Le groupe pétrolier français Total a annoncé, mercredi 7 octobre, que le plan de développement du projet gazier de Timimoun a été approuvé par l’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (Alnaft). Ce projet sera développé par Sonatrach (51%), Total (37,75%), et l’espagnol Cepsa (11,25%).

L’accord entre les trois parties confie à la société nationale des hydrocarbures la vente de la totalité du gaz qui sera produit. La production commerciale de gaz naturel de Timimoun devrait atteindre 1,6 milliard de m3 par an en plateau.

Le feu vert de l’agence Alnaft marque une étape majeure dans la réalisation du projet et fait suite à une campagne d'exploration et d'appréciation débutée en 2003 au cours de laquelle six puits ont été forés, selon le communiqué de Total.

« Les travaux de développement devraient débuter au dernier trimestre 2009 pour une mise en production prévue en 2013. La production commerciale de gaz naturel de Timimoun devrait atteindre environ 1,6 milliard de mètres cubes par an (160 millions pieds cubes par jour) en plateau », précise le géant pétrolier français. « Total, Sonatrach et Cepsa opéreront conjointement le projet de Timimoun. Le plan de développement du projet prévoit de mettre en production huit structures sur une étendue de 2500 kilomètres carrés avec le forage d’une quarantaine de puits « , ajoute le communiqué.

En Algérie, Total a produit 79.000 barils équivalent pétrole par jour en 2008. La production de Total provient de ses participations directes dans les champs de gaz d'Hamra et de Tin Fouyé Tabenkort, et de sa participation dans Cepsa (48,83%), elle-même partenaire de Sonatrach sur les champs d'Ourhoud et Rhourde El Krouf.

07/10/2009
TSA