: Prsident de l'Association Marocaine pour le soutien de la lutte palestinienne (AMSLP)

Quelle est votre position par rapport aux relations commerciales entre le Maroc et Isral?

Nous sommes contre tout accord quelle qu'en soit la nature. Notre position est claire l-dessus. Dans ce sens, j'aimerai signaler qu'entre les deux pays, les relations conomiques ont un aspect trs sournois. Officiellement, les responsables des deux pays ne dclarent jamais leurs changes commerciaux. tout passe par le biais de certains hommes d'affaires qui nouent de solides relations conomiques avec leurs homologues israliens.

En ralit, les responsables rusent avec le consommateur marocain. Ils savent pertinemment que ce dernier ne consommerait jamais des produits en provenance d'Isral.

Que faites-vous donc pour faire face cette intrusion conomique qui favorise la normalisation avec Isral?

Pour le moment nous dnonons ces agressions conomiques que nous font subir Isral et ses complices, ces promoteurs marocains malsains. Car en ralit, il n'y a pas que l'affaire des dattes. D'autres secteurs sont galement touchs, notamment l'agriculture. Nous avons demand en parallle aux partis politiques et aux ONG de nous assister dans notre lutte. Surtout contre ces hommes d'affaires marocains.

Comptez-vous poursuivre en justice ces hommes d'affaires marocains?

Peut-tre bien. Mais pour le moment nous tudions la question avec l'Union gnrale des entreprises et professions (UGEP). Les poursuites judiciaires viendront certainement aprs si les promoteurs marocains s'obstinent poursuivre leurs changes avec Isral.
Bladi.net