Ce mot veut dire femme et possde d'intressantes caractristiques:

(i)mra'a: امرأة, est un mot rebelle bien des gards: tout d'abord, il n'est pas le fminin du mot "homme, mle humain", puisque celui-ci est "rajul" رجل.

Il ya bien un masculin "mar'", mais il signifie "homme en gnral et prend souvent le sens du "on" franais.

Ensuite, son i initial disparait en liaison avec l'article et du coup, sa vocalisation change: imra'a(tun)>al-mar'a(tu).

La hamza (voyelle "attaque") instable est courante en arabe, mais qu'elle disparaisse et change la vocalisation est beaucoup plus rare.

Enfin, ce mot ne fait pas son pluriel dans sa racine mais va le chercher dans une autre racine qui signifie "humain": insn انسان rac.: NS. "femmes" sera donc: nis' نساء "humaines".

Comme quoi, la prtendue soumission de la femme arabe est une ide surfaite, du moins dans la langue o elle bnficie d'une 2 et 3 pers. du sing., mais aussi du pluriel.