Le groupe informatique a lancé une mise en garde contre l'augmentation des vers informatiques. Ces logiciels malveillants redeviennent le fléau qu'ils étaient il y a une dizaine d'années.

Ces vers sont programmés pour se multiplier et passent d'ordinateur en ordinateur en se cachant dans des applications ou en allant se loger dans des clés USB ou autres supports de stockage de données.

"Regardez les gens qui jouent en ligne", a expliqué Jeff Williams, un responsable de la sécurité informatique chez Microsoft. Des gens retirent un disque dur de l'ordinateur de la maison et le remettent dans un ordinateur de bureau. Ces données, potentiellement infectées, se retrouvent sur un réseau professionnel en ayant facilement déjoué les protections mises en place par l'entreprise.

Selon lui, ces pratiques appellent des mesures de sécurité permettant automatiquement de vérifier et purger de tout virus les clés USB et autres disques durs externes.

Le rapport de Microsoft souligne aussi l'habileté des cyber-criminels à déjouer les programmes anti-virus en exploitant les délais mis par certains internautes à actualiser leurs protections.

LeMatin