Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 11

Discussion: Pékin veut une relation sino-algérienne sans visa

  1. #1
    Admin Forum Avatar de Toufik
    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Shenzhen, China
    Âge
    32
    Messages
    1 700

    Arrow Pékin veut une relation sino-algérienne sans visa

    Pékin veut une relation sino-algérienne sans visa



    Automobile, micro-ordinateurs, formation… les chinois ont plusieurs projets en Algérie. Pékin veut aller plus loin et discuter avec Alger de la libre circulation des personnes entre les deux pays.

    La Chine, qui a célébré en 2008 les cinquante ans de relations diplomatiques continues avec l’Algérie, souhaite convaincre Alger de supprimer les visas pour les ressortissants des deux pays. Cela concerne en premier lieu les opérateurs économiques, surtout ceux qui se déplacent chaque année à la célèbre foire commerciale de Canton (Guangzhou), troisième ville de Chine, située au sud du pays.

    « Nous voulons aider l’Algérie à bâtir une réelle industrie automobile et satisfaire les besoins croissants du marché », nous a indiqué un diplomate chinois en poste à Alger.

    La foire d’import-export de Chine et la China International Auto Parts attirent, chaque année, beaucoup de visiteurs algériens. « Les vols d’Air Algérie vers Pékin sont souvent remplis. Nous voulons accompagner ce mouvement et permettre aux ressortissants des deux pays de mieux circuler », nous a précisé une source diplomatique.

    Alger-Pekin sans passer par l’Europe…

    En février 2009, Air Algérie a ouvert une ligne directe vers Pékin, avec deux rotations par semaine. Abdelwahid Bouabdallah, PDG de la compagnie aérienne, avait expliqué que les hommes d’affaires algériens avaient demandé l’ouverture de cette escale pour éviter les passages fatigants par les aéroports européens. Le lancement d’une autre ligne directe, vers Shanghai, est encore à l’étude. « Nous attendons les autorisations des autorités de l’aviation civile chinoise », a précisé un responsable du pavillon national. Ces trois dernières années, le nombre des Algériens qui se déplacent en Chine a été multiplié par deux, pour atteindre les 10 000 personnes. Air China est en phase d’examiner la possibilité d’ouvrir, elle aussi, une ligne directe vers Alger.

    Le gouvernement chinois a laissé toute la liberté à la compagnie pour analyser la faisabilité commerciale d’une liaison aérienne sans escale avec Alger. Air China ne dessert aucune destination en Afrique. Au Moyen-Orient, elle assure deux liaisons avec les Emirats arabes unis et Israël.

    35 000 Chinois en Algérie

    Pékin suit également de près les efforts de la Thaïlande, de la Malaisie et de l’Indonésie pour attirer d’éventuels touristes algériens intéressés par la découverte de l’Asie. Aussi, des actions seront-elles menées pour vendre la destination chinoise aux Algériens. L’existence de la ligne directe d’Air Algérie, avec des billets aller-retour à 600 euros, devrait faciliter les opérations de charme. Des agences algériennes commencent déjà à proposer dans leurs prospectus la Grande Muraille, la Cité interdite et Shanghai.

    Jusque-là, Qatar Airways et Egypt Air ont le plus profité du mouvement des ouvriers chinois, à travers les passages par les aéroports du Caire et de Doha pour rallier leur pays. D’après des statistiques officielles, 35 000 Chinois vivent en Algérie. Un nombre qui va augmenter avec la signature de contrats, en discussions actuellement. A titre d’exemple, les Chinois souhaitent installer une usine de montage de véhicules à Oran, à l’ouest de l’Algérie. Les difficultés d’accès au foncier retardent le lancement du projet. « Nous sommes attachés à ce projet. Nous voulons aider l’Algérie à bâtir une réelle industrie automobile et satisfaire les besoins croissants du marché », nous a indiqué un diplomate chinois en poste à Alger.

    Une usine de montage de véhicules à Oran

    Au dernier Salon international de l’automobile d’Alger (début octobre), les marques chinoises étaient particulièrement présentes et s’étaient distinguées par des baisses considérables des prix (des remises qui ont atteint parfois les 4000 euros !). Si le projet d’Oran aboutit, la voiture chinoise sera cédée à des prix concurrentiels. L’Algérie, qui a pris des mesures légales pour freiner l’importation des véhicules, envisage de lancer l’industrie automobile locale avec l’appui de partenaires étrangers.

    Autres domaines qui suscitent l’intérêt des Chinois : l’informatique et les télécoms.

    L’entreprise publique La Grande Muraille vient de signer un contrat avec une entreprise privée algérienne pour le montage de micro-ordinateurs en Algérie. L’usine sera bientôt opérationnelle. L’équipementier Huawei, qui est installé en Algérie depuis dix ans, envisage d’ouvrir à Alger deux centres, l’un destiné à la formation, l’autre à la recherche. La formation figure désormais en tête des exigences algériennes pour la conclusion des marchés. Le chiffre d’affaires de Huawei en Algérie dépasse les 100 millions de dollars par an. Les travaux publics et les grands projets structurants, comme le transfert hydraulique au Sud, sont les secteurs qui attirent le plus les entreprises chinoises.

    Des échanges de près de 5 milliards $ en 2009

    Le groupe CITIC-CRCC, qui construit une partie de l’autoroute Est-Ouest, est souvent cité en exemple. « Le modèle du groupe CITIC-CRCC servira à la promotion des entreprises chinoises de qualité à aller sur le marché international et, surtout, à l’élargissement de la coopération mutuellement avantageuse entre la Chine et Algérie », a déclaré dernièrement Liu Yuhe, ambassadeur de Chine en Algérie, à des médias de son pays. Il a qualifié la coopération entre les deux pays de « pragmatique ». Dans un message adressé à son homologue Hu Jintao, à l’occasion du 60e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, le président Abdelaziz Bouteflika a plaidé pour « le renforcement du partenariat stratégique » entre les deux pays. Partenariat perçu comme un modèle de coopération Sud-Sud. Le volume des échanges entre la Chine et l’Algérie a dépassé les 4 milliards de dollars. Et, il va s’approcher de la barre des 5 milliards de dollars, à la fin 2009. La Chine figure déjà dans le top dix des fournisseurs et des clients de l’Algérie.

    Par Fayçal Métaoui, Alger - Les Afriques


  2. #2
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    Tres interessante propositions,mais il faut faire attention,la suppression des visas,va attirer un flux incroyables de voyageurs,beaucoup seront legitimes et beaucoup d'autres illegitmes.

    Les trafiquants de toutes sortes,vont beneficie de cette penetration du marche algerien pour ecouler les marchandises contrefaites,dangereuse,le trafic de l'ivoire,de l'or passera par l'Algerie avec des avions directes pour la Chine avec des douaniers algeriens corrompus,on risque de se retrouver dans une situation incontrolable.

    Je prefere que l'Algerie joue la prudence,il y a 1 milliard de chinois,ils sont capable de nous envoyer 10 millions de touristes par an.c'est enorme,ils vont phagociter le pays.

    Je suis pour une cooperation renforce par etape.
    Essayer de tirer avantage des secteurs ou les occidentaux refusent le transfert de technologie.

    Comme par ex : le nucleaire,la medecine nucleaire,l'industrie spatiale,fabrication d'helicoptere,d'avion,informatique,satellite de communication,fusee de propulsion,recherche marine,tout les secteurs militaires confondus,l'agriculture saharienne,l'eau,la recherche miniere,enseignments specialise des mathematique,physique,chimie,medecine et tous les autres secteurs ou l'Algerie a un deficit.

  3. #3
    Nouveau Membre
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages
    16

    Par défaut prudence

    vous avez raison il faut etre prudent oui pour la cooperation pour le transfer de technologie mais ouvrire les portes de l'Algerie prudence

  4. #4
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    1 596

    Par défaut Depuis quand les chinois constituent-ils une source préférable de savoir...

    Après avoir fait fuir *volontairement* écoeurer une bonne partie de l'intelligence ALGERIENNE par une gestion désastreuse de nos richesses humaines, les dirigeants traitres ont rendus notre pays dépendant de l'étranger au point ou ils préfèrent le CHINOIS, l'EUROPEEN, l'AMERICAIN mais ils oublient l'ALGERIEN...

    Combiens d'Algériens sont à la tête de departement de recherche Américains, Combien de chef de services Algériens font tourner les hopitaux Européens...

    Un choix imposé qui est en fait un aveu de la trahison de nos dirigeants..

    Un nouvel exemple en date

    http://elwatan.com/Nul-n-est-prophete-en-son-pays

  5. #5
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    Que peut faire un chef de departement de recherche en Amerique,quand le niveau minimum requis est inexistant en Algerie

    Ce n'est pas le chef qui fait fonctionner un departement ou une industrie,c'est tout le monde.

    Le niveau de nos infirmers et infirmieres en Algerie est lamentable.

    Pas necessairement de leur faute,le systeme d'enseignement a la francaise,est l'une des cause de l'echec des etudiants dans tous les domaines.

    Certains de nos medecins n'ont pas le niveau requis pour etre medecin en Algerie,je ne parle meme pas de l'etranger.

    Je suis etonne,que les gens parlent de "cerveau",ces gens la,pour la plupart ont etudie ou perfectionne leur etudes a l'etranger,donc ils ne sont plus le produit de l'ecole ou l'universite algerienne,mais bien le produit de l'universite qui les a perfectionne a l'etranger.

    Que peut chercher un chercheur algerien etablit au USA,s'il n'y a pas l'encadrement et la logistique,et je ne parle meme pas du gouvernement,ou des institutions gouvernementales qui sont tout aussi absente et incompetente.

    Il faut arreter de rever,il faut faire de la petite recherche,regler nos petits problemes quotidiens, de transport,de circulation,de distribution,reduire la corruption,reduire le gaspillage de l'eau,de la semoule,interdire le tabac par ex.

    Au lieu de voir plus grand,regler nos petit problemes est plus facile et cela ne demandent pas des moyens immenses,nous n'avons pas les moyens de notre politique

  6. #6
    Lalmani Avatar de Rayan 31
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    NRW
    Messages
    2 377

    Par défaut

    encore + de chinois = encore + de chaumeure en Algerie en + presque tout les produit importer de la chine ver l'algerie sont des produits de derniere qualite que aucun pays au monde n'achete ils ecoule leure déchet chez nous car personne ne controle la qualite ils remplisent juste leure contes a mon avie vaux mieux garder le visa .
    Dernière modification par Rayan 31 ; 24/12/2009 à 23h18.
    Tout ce que tu sais, ne le dis pas,
    Tout ce que tu lis, ne l'adopte pas,
    Tout ce que tu entends, ne le crois pas,
    Tout ce que tu peux ne le fais pas

  7. #7
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    1 596

    Par défaut Rayan_31...

    Exactement...

    Il ne faut rien attendre d'un pouvoir de voyous pour qui tous les peuples au mondes valent mieux que les Algériens leur propre frères...

    Des millions de jeunes Algériens au chomage et ils préfèrent ramener des Chinois..

  8. #8
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2009
    Messages
    257

    Par défaut

    Regardons la vérité en face ! allez proposer à un jeune chomeur Algeriens de travailler
    comme ouvrier dans un chantier avec salaire mensuel garanti et faite moi part de sa
    réponse !

  9. #9
    Lalmani Avatar de Rayan 31
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    NRW
    Messages
    2 377

    Par défaut

    Citation Envoyé par hacene Voir le message
    Regardons la vérité en face ! allez proposer à un jeune chomeur Algeriens de travailler
    comme ouvrier dans un chantier avec salaire mensuel garanti et faite moi part de sa
    réponse !
    si ons lui donne 500€ par mois tous le monde dit oui mais si tu lui dit que tu doit traveiller pour 10.000 Da et le chinoix gagner 5+ que toi il va dire nom ou il va pas bien traveiller
    Tout ce que tu sais, ne le dis pas,
    Tout ce que tu lis, ne l'adopte pas,
    Tout ce que tu entends, ne le crois pas,
    Tout ce que tu peux ne le fais pas

  10. #10
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    1 596

    Par défaut hacene...

    L'Algérien n'a pas toujours été comme celà...Il fut une periode ou l'Algérien etait très travailleur et ou il etait très serieux...La perte de l'espoir et l'échec du système educatif (voulu par les voyous) ont causé la situation actuelle..

    Je trouve triste qu'aujourd'hui autant de jeunes soient abandonnés à leur sort...

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 29/09/2009, 04h33
  2. Le Canada refuse un visa à Belloumi
    Par Toufik dans le forum Tout le Sport
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/06/2009, 20h41
  3. Cherche informations sur visa salarié
    Par spoki dans le forum Le Café
    Réponses: 15
    Dernier message: 15/11/2008, 00h33
  4. Algérie : Le visa biométrique à partir du 1er octobre
    Par Toufik dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/08/2008, 13h49
  5. La natation algérienne coule à Pékin
    Par Toufik dans le forum Tout le Sport
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/08/2008, 18h36

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •