Affichage des rsultats 1 5 sur 5

Discussion: Un avis comme d'autres : Pourquoi les tudiants algriens aiment-ils le caf ?

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par dfaut Un avis comme d'autres : Pourquoi les tudiants algriens aiment-ils le caf ?

    En Algrie, il n’y a pas d’enseignement suprieur, juste des universits, c’est--dire, des structures en bton ou en prfabriqu qui servent peine remplir le vide des tudiants algriens.

    Si vous interrogez un universitaire algrien sur le lieu qu’il l’a le plus marqu durant son passage par les campus, la rponse sera sans quivoque: c’est la caftria.

    Ce constat n’est pas si tragique, puisque souvent ce qui se dit dans les cafs est beaucoup plus important et instructif que ce qui se passe dans les facults.

    Ces dernires sont, en effet, synonymes d’anarchie, de surcharge, de bizarreries scientifiques, de conflits ouverts entre enseignants, entre tudiants, entre organisations estudiantines et mme entre femmes de mnage.

    Les salles de cours manquent de tout, de l’clairage la chaufferie. Les bibliothques sont devenues des chambres d’archives dans lesquelles vous pouvez trouver des livres aussi inutiles que dpasss. Le peu d’tudiants qui les frquentent le font soit pour jouer au rami ou pour manger leurs sandwichs.

    Les salles d’internet sont tout simplement inexistantes ou fermes pour cause d’ternelle maintenance qui peuvent durer tout un semestre. Les salles de TD ( travaux dirigs) se transforment souvent en lieux de rendez-vous pour jeunes amoureux ou en kiosque pour photocopies.

    Les enseignants se plaignent des tudiants qui eux-mmes se plaignent des enseignants. Le Rectorat se plaint des deux et la tutelle de tout le monde.

    Concrtement, il n’y a pas d’universit en Algrie et tout est refaire pour prtendre un enseignement suprieur, de l’arrt de bus au tableau d’affichage.

    Croyez-vous vraiment qu’un lieu o l’on mange 1,2 dinars et o l’on pisse 5 dinars peut servir de lieu de savoir?

    Hicham A.
    http://www.algerie-focus.com/2009/10...t-ils-le-cafe/

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de romance
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    4 765

    Par dfaut

    c est bien triste tout ca

  3. #3
    l'orientale
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Dans ma bulle a moi !! entre ciel et terre!
    Messages
    5 423

    Par dfaut

    tout a fait c`est la catasrophe!!

  4. #4
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par dfaut

    Et pourtant beaucoup d'etudiants sortis de ces ghettos font la gloire et la renomee de certaines universitees anglo-saxonnes et japonaises.

    Il ne faut pas trop se fier a certains articles pessimistes de journeaux qui veulent surtout denigrer sans meme faire des etudes approfondies sur le sujet.

    C'est une situation qui existe depuis 1975,je suis passe par la,ce sont les memes griefs qui reviennent,il ne faut pas s'attendre au paradis quand les etudes universitaires,l'hebergement,le transport sont gratuits en Algerie.

    Si les memes etudiants sont envoyes en France juste apres le bac,la majorite abandonneraient les etudes,alors je ne parle pas des USA ou tout est payant.

    Ils faut que certains remettent les pieds sur terre,et remercient Dieu et l'Algerie de leur avoir donne cette chance.

  5. #5
    Nouveau Membre Avatar de serial killer
    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    darna
    ge
    34
    Messages
    30

    Par dfaut

    Citation Envoy par kredence Voir le message
    En Algrie, il n’y a pas d’enseignement suprieur, juste des universits, c’est--dire, des structures en bton ou en prfabriqu qui servent peine remplir le vide des tudiants algriens.

    Si vous interrogez un universitaire algrien sur le lieu qu’il l’a le plus marqu durant son passage par les campus, la rponse sera sans quivoque: c’est la caftria.

    Ce constat n’est pas si tragique, puisque souvent ce qui se dit dans les cafs est beaucoup plus important et instructif que ce qui se passe dans les facults.

    Ces dernires sont, en effet, synonymes d’anarchie, de surcharge, de bizarreries scientifiques, de conflits ouverts entre enseignants, entre tudiants, entre organisations estudiantines et mme entre femmes de mnage.

    Les salles de cours manquent de tout, de l’clairage la chaufferie. Les bibliothques sont devenues des chambres d’archives dans lesquelles vous pouvez trouver des livres aussi inutiles que dpasss. Le peu d’tudiants qui les frquentent le font soit pour jouer au rami ou pour manger leurs sandwichs.

    Les salles d’internet sont tout simplement inexistantes ou fermes pour cause d’ternelle maintenance qui peuvent durer tout un semestre. Les salles de TD ( travaux dirigs) se transforment souvent en lieux de rendez-vous pour jeunes amoureux ou en kiosque pour photocopies.

    Les enseignants se plaignent des tudiants qui eux-mmes se plaignent des enseignants. Le Rectorat se plaint des deux et la tutelle de tout le monde.

    Concrtement, il n’y a pas d’universit en Algrie et tout est refaire pour prtendre un enseignement suprieur, de l’arrt de bus au tableau d’affichage.

    Croyez-vous vraiment qu’un lieu o l’on mange 1,2 dinars et o l’on pisse 5 dinars peut servir de lieu de savoir?

    Hicham A.
    Pourquoi les tudiants algriens aiment-ils le caf ? | Algerie-Focus.COM
    bjr
    tu viens de dessiner une image si triste l'universite,moi je ne te cache pas,certes ya des trucs veridiques dont ce que tu venais de dire mais pas au points "fin du monde",sinon on va mettre nos diplomes ds un verre d'eau et les boire c'est a!
    non! un certain age,tu te rapelleras de cette periode "vie universitaire" et je t'assure malgre tte sa misere mais a va te manquer!
    merci
    si la vrit est cache c'est qu'elle est explosive!!!!!!!

Rgles de messages

  • Vous ne pouvez pas crer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des rponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pices jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •