Les futurs contrats avec les groupes trangers seront ngocis sur de nouvelles bases. C'est ce qu'on apprend du quotidien lectronique Le Maghreb , dans sa livraison d'hier, qui cite une source proche de la Prsidence de la Rpublique. Selon cette source, une cellule spciale, compose d'experts dans plusieurs domaines, sera installe prochainement. Elle rendra compte directement la Prsidence de la Rpublique de laquelle elle va dpendre. Sa mission principale sera de penser la rdaction des futurs contrats avec les groupes trangers. Cette nouvelle mthode va imposer l'obligation d'un transfert de technologie et de savoir-faire et viter d'attribuer systmatiquement les marchs aux entreprises les moins-disantes, une mthode trs rpandue en Algrie. Presque tous les contrats s'attribuent systmatiquement aux moins-disants. Ce qui attirent les entreprises peu performantes mais aussi le prix final des prestations qui souvent est frapp par des surcots qui n'taient pas initialement prvus.

Ce nouveau systme prvoit, par ailleurs, et dans une autre tape, une cellule charge exclusivement des contrats pour chaque ministre ou dpartement, savoir le ministre de l'Energie et des Mines, des Travaux publics, des Ressources en eau, des Transportsetc. "Le ministre ne sera plus seul face au prsident pour dfendre son projet. L'avis de la cellule de son ministre, compose uniquement de technocrates dsigns par la Prsidence, sera dterminant. Un tel fonctionnement va permettre de prendre les bonnes dcisions et viter de dbourser des milliards dans des projets mal ficels ou qui n'aboutissent pas", soutient la mme source. Il faut dire que le gouvernement, travers ce nouveau systme, veut corriger son erreur, celle de la majorit des contrats, mal ficels, passs ces dernires annes avec les groupes trangers, qui ont donn des rsultats catastrophiques. Manque de technologie et de savoir-faire, surcots, des projets mal finis ou abandonns sont les rsultats de la mthode d'attribution des marchs aux entreprises les moins-disantes.

source : Le Maghreb DZ