Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 15

Discussion: Le salon du tourisme

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    624

    Par défaut Le salon du tourisme

    Salon du Tourisme: l’Algérie veut développer son marché

    Après deux années d’absence, le Salon international du tourisme et des voyages (Sitev) revient. La 10e édition sera inaugurée aujourd’hui au Palais de la culture Moufdi Zakaria à Alger. « Notre mission et notre ambition sont de montrer une Algérie résolue à exploiter ses exceptionnels atouts pour s’ouvrir tranquillement et sereinement à l’exaltante aventure du tourisme international », souligne l’Office nationale du tourisme.

    L’Algérie dispose déjà de deux produits d’appel : le tourisme saharien et celui d’affaires. Le tourisme est considéré par les pouvoirs publics comme l’une des principales activités économiques de substitution aux hydrocarbures dans la perspective de l’après-pétrole. Il n’est, en effet, un secret pour personne que notre économie est caractérisée par une forte dépendance des hydrocarbures, qui représentent environ 40% du PIB, 65% des revenus fiscaux et 98% des exportations. Deux étapes ont été identifiées. L’étape 2008-2015 qui correspond à la phase d’amorçage de la stratégie par la réunion progressive des conditions de développement en termes de pré-requis organisationnels, de mise à niveau, de formation et de perfectionnement des ressources humaines ; l’étape 2015-2025 correspond à la phase de consolidation des actions entreprises dans la construction de la destination Algérie.

    En termes de fréquentation, 1 741 000 arrivées internationales ont été enregistrées, soit une progression de 6,5% par rapport à 2006, ce qui correspond à un taux de captage d’environ 1% des flux touristiques en Méditerranée. Les principaux pays émetteurs sont la France avec 170 233 arrivées, suivie de l’Espagne (19 748), de l’Italie (16 554), de la Grande-Bretagne (10 837) et de l’Allemagne (10 177). En termes de revenus, les recettes touristiques, bien que modestes, accusent une progression constante en passant de 178,5 millions de dollars en 2004 à 218,9 millions en 2007. Ainsi, le tourisme reste un chantier ouvert. Au-delà de la belle vitrine, du baroud et de la musique autour des stands, le Sitev reste à la recherche d’une vocation. Est-il un salon exclusivement professionnel ou grand public ?

    S’agit-il de donner un avant-goût d’évasion aux visiteurs pour ensuite retomber dans une léthargie ou une forme de médiocrité ? Est-il toujours question de programmer des « éductours » au profit de la presse étrangère sans réellement avoir des retombées en termes d’image ? Chérif Rahmani, ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme, a conscience que le chemin de la réussite est encore long. Pour que notre tourisme devienne une locomotive de l’économie, il est nécessaire que les citoyens en soient conscients et convaincus et fassent preuve d’un bon comportement, car de cela dépend la réussite de toute activité. Le ciblage de la clientèle est nécessaire pour y adapter les produits. Il faut tenir compte de la nécessité de varier ces produits pour atteindre un grand éventail de consommateurs internationaux.


    Elwatan

  2. #2
    Nouveau Membre
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Algérie
    Âge
    31
    Messages
    43

    Par défaut

    Cet article dit que le SITEV est un salon de promotion visant la captation de la demande touristique internationale alors qu'en réalité ce salon est plus professionnel que promotionnel en dépit qu'il soit organisé par l'ONT.
    C'est l'occasion annuelle pour tous les acteurs du tourisme et de l'hôtellerie de se rencontrer. D'ailleurs cette année, plusieurs conférences et workshop ont été organisés dans ce but. Pour ce qui est de la promotion de la destination Algérie au niveau international, les efforts devront viser le prochain salon international de Paris.
    Dernière modification par Argelina ; 28/12/2009 à 22h17.
    On est ce que l'on NAIT...

  3. #3
    Lalmani Avatar de Rayan 31
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    NRW
    Messages
    2 377

    Par défaut

    Citation Envoyé par khadija Voir le message
    Salon du Tourisme: l’Algérie veut développer son marché

    Après deux années d’absence, le Salon international du tourisme et des voyages (Sitev) revient. La 10e édition sera inaugurée aujourd’hui au Palais de la culture Moufdi Zakaria à Alger. « Notre mission et notre ambition sont de montrer une Algérie résolue à exploiter ses exceptionnels atouts pour s’ouvrir tranquillement et sereinement à l’exaltante aventure du tourisme international », souligne l’Office nationale du tourisme.

    L’Algérie dispose déjà de deux produits d’appel : le tourisme saharien et celui d’affaires. Le tourisme est considéré par les pouvoirs publics comme l’une des principales activités économiques de substitution aux hydrocarbures dans la perspective de l’après-pétrole. Il n’est, en effet, un secret pour personne que notre économie est caractérisée par une forte dépendance des hydrocarbures, qui représentent environ 40% du PIB, 65% des revenus fiscaux et 98% des exportations. Deux étapes ont été identifiées. L’étape 2008-2015 qui correspond à la phase d’amorçage de la stratégie par la réunion progressive des conditions de développement en termes de pré-requis organisationnels, de mise à niveau, de formation et de perfectionnement des ressources humaines ; l’étape 2015-2025 correspond à la phase de consolidation des actions entreprises dans la construction de la destination Algérie.

    En termes de fréquentation, 1 741 000 arrivées internationales ont été enregistrées, soit une progression de 6,5% par rapport à 2006, ce qui correspond à un taux de captage d’environ 1% des flux touristiques en Méditerranée. Les principaux pays émetteurs sont la France avec 170 233 arrivées, suivie de l’Espagne (19 748), de l’Italie (16 554), de la Grande-Bretagne (10 837) et de l’Allemagne (10 177). En termes de revenus, les recettes touristiques, bien que modestes, accusent une progression constante en passant de 178,5 millions de dollars en 2004 à 218,9 millions en 2007. Ainsi, le tourisme reste un chantier ouvert. Au-delà de la belle vitrine, du baroud et de la musique autour des stands, le Sitev reste à la recherche d’une vocation. Est-il un salon exclusivement professionnel ou grand public ?

    S’agit-il de donner un avant-goût d’évasion aux visiteurs pour ensuite retomber dans une léthargie ou une forme de médiocrité ? Est-il toujours question de programmer des « éductours » au profit de la presse étrangère sans réellement avoir des retombées en termes d’image ? Chérif Rahmani, ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme, a conscience que le chemin de la réussite est encore long. Pour que notre tourisme devienne une locomotive de l’économie, il est nécessaire que les citoyens en soient conscients et convaincus et fassent preuve d’un bon comportement, car de cela dépend la réussite de toute activité. Le ciblage de la clientèle est nécessaire pour y adapter les produits. Il faut tenir compte de la nécessité de varier ces produits pour atteindre un grand éventail de consommateurs internationaux.


    Elwatan

    1 741 000 arrivées internationales je croit que 95% sont des algerien émigrés dommage qu'ons est tres tres loin des autre pays touristique

    merci khadija pour l'article
    Dernière modification par Rayan 31 ; 28/12/2009 à 19h42.
    Tout ce que tu sais, ne le dis pas,
    Tout ce que tu lis, ne l'adopte pas,
    Tout ce que tu entends, ne le crois pas,
    Tout ce que tu peux ne le fais pas

  4. #4
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    624

    Par défaut

    Franchement moi j'ai pas envie que notre pays devienne touristique, tu as vu les pays touristiques ! c'est la mdr. Je sais que sur le plan économique se serai génial mais si c'est pour perdre notre âme en échange de touristes qui vont tout chambouler avec leurs exigences, ou que l'Algérie ressemble au Maroc ou à la Tunisie, j'ai rien contre ces pays mais pour que le peuple s'efface au profit des touristes no!!

  5. #5
    Nouveau Membre
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Algérie
    Âge
    31
    Messages
    43

    Par défaut

    Citation Envoyé par khadija Voir le message
    Franchement moi j'ai pas envie que notre pays devienne touristique, tu as vu les pays touristiques ! c'est la mdr. Je sais que sur le plan économique se serai génial mais si c'est pour perdre notre âme en échange de touristes qui vont tout chambouler avec leurs exigences, ou que l'Algérie ressemble au Maroc ou à la Tunisie, j'ai rien contre ces pays mais pour que le peuple s'efface au profit des touristes no!!
    Ouuuuula. Quand je vois des personnes tenir ce genre de propos, je le vis mal, j'en souffre... Aïe!!!! Ouuuye!!!! pitiééééé!!!!

    Mais bon, je peux faire un effort pour comprendre cette inquiètude parce ça en est une tout de même...

    Je ne vais sûrement rien t'apprendre en te disant que le tourisme est un phénomène complexe qui rassemble des enjeux divers et pas qu'économiques. Le tourisme a aussi ses effet négatifs notamment sur l'équilibre de la société, on est bien d'accord. Cependant il ne faut pas condamner définitivement le développement touristique de notre pays de cette manière. Il existe des compromis Khadidja:

    Il faut savoir que l'Algérie a opté pour la stratégie politique du développement touristique que tu le veuilles ou pas. Le développement du tourisme en Algérie est chose nécessaire si l'on se réfère à la planification du moyen terme de l'économie nationale. Enfin bref, le tourisme doit se développer, il peut y arriver et moi j'y crois dur comme fer.

    Maintenant il existe des options de développement. Celle que l'Algérie ambitionne est "le tourisme durable". En d'autres termes c'est la combinaison entre le tourisme et le développement durable. le développeement durable quant à lui, c'est un développemnt qui respecte les exigences corrélatives des trois sphères: environnement; économie et société. donc le but est de préserver l'équilibre social et naturel tout en faisant des bénéfices économiques. Concrètement, ça donne des pratiques trés minitieuses, si tu me le demandes je pourrai te donner des détails techniques concernant l'application du tourisme durable.

    Quand tu compares notre pays à des pays comme le Maroc ou la Tunisie ce n'est pas trés judicieux, vu que leurs politiques touristiques sont des politiques basées sur le "tourisme de masse". Les répercussions négatives se manifestent de plus en plus dernièrement mais c'est un peu trop tard.

    Et puis l'algérien n'a pas le même caractère que le marocain ou le tunisien, pourquoi le mettre dans le même sac. Il n'est pas obligé de s'éffacer, au contraire le touriste lui demandera de s'affirmer, de s'accrocher à sa culture... le but du touriste est de découvrir des peuples et des modes de vie authentiques

    Voilà ce que j'avais à dire par rapport à ton post, sinon si tu as des inquiétudes particulières, je suis prète à te rassurer cas par cas.
    Dernière modification par Argelina ; 28/12/2009 à 23h15. Motif: orthographe incorrecte
    On est ce que l'on NAIT...

  6. #6
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    624

    Par défaut

    Merci de tes explications, ok le peuple algérien n'est pas comme le Maroc ou le Tunisie mais il le deviendra avec le tourisme .Car pourquoi l'Algérie ne deviendrais pas un tourisme de masse , qu'est qui empécherai cela ? Eclair moi sur le tourisme durable prête à apprendre merci (tu es dans le tourisme?)

    Je sais que le tourisme sortirai beaucoup d'algérien de la misère et que quoique que l'on fasse l'Algérie va devenir touristique mais le tourisme c'est la mrd.

  7. #7
    Lalmani Avatar de Rayan 31
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    NRW
    Messages
    2 377

    Par défaut

    Citation Envoyé par khadija Voir le message
    Franchement moi j'ai pas envie que notre pays devienne touristique, tu as vu les pays touristiques ! c'est la mdr. Je sais que sur le plan économique se serai génial mais si c'est pour perdre notre âme en échange de touristes qui vont tout chambouler avec leurs exigences, ou que l'Algérie ressemble au Maroc ou à la Tunisie, j'ai rien contre ces pays mais pour que le peuple s'efface au profit des touristes no!!
    franchement fait un tour au grande ville comme Alger , Oran ou Annaba tu va voir que meme sont tourisme ons a baucoup perdue nos valeures et nos traditions .
    Tout ce que tu sais, ne le dis pas,
    Tout ce que tu lis, ne l'adopte pas,
    Tout ce que tu entends, ne le crois pas,
    Tout ce que tu peux ne le fais pas

  8. #8
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    624

    Par défaut

    J'ai vu à Oran au Bled, à côté je suis une plouc. Le tourisme va emplifier tout cela, il y a eu un post sur le surf dans les plages d'Algérie après le tourisme ces plages vont devenir trop "branché" elles seront fermées à certains algériens parce que trop chère,etc....

  9. #9
    Nouveau Membre
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Algérie
    Âge
    31
    Messages
    43

    Par défaut

    Citation Envoyé par khadija Voir le message
    Merci de tes explications, ok le peuple algérien n'est pas comme le Maroc ou le Tunisie mais il le deviendra avec le tourisme .Car pourquoi l'Algérie ne deviendrais pas un tourisme de masse , qu'est qui empécherai cela ? Eclair moi sur le tourisme durable prête à apprendre merci (tu es dans le tourisme?)

    Je sais que le tourisme sortirai beaucoup d'algérien de la misère et que quoique que l'on fasse l'Algérie va devenir touristique mais le tourisme c'est la mrd.
    En quoi le tourisme serait de la m...? Des arguments?

    Depuis cinq ans maintenant, je fais des études supérieures en tourisme, en management et administration du tourisme plus exactement, donc oui je pense qu'on peut considérer que "je suis dans le tourisme", en effet.

    Le tourisme n'est pas là que pour faire sortir l'Algérie de la misère, mais aussi pour lui offrir une ouverture vers le monde, des échanges, des découvertes... je pourrai passer des heures et des heures à étaler les bénéfices du tourisme pour l'Algérie.

    Pour le tourisme de masse, c'est un risque pour l'Algérie en effet, en particulier au niveau du "tourisme balnéaire". Il existe à ce jour une forte pression sur les littoraux qui augure un tourisme de masse de manière alarmante. Cependant les nouvelles politiques de l'aménagement du littoral travaillent pour y remédier. tout ça pour dire qu'il n'est pas exclue que le tourisme en Algérie devienne un tourisme de masse mais si l'en se tient à la politique d'appui que le MATET (ministère) veut adopter, les risques seront réduits voire inexistants. Cette politique a pour mission de sortir tout un système réglementaire connexe et des moyens d'exécution divers. Des lois seront tablées notamment sur les capacités de charge et l'aménagement des cotes et des ZET (zones d'expansion touristique). Ces lois auront toute l'autorité de limiter la fréquentation des espaces touristiques et éviteront les concentrations des flux touristiques. ça servira donc à éviter ce fameux "tourisme de masse". Ceci est un exemple seulement.

    Pour l'application du tourisme durable, elle va se manifester à plusieurs niveaux, qu'il est impossible de citer de manière exhaustive bien sûr. Cependant des exemples me viennent en tête pour ce qui concerne l'objet principal de ton inquiétude, la société et le tourisme:

    Ghardaïa est une destination touristique trés prisée par les touristes internationaux mais en même temps elle présente une structure sociale des plus complexes. Tout le monde sait que la société autochtonne de Ghardaïa est la société mozabites déscendante des ibadites qui sont à la base trés conservateurs. Si tu l'as visité tu dois savoir que les mozaites sont jusqu'aujourd'hui trés préservateurs des principes religieux, pour le moins que l'on puisse dire. Tout est basé sur les prescriptions islamiques, des relations sociales à l'architecture de leur maison, à leur mode de vie... Pour ne pas trop diverger, je te dirai en somme que la société mozabite présente un bon exemple pour une structure sociale vulnérable et pour laquelle des réfractaires pourraient accuser le tourisme de l'altérer.

    Mais en réalité cet équibre est bien préservé. Le tourisme bien contrôlé n'a fait que solidifier cette spécificité de la société mozabite. comment ça? _Les sites touristiques sont tous réglementés: limitation des visites par journée et par nombre de touristes, recours obligatoire à des guides locaux pour les visites pour ne pas risquer qu'on raconte n'importe quoi sur l'histoire de cette destination, porter le voile et couvrir le corp est obligatoire pour chaque visiteur dans certaines zones de la pentapole telles que Beni Yezguen et ce quelque soit l'origine du touriste,... pour ne citer que quelques règles.
    Ainsi j'ai vu des anglaises trés heureuses de mettre un petit tissus à carreaux rouge autour de la taille et un cheche bleu sur les cheveux, et qu'on leur donne systématiquement à l'entrée des Casbas. J'ai vu des français trés contents de dîner sur une mida avec des tabourets dans une salle tandis que leurs femmes étaient dans une autre salle entrain de déguster le thé, assises sur des matelats par terre...
    Les touristes respectent un cadre social quand il est bien gardé! Au contraire ils sont à la recherche de ces modes de vie qu'ils ne connaissaient pas dans leurs pays. Ils veulent même participer à cette vie-là pendant leur séjour.

    Et en contre partie, les mozabite sont contents de pouvoir vendre leurs tapis et leur deglete nour en devise étrangère. Ils sont fières de leur mode de vie qui suscite la curiosité des peuples étrangers et ils le revandiquent. El Hadj je ne sais pas quoi est lui aussi content d'avoir trouvé du travail en tant que guide, lui qui n'avait aucune autre compétence que de connaitre sa région par coeur...

    encore besoin d'une quelconque explication?

    PS: il existe aussi un concept d'Hôtellerie durable et généralement ça va de paire avec le tourisme durable.
    On est ce que l'on NAIT...

  10. #10
    Lalmani Avatar de Rayan 31
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    NRW
    Messages
    2 377

    Par défaut

    Citation Envoyé par khadija Voir le message
    J'ai vu à Oran au Bled, à côté je suis une plouc. Le tourisme va emplifier tout cela, il y a eu un post sur le surf dans les plages d'Algérie après le tourisme ces plages vont devenir trop "branché" elles seront fermées à certains algériens parce que trop chère,etc....
    la parabole a deja tout emplifier , au moin que le tourisme va aide a faire sortire les jeune du chaumage
    a oran par expl pour passer 27 jours sur un complexe touristique le moin chere coute 250,000,DA la boison au Discotheke coute 500,DA .... c deja trop trop trop chere pour le peuple + que ca je croit pas que ca va etre plus chere peux etre qu'avec le tourisme et concurrence va baiser les prix comme en voix au pays touristique en espagne par exp Ibiza 7 jours a un hotel 4 etoile avec transporte en avion pour 200€
    Tout ce que tu sais, ne le dis pas,
    Tout ce que tu lis, ne l'adopte pas,
    Tout ce que tu entends, ne le crois pas,
    Tout ce que tu peux ne le fais pas

Discussions similaires

  1. Salon du livre d’Alger : un décret spécial codifie la censure
    Par kredence dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/10/2009, 03h38
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 02/10/2009, 22h37
  3. Salon du mariage oriental 2009
    Par soumiia93 dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/02/2009, 02h37
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 15/01/2009, 07h57
  5. Le Salon Sud 4X4 ouvre ses portes a Ghardaia
    Par kredence dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/12/2008, 05h13

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •