08 Octobre 2009

L’ancienne star du football africain, le Ghanéen Abedi Pele, s’est vraiment illustré cette semaine à Lusaka en déclarant publiquement que l’Algérie est le favori n°1 du groupe C.

Tout s’est passé lundi dernier à l’occasion de la tournée du trophée de la Coupe du Monde qui a atterri en Zambie avant de reprendre son chemin vers d’autres pays africains.

«Personnellement, je vois bien l’Algérie au prochain mondial après son bon parcours. D’ailleurs, l’Algérie jouera à domicile face au Rwanda en partant largement favorite pour l’emporter, connaissant le niveau juste modeste de l’adversaire du jour.

Les Egyptiens, quant à eux, effectueront un déplacement délicat en Zambie qui n’a pas le droit de rater une aussi belle opportunité pour assurer sa qualification officielle à la prochaine CAN», a indiqué l’ancien n°10 de l’Olympique de Marseille.

Des déclarations qui ont fait grand bruit en Egypte et qui ont même suscité la colère de tous les Egyptiens
.
D’ailleurs, même la presse égyptienne d’hier et d’avant-hier s’est beaucoup étalée sur les déclarations d’Abedi Pele en allant même l’accuser d’avoir pris parti pour l’Algérie et la Zambie. «Les déclarations d’Abedi Pele sont navrantes et déplorables.

Elles sont même flagrantes que le Ghanéen a directement pris partie avec nos adversaires directs en annonçant même la qualification de l’Algérie pour la prochaine Coupe du monde», a écrit l’un des grands quotidiens égyptiens qui a, par la suite, ouvert la porte à une grande polémique.

Loin des déclarations fulgurantes d’Abedi Pele et la réplique agressive des Egyptiens, la sélection algérienne prépare sereinement son match capital contre le Rwanda prévu dimanche prochain à partir de 19h15 au stade Mustapha-Tchaker de Blida.

En effet, l’entraîneur Rabah Saâdane est déjà passé à la vitesse supérieure après l’arrivée des 22 joueurs convoqués, y compris les deux nouvelles «recrues» Hassan Yebda (Portsmouth) et Djamel Abdoun (FC Nantes).

Il est clair que le patron des Verts va essentiellement axer son travail sur l’aspect psychologique et le volet technico-tactique qui seront tout simplement déterminants lors de cette rencontre décisive.

Les joueurs quant à eux, se sont déjà mis à l’heure du match en faisant preuve d’une motivation hors normes et d’une volonté de fer en ne parlant que de la victoire et rien d’autre.

Des premières données qui démontrent que le match du Rwanda suscite un intérêt à part chez les partenaires de Rafik Saïfi qui visent carrément le Mondial sud-africain au grand bonheur de tous les Algériens qui attendent ce jour depuis 1986.

Mounir BENKACI
http://www.lexpressiondz.com/article...-08/68307.html