Bahreïn est le 4ème pays arabe le plus riche malgré sa richesse pétrolière négligeable. Mais le pays possède l’un des plus grands systèmes bancaires offshore dans la région. Son PIB par habitant s’élevait à 21.675 $ en 2008, avec une population de 1,123 millions et un PIB de 24.3 milliards de dollars.

En dehors du Golfe, la Libye figure en tête des pays les plus riches grâce à ses exportations de pétrole relativement élevées et la faible population de 7,2 millions.

Le rapport situe son revenu par habitant à 10.519 $ et son PIB à76.6 milliards de dollars. Le Liban a le huitième revenu le plus élevé par habitant avec 7479 $, suivi par l’Algérie, la Tunisie, la Jordanie, l’Irak, le Maroc, l’Egypte, la Syrie et le Soudan. La Mauritanie a été le pays arabe le plus pauvre et le Yémen est le deuxième plus pauvre.

En termes de le PIB, le rapport indique que l’Arabie saoudite est la première économie arabe, représentant près de 25 pour cent du PIB total des pays arabes avec 1,898 trillions de dollars. Elle est suivie par les EAU, l’Algérie, l’Égypte, le Koweït, l’Irak, le Qatar, le Maroc, la Libye et le Soudan.

La population arabe a crû d’environ 2,42 pour cent pour se situer à 334,5 millions à la fin de 2008 contre 326,7 millions à la fin de l’année 2007

African Manager