Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: 5 milliards de dollars d'investissements américains en Algérie

  1. #1
    Admin Forum Avatar de Toufik
    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Shenzhen, China
    Âge
    32
    Messages
    1 700

    Par défaut 5 milliards de dollars d'investissements américains en Algérie

    En visite hier à Alger, le secrétaire d'Etat-adjoint américain au Commerce, M. Israel Hernandez a animé un point de presse au siège de la représentation diplomatique US à Alger, et au cours duquel il a mis en avant la volonté du gouvernement américain à consolider les échanges commerciaux avec l'Algérie.

    Il indiquera dans ce sens que l'Algérie se place en 23e position du classement des échanges commerciaux US avec des pays tiers, soulignant, dans ce contexte, qu'on peut faire mieux et qu'on devra renforcer les échanges.Israel Hernandez, qui a souligné que sa visite s'inscrit dans le sillage de la dernière visite de la secrétaire d'Etat américaine, Condoleeza Rice et de la nomination d'un nouvel ambassadeur à Alger, Son Excellence, David D. Pearce, s'est dit fervent défenseur de la promotion des échanges algéro-américains, indiquant que ces derniers constituent le pilier des concordances entre les deux pays.

    Selon lui, l'Algérie recèle un potentiel commercial énorme que les entreprises américaines ne connaissent pas. C'est pour cela qu'il a été décidé d'installer en Algérie un attaché commercial en permanence avec pour mission de faire connaître le potentiel du marché algérien aux entreprises américaines.Le secrétaire d'Etat-adjoint américain au Commerce a également affirmé que les USA s'intéressent à plusieurs segments de l'économie algérienne et ne se focalisent pas sur le pétrole et le gaz.

    Il ajoutera que le montant global des investissements américains en Algérie s'élève à 5 milliards de dollars. Il mettra aussi l'accent sur l'intérêt affiché par les Américains pour certains secteurs comme le tourisme, la santé, l'agriculture, l'aéronautique et les technologies de sécurité. Il estimera également que des entreprises américaines et algériennes procèdent à des rapprochements dans les domaines hors hydrocarbures, citant en exemple General Electric avec les stations de dessalement d'eau de mer. Par ailleurs, une délégation d'hommes d'affaires algériens spécialisés dans l'industrie agroalimentaire est très prochainement attendue pour une visite aux Etats-Unis.

    Interrogé à propos des dernières mesures par le gouvernement pour redéfinir le cadre règlementaire devant régir l'investissement, M.Hernandez a indiqué que les entreprises américaines ont affiché leur ferme volonté de venir en Algérie.Pour sa part, le nouvel ambassadeur US à Alger, M. David Pearce, a affiché sa satisfaction par rapport aux contacts qu'il a eus avec les pouvoirs publics algériens. "Depuis ma venue, et au cours de toutes les rencontres que j'ai eus avec les responsables algériens, j'ai décelé une volonté réelle de développer les échanges entre nos deux pays", a-t-il indiqué. Il a également évoqué l'hypothétique signature d'un accord aérien (Open Sky), grâce auquel on pourrait prévoir l'ouverture d'une liaison aérienne directe entre l'Algérie et les Etats-Unis, disant travailler sérieusement dessus.

    Rachid N.- LE Maghreb

  2. #2
    Lalmani Avatar de Rayan 31
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    NRW
    Messages
    2 377

    Par défaut

    tout le monde veux investire en algerie la caise est plaine de milliars , l'algerie est riche mais pour les algeriens il a pas de changement

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •