Pnurie de certains mdicaments,Les inspecteurs de la sant enqutent chez les grossistes

Le reprsentant de la sant qui sexprimait sur les ondes de la Chane III de la Radio nationale a reconnu quil y a rellement des perturbations et un manque de quelques produits pour certaines raisons.

Aprs les fruits et lgumes, la spculation a atteint les mdicaments, cest en tout cas ce quon a pu comprendre de la dclaration de Mohamed El Hadj, directeur de la pharmacie au niveau du ministre de la Sant.

Le reprsentant de la sant qui sexprimait sur les ondes de la Chane III de la Radio nationale a reconnu quil y a rellement des perturbations et un manque de certains produits pour certaines raisons, tout en pointant du doigt les grossistes qui font dans la spculation. Dailleurs, ce titre, une enqute sera mene par les services dinspection chez les grossistes qui font apparemment du favoritisme en matire dachat des produits.

Dans ce cadre, M. El Hadj dira : Notre industrie pharmaceutique est encore jeune, elle na pas encore une politique de marketing pour simposer sur le march. Les inspecteurs doivent enquter au niveau des grossistes et un autre arrt est en train dtre mis en place concernant lobligation pour les grossistes dacheter des mdicaments chez les producteurs pour faire face au favoritisme.

Toutefois, il a tenu prciser quaucun pays ne peut chapper ce genre de pnuries, il y a toujours un manque de certains produits.

Interrog sur limportation de mdicaments, notamment aprs la dcision du gouvernement dinterdire limportation des mdicaments fabriqus localement, M. El Hadj a estim sa valeur en 2008 1 milliard et 343 millions deuros. Pour le premier semestre de 2009, on en est 791 millions deuros.

Tandis que la production est passe de 363 millions deuros en 2008 300 millions deuros uniquement pour les six mois de 2009. Ce chiffre explique que le niveau de limportation na pas baiss de manire importante.


Le vaccin contre la grippe saisonnire arrivera la semaine prochaine

Sagissant du vaccin contre la grippe saisonnire, linvit de la radio a rassur quil a t demand 1 500 000 doses, soulignant que lAlgrie est parmi les premiers en avoir fait la commande et sera parmi les premiers le recevoir. Cependant, ce quota qui sera obtenu la semaine prochaine nest pas le choix de lAlgrie.

Toutefois, il a voqu que la tension est importante, ce qui ne permettra pas de vacciner tout le monde. Dans ce cadre, il a rappel que lanne passe, il a t ramen

1 400 000 doses, ajoutant que ce nest pas un problme de moyens, lAlgrie fait tout pour obtenir ce vaccin ; cest un problme de disponibilit et la tension internationale sur ce vaccin qui se pose.

Concernant le vaccin contre la grippe porcine, il a indiqu : Nous avons demand 20 millions de doses. Cest vrai quelles narriveront qu partir du mois prochain par petites quantits, mais les grandes quantits arriveront au mois du janvier 2010. Sagissant des personnes prioritaires dans laccs au vaccin contre la grippe saisonnire, il a affirm que cette priorit sera donne aux personnes fragiles quel que soit leur ge, estimes un million.

Il y aura un vaccin mais pas pour tout le monde et cest lEtat qui sen chargera. Le vaccin ne sera pas disponible dans les officines mais seulement dans les tablissements hospitaliers publics a-t-il prcis.

Evoquant la mesure du crdit documentaire, introduite dans le cadre de la LFC 2009 , qui ne permet pas, selon quelques importateurs, davoir un stock au-del de trois mois, du fait quil faut payer davance selon le cahier des charges.

Le responsable au niveau de la sant a indiqu que cette dernire mesure freine un peu limportation pas uniquement la matire premire mais aussi les produits finis.

A ce titre, il dira que les choses sont en train dtre tudies, il y a tout un travail qui est men par le ministre pour prendre en charge cette proccupation.

Par Nacera Chenafi
http://www.algerie360.com/algerie/pe...les-grossistes