Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 11 à 19 sur 19

Discussion: CAN 2010 - Les Togolais mitraillés

  1. #11
    Banned
    Date d'inscription
    octobre 2009
    Localisation
    BAMAKO
    Messages
    740

    Par défaut

    Citation Envoyé par Toufik Voir le message
    Le gardien de la sélection togolaise Kodjovi Obilalé, l'entraîneur adjoint Abalo Amétélé et le chargé de communication Stan Ocloo sont morts des suites de leurs blessures. Le Togo devrait déclarer forfait pour la CAN 2010.

    Le bilan du mitraillage du bus du Togo est à présent de quatre morts. Après le chauffeur du bus visé, ce sont le gardien titulaire de la sélection Kodjovi Obilalé, l'entraîneur adjoint Abalo Amétélé et le chargé de communication Stan Ocloo qui ont succombés à leurs blessures au petit matin. Obilalé, qui jouait en France dans le club de CFA GSI Pontivy, avait été blessé de plusieurs balles dans les reins.

    Après avoir appris la nouvelle, les membres de la délégation togolaise auraient décidé de jeter l'éponge pour la Coupe d'Afrique des Nations. Selon L'Equipe, qui a contacté le milieu togolais de Grenoble Alaixys Romao, les membres de la sélection entrainée par Hubert Velud devraient rejoindre Lomé par avion dans les heures qui viennent. Les membres du staff togolais tenteraient également de convaincre les autres équipes de boycotter la compétition.

    RTBF.be
    09/01/2010

    ouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu la!!!!! ça été trops loin cette histoire
    je pense qu'a ce point la ,la CAN n'aura plus lieu d'etre!

  2. #12
    Membre F.A.M. Avatar de romance
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    4 765

    Par défaut

    oui c est ce que je pense mais les crocodiles des spensors vont pas lacher le morceau comme ca il y a trop de fric en jeu et pour eux c est ce qui compte


    je pense qu avec la mort de 4 personnes peut etre que ca va etre annuler en tout les cas j espere


    maintenant ils ont trouvé la tactique pour leur revendication cibler les joueurs de foot


    l egypte leur a donne le bon l exemple
    ma contribution est modique mais mon soutien est sincere


    laha rijaalouha wa nissaouha wachababiha, Notre pays est libre, indépendant,


    bismi allah bdit wa3la nâabi sallit :

    أرفت أبريقـي وترضيــت وربـي أعطــانـي ماتمنــيت

    Arfet abriki wa atwaddit ou rabbi aâtanni ma atmanit

    J'ai fais ma prière et le bon dieu m’a donné tout ce dont j’ai espéré

  3. #13
    Banned
    Date d'inscription
    octobre 2009
    Localisation
    BAMAKO
    Messages
    740

    Par défaut

    Citation Envoyé par romance Voir le message
    l egypte leur a donne le bon l exemple
    l'egypte OUM les bus mitraillés

  4. #14
    Membre F.A.M. Avatar de kheddaoui
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    113

    Par défaut bus togo

    [/B]08/01/2010 | à 17:30| Foot - CAN
    Le car togolais mitraillé
    Le car transportant l'équipe nationale du Togo a été mitraillé à la frontière angolaise. Deux joueurs sont blessés.
    Thomas Dossevi était dans le bus de la délégation togolaise lorsque le véhicule a été attaqué par des rebelles à l'entrée de la frontière angolaise. «On a été mitraillé, alors qu'on était pourtant encadré par deux cars de policiers, nous a raconté l'attaquant de Nantes. Il y a eu deux joueurs et des dirigeants blessés». Les deux joueurs en question sont le gardien du GSI Pontivy, Kodjovi Obilalé, et le défenseur du Vaslui FC, Serge Akakpo. Parmi les neuf blessés figureraient un entraîneur adjoint, un médecin de la délégation et un journaliste qui accompagnait la sélection. Le chauffeur du bus est, lui, décédé. Les Forces de libération de l'enclave de Cabinda ont revendiqué l'attentat.

    Ce grave incident devrait vraisemblablement remettre en question la participation du Togo à la CAN et plus globalement le déroulement de la compétition en elle-même. «On ne réfléchit pas encore aux recours possibles, mais c'est vrai que personne n'a envie de jouer. On n'en est pas capable». L'attaquant dit «penser avant tout à l'état de santé de (ses) blessés parce qu'il y avait beaucoup de sang répandu sur le sol. Pour l'instant, on n'a pas trop de nouvelles sinon qu'ils sont partis dans divers hôpitaux. Dans ces cas-là, on pense à nos proches, aux gens qu'on aime parce qu'on aurait vraiment pu y rester...»

    Selon RMC, l'attaque a eu lieu vers 15h15, alors que le car des joueurs venait de pénétrer dans l'enclave de Cabinda, l'un des quatre sites de la 27e édition de la compétition continentale africaine où doivent évoluer les quatre équipes du groupe B (Togo, Côite d'Ivoire, Ghana, Burkina Faso). Le car avait quitté plus tôt Pointe-Noire, au Congo Brazzaville. Les témoins ont précisé que l'attaque a été très brutale. La délégation s'est protégée en se couchant dans le car dont toute la partie avant a été prise pour cible.


    tant que tu ne peut pardonner à autrui d'etre different de toi,
    [/B]

  5. #15
    Membre F.A.M. Avatar de kheddaoui
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    113

    Par défaut

    je ne vois pas comment ont ils choisi de faire le voyage par route alors que pour rallier l'angola à partir du togo il faut traverser 7 pays qui sont et par ordre :
    1 le benin
    2 le nigéria
    3 le cameroun
    4 la guinée equatoriale
    5 le gabon
    6 le congo (brazzaville)
    7 la congo (kinshasa)
    8 l'ANGOLA
    Jetez un coup d'oeil sur la carte de l'afrique et vs verrez meme si les pays sont petits de superficie ce n'est pas une excuse

  6. #16
    Membre F.A.M. Avatar de kheddaoui
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    113

    Par défaut

    Les joueurs accusent la CAF
    Pour Thomas Dossevi, il s'agit de faire un contrepied à la confédération africaine (CAF) qui semble à leurs yeux ne pas avoir pris la mesure du drame. "C'est une décision qui a été prise à la quasi unanimité par le groupe qui s'est réuni dans la nuit et a décidé cela après avoir été rassuré par les autorités angolaises. Nous sommes déçus que la CAF n'ait pas
    pu nous arranger un délai, qu'elle n'ait pas pu reporter notre premier match, ne serait-ce que pour enterrer nos corps.Nous sommes un peu amers, nous sommes déçus par le comportement de la CAF. Elle voit ses intérêts en premier et pas ceux des pays. Nous sommes conscients des enjeux et nous n'avons pas envie de partir en lâches"

    Du côté des organisateurs, que ce drame n'avait effectivement pas semblé ébranler, on s'en est tenu strictiement tenu à la volonté de maintenir la compétition. "Notre priorité numéro un est la sécurité des joueurs, mais le tournoi aura bien lieu", avait affirmé un porte-parole de la CAF, Suleimanu Habubu, à Luanda. Après avoir diminué l'importance de l'attaque dont a été la cible le car des Eperviers, le comité d'organisation (COCAN) a cherché à éloigner sa responsabilité. Selon elle, l'équipe togolaise n'avait pas informé les organisateurs de la compétition de son intention de s'y rendre en autocar. Aucune sélection n'aurait dû utiliser ce moyen de transport, estime samedi Virgilio Santos, l'un des membres du COCAN dans les colonnes du journal sportif angolais A Bola.



    Le choix de l'Angola en question
    Il n'empêche que des questions vont inévitablement se poser sur le choix même fait par la CAF d'attribuer cette Coupe d'Afrique des Nations. Surtout que l'Angola a pris un risque énorme en désignant, pour accueillir les matches du groupe B (Togo, Côte d'Ivoire, Ghana et Burkina Faso), l'enclave de Cabinda, lieu de tension permanent et de conflit de légitimité entre le gouvernement angolais et les séparatistes du FLEC (Front de libération de l'Etat du Cabinda ) qui ont revendiqué l'arttentat contre le bus togolais.

    Avant le coup d'envoi de la CAN, et a forsiori avant cette attaque, les autortiés angolaises avaient dû faire face à des critiques portant sur l'organisation de la compétition. Entre horaires d'entraînements repoussés, lourdes procédures administratives pour les médias et les supporteurs et coût de la vie prohibitif pour les étrangers, l'accueil laissait entrevoir quelques failles. Mais avec ce qui s'est passé, le choix du pays organisateur va maintenant faire débat. Emergeant de 27 années de guerre civile, l'Angola venait de faire son retour sur le devant de la scène, et avait accueilli fin décembre un sommet de l'Opep pour revenir dans le giron des nations. La CAN 2010 avait vocation à lui redonner une place dans le continent. Cet incident grave porte atteinte à sa capacité d'assurer la sécurité et surtout pointe le doigt sur l'erreur qui a consisté à choisir Cabinda, théâtre de nombreux troubles séparatistes, comme l'un des lieux d'accueil de la compétition, en connaissant les risques.

    Avec le début de la compétition c'est encore un autre responsabilité qui attend l'Angola. Le pays qui accueille pour la première fois la CAN passera son premier test quant à l'organisation proprement sportive avec ce match d'ouvertuer dimanche entre la sélection nationale des Palancas Negras et les Aigles maliens au stade du 11 novembre devant 50.000 spectateurs.



    Dernière modification par kheddaoui ; 10/01/2010 à 14h12.

  7. #17
    Nouveau Membre
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    20

    Par défaut

    L'équipe togolaise se trouvait au Congo (pays limitrophe de l'Angola) pour un stage,ils avaient jugé plus simple de faire les 130km entre le Congo et l'Angola en bus.
    Information a confirmer; au cas ou l'En passe au second tour classée 2éme du groupe, elle jouera les quart dans cette enclave du Cabinda ou la guérilla séparatiste a annoncé que la CAN connaitra d'autres actions de ce genre.

  8. #18
    l'orientale
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Dans ma bulle a moi !! entre ciel et terre!
    Messages
    5 423

    Par défaut

    j`ai vu tout a l`heure sur tv5 au journal televisé que les joueurs ont été sommer de rentrer au Togo mais je n`ai pas bien saisi le message je suis arrivée trop tard ce que j`ai entendu a la fin "le togo n`a aucune representation officielle a l`etranger" je crois que c`est le debut d`une mauvaise tournure pour ce pays...Allah yéstor les pauvres esperant que ce n`est une guerre civile qui les attend.

  9. #19
    Nouveau Membre
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    20

    Par défaut

    Citation Envoyé par Sabrina Voir le message
    j`ai vu tout a l`heure sur tv5 au journal televisé que les joueurs ont été sommer de rentrer au Togo mais je n`ai pas bien saisi le message je suis arrivée trop tard ce que j`ai entendu a la fin "le togo n`a aucune representation officielle a l`etranger" je crois que c`est le debut d`une mauvaise tournure pour ce pays...Allah yéstor les pauvres esperant que ce n`est une guerre civile qui les attend.
    C'est officiel, l'équipe togolaise est rentré et ne participera pas à la CAN...le plus inquiétant est que l'Algérie jouera peut être les quart de final dans cette région du Cabinda..c'est comme si la Russie avait organisé l'EURO et décidait de faire jouer des match en Tchétchènie
    Dernière modification par Soumeur ; 11/01/2010 à 14h06.

Discussions similaires

  1. EN : Stage de préparation à la CAN 2010
    Par RedouaneDZ dans le forum Tout le Sport
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/12/2009, 20h06
  2. Blog can 2010
    Par mino198601 dans le forum Tout le Sport
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/12/2009, 17h26
  3. CM 2010 : L'Algérie dans le pot n°3
    Par RedouaneDZ dans le forum Tout le Sport
    Réponses: 12
    Dernier message: 04/12/2009, 21h03
  4. CDM 2010 : Les 32 équipes qualifiées
    Par Toufik dans le forum Tout le Sport
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/11/2009, 19h15
  5. Tirage CAN 2010, vendredi à 15H
    Par Toufik dans le forum Tout le Sport
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/11/2009, 16h54

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •