Hassan Yebda est arrivé dans la voiture de Nadir Belhadj au stade pour jouer son premier match de la saison.

C’est dire la complicité qui lie déjà les deux joueurs à peine se sont-ils connus.

Il faut dire que Yebda a encore du mal à s’habituer à la conduite à gauche des Anglais.

Belhadj a préféré le soulager et lui éviter ce calvaire, même si lui-même a gardé à ce jour sa belle Brabus noire, immatriculée en France (dans le département 62), avec évidemment le volant bien à gauche.

http://www.lebuteur.com/reportage/ac...ntre-le-rwanda