MEXICO — La ville de Mexico, administrée par la gauche minoritaire au niveau national, a autorisé lundi le mariage homosexuel, ce qui constitue une "première" en Amérique latine.

Les députés de l'Assemblée du District fédéral mexicain, autrement dit de la capitale, ont ainsi modifié l'article du code civil local qui spécifiait jusqu'à présent que "le mariage est l'union librement consentie entre un homme et une femme", a-t-on appris auprès de l'Assemblée.

La ville de Mexico avait déjà autorisé l'union civile homosexuelle -et non le mariage- en novembre 2006.

Le mariage entre personnes du même sexe n'est légal nulle part ailleurs en Amérique latine, même si leur union civile, à l'image du PACS (Pacte civil de solidarité) français, est reconnue dans plusieurs pays comme l'Uruguay et la Colombie ou l'Argentine.

La Cour suprême de Buenos Aires doit se prononcer sur l'autorisation de mariage entre deux hommes donnée par un juge, et annulée par un autre début décembre.

A Mexico, le mariage homosexuel a été approuvé "par 39 voix en faveur de la proposition, 20 contre et cinq abstentions", a confirmé Oscar Oliver, porte-parole du député de gauche Davi Razu, principal promoteur du projet.

Afp


Si on leur pose la question pour les minarets ou le voile se sera un NON catégorique.