ALGER — L'armée algérienne a découvert et détruit durant le mois de septembre 5.163 mines datant de la colonisation, le long des frontières est et ouest du pays, a indiqué jeudi l'agence de presse APS.

Ces destructions s'inscrivent dans le cadre d'une opération dans les zones minées par l'armée française durant la guerre d'Algérie (1954-1962).

Depuis 1962, l'armée a détruit plus de 8 millions de mines sur les onze millions implantées par l'armée française le long des frontières est et ouest du pays lors de la guerre d'Algérie, selon des chiffres officiels.

La France avait officiellement remis en 2007 à l'Algérie les plans de pose des mines placées le long des lignes "Challe" et "Morice" par l'armée française entre 1956 et 1959.

Ces mines étaient destinées à empêcher les infiltrations de combattants de l'Armée de libération nationale (ALN) depuis le Maroc et la Tunisie.

2009 AFP