La fin justifie les moyens. Pour les gyptiens, tous les procds, fussent-ils des plus condamnables, sont bons, pourvu quils ralisent leur ambition. On apprend, en effet, de sources proches de la Fdration algrienne de football que les joueurs algriens ont fait lobjet, dans la nuit qui a prcd le match, dune tentative dempoisonnement par inhalation de gaz carbonique. Plusieurs joueurs se sont rveills 4 heures du matin souffrant dtourdissements et de vomissements. Comme si le caillassage du bus des Verts ne leur avait pas suffi, sans oublier les ftes de mariage organises dans lhtel pour dstabiliser ces derniers, des mains expertes du ct du Nil ont lch du gaz travers le systme de climatisation des chambres. Cest dire que la fourberie gyptienne na pas de limites.
libert