Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 23

Discussion: L'arabisation

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Arrow L'arabisation

    .«Les âmes tourbillonnent autour de celui qui agit, les intelligences gravitent autour de celui dont la pensée crée sa forme immédiate, circulaire, dense, autonome, organisée comme un être vivant. Qui n'a pas cela est condamné à suivre. Qui a cela commande, et bien au-delà de sa mort».Elie Faure (1873-1937).

    Tout a été dit en ce qui concerne les dérives de l'arabisation et ses conséquences sur le système éducatif algérien et toutes les implications qui touchent le quotidien d'un simple Algérien.

    Il s'agit ici d'une réponse ou des réponses à quelques dérives par certains intellectuels arabophiles, dont Monsieur Othman Saâdi, président de l'Association algérienne pour la défense de la langue arabe, qui a accordé une interview à un quotidien londonien, Echark El-awsat(1), où il a accusé « le lobby francophone », selon ses propos, de geler la loi de la généralisation de la langue arabe.

    Il ne s'est pas arrêté seulement là, il a aussi accusé le défunt Président algérien Mohamed Boudiaf « d'ennemi de la langue arabe » et d'avoir mis « ses enfants dans une école française au Maroc ».

    Pour lui, depuis l'accession au pouvoir de l'actuel Président en 1999, la langue arabe « vit ses moments les plus difficiles ». En ce cas, comment explique-t-il ce nouveau décret d'application de la loi n°08-09 du 25/02/08 du Code de procédures civile et administrative qui impose aux Algériens de ne s'exprimer qu'en arabe ?

    Pis, quand O. Saâdi associe les « non applications » de ces décrets pour la généralisation de la langue arabe, par une trahison aux sacrifices du peuple algérien « qui a défendu sa langue arabe et sa religion, l'Islam ».
    Comme si, être francophone c'est nier et ignorer les deux dimensions indiquées plus haut.

    Pourtant, des hommes comme Boudiaf (l'un des fondateurs d'OS) ont déclenché la guerre de Libération nationale et ont même signé la déclaration du Premier Novembre en français.

    Contrairement à ceux qui prétendaient défendre la langue arabe et la religion musulmane, ils n'ont rejoint la Guerre de Libération nationale qu'en 1956(2), après deux ans de guerre lancée par des hommes comme Boudiaf.

    Où sont ces prétendus défendeurs des « constantes nationales » ? Si le peuple a massivement participé à la guerre, c'est pour la simple et unique raison de mettre fin au système colonial et à ses injustices qu'il subissait au quotidien. Ainsi, il pouvait vivre dignement dans son pays en tant que citoyen à part entière. D'ailleurs, c'est pour cela que le combat du peuple algérien demeure un exemple pour les autres peuples colonisés.

    Utiliser les valeurs patriotiques pour défendre la langue arabe me semble une déviation et un glissement dangereux qui creusent davantage le fossé qui sépare les deux courants, en l'occurrence arabophone et francophone.

    Ainsi, chaque camp renforce la conviction qu'il y a une divergence profonde sur la question linguistique et son apport à l'identité nationale et voire même à l'unité nationale.

    Il me semble que Monsieur O. Saâdi vit dans une autre Algérie, ou plus au moins celle que nous ne vivons pas, car un simple observateur se rendra compte que toutes les disciplines sont enseignées en langue arabe et le système éducatif algérien est parfaitement arabisé.

    Il reste à s'interroger sur l'échec de cette arabisation, mais aussi sur les raisons d'improductivité des disciplines arabisées.

    De plus, pourquoi les parents, quand ils le peuvent, évitent le système éducatif algérien ?
    Quelles sont les raisons qui poussent les étudiants à éviter les disciplines techniques ?
    Pourquoi n'y a-t-il pas d'ouvrages scientifiques traduits ou pas en langue arabe ?
    Pourquoi n'y a-t-il pas d'unanimité sur l'utilisation des terminologies techniques en langue arabe ?

    Pourquoi, depuis l'arabisation de l'Université algérienne, en particulier en sciences humaines, n'y a-t-il pas eu de publication d'articles scientifiques et d'études produits par ces chercheurs arabisés ?

    Pourquoi leurs homologues maitrisant les autres langues, en l'occurrence le français, produisent-ils des études et des articles de qualité, répondant aux normes scientifiques ?

    Cependant, de mon point de vue, la généralisation de la langue arabe ne dépend pas seulement de l'Algérie, mais de l'ensemble des pays arabes.

    Car cette langue est en retard, il manque beaucoup d'outils à son évolution, particulièrement le changement du regard et du mécanisme de pensée des Arabes par rapport à leur propre langue.

    Comment voulez-vous enseigner une langue qui ne produit guère dans tous les plans scientifiques ? Comment voulez-vous enseigner une langue qui n'incite pas à la lecture ? Comment voulez-vous rattraper le retard si la traduction ne concerne pas quelques livres par an ?

    Pourquoi la langue française ?

    L'utilisation da langue française s'impose aux Algériens car d'une part, nous avons des liens historiques profonds avec la langue française, même si ceux-ci apparaissent contradictoires, le français est l'un des moyens pour accéder à l'universel pour nous, Algériens.

    D'autre part, il y a deux, si ce n'est pas trois générations, qui ont suivi une formation en langue française. Cette richesse est parfois exploitée par d'autres pays arabes ou autres pour l'encadrement de leur élite et pour développer leur pays même ils subissent la marginalisation dans leur propre pays.

    Enfin, les Algériens vivant en France constituent une communauté importante qui dépasse les sept millions et s'étend sur plusieurs générations, fortement implantées en France. Il est alors inhumain de rompre le lien avec nos frères et nos cousins et d'autres proches qui vivent dans ce pays. Tout en sachant le rôle que notre communauté a joué et qu'elle joue encore dans l'évolution de notre pays.

    Dans le même ordre d'idée, la langue française est la deuxième langue utilisée dans le milieu scientifique, après l'anglais.

    De plus, beaucoup de sujets et d'études qui concernent l'Algérie, que ce soit sur le plan politique, social, histoire, etc., sont en grande partie rédigés en langue française. Sans oublier la qualité de l'enseignement du système français qui forment l'élite algérienne parfois exploitée par d'autres pays, comme je l'ai souligné plus haut.

    Pour preuve, l'Université française est souvent sollicitée par des pays arabes tels que Dubaï qui vient d'ouvrir une annexe de l'université de la Sorbonne.

    La littérature francophone algérienne

    Quelques écrivains algériens accusent à tort et à raison leurs collègues écrivains qui écrivent et/ou publient en France dans le but d'obtenir une reconnaissance et en vivre. «Ces Algériens, selon Abdellali Merdaci(3), dont les parents ont hier chassé la France de l'Algérie, avec les armes et le bulletin de vote, en sont aujourd'hui à user de leur talent pour retourner dans la francité. Et à en faire leur unique horizon».

    Selon Mohamed Arbi Ould Khalifa(4) : «il ne faut pas juger à la hâte la qualité intellectuelle et de création littéraire des écrivains francophones algériens qui publient dans les éditions françaises et qui souvent vivent en France comme Mohamed Arkoun, Yasmina Khadra, Assia Djabar et d'autres, car il se peut que les raisons qui les poussent à publier dans ce pays et dans cette langue (le français) sont la recherche de la célébrité, de prix littéraires...».
    Cette vision est partagée par Habib Sayah(5).

    Il me semble que la politique de l'arabisation n'a pas convaincu tous les acteurs littéraires algériens.

    Ainsi, associer la langue française au colonialisme français me semble dérisoire car il faut rappeler que la majorité de l'élite algérienne qui a lutté contre le colonialisme était imprégnée de la culture française et des valeurs humanistes de la pensée française. Et ceci n'est pas spécifique aux Algériens, mais l'influence de la culture française a touché l'ensemble des élites mondiales.

    Les idées d'auteurs comme Rousseau, V. Hugo, Sartre et d'autres dépassent les frontières identitaires.

    De plus, on peut parler de l'influence de la culture arabe par la culture française, en particulier des auteurs égyptiens, libanais, syriens et irakiens qui ont fait la « Nahdha » au début du XXè siècle.

    Ignorer tout cela relève de la politique de l'autruche, forme d'hypocrisie intellectuelle. Si ces auteurs souhaitent publier en France, c'est tout simplement parce que dans ce pays, la gestion de l'édition (tirage, diffusion, commercialisation, etc.) est professionnalisée et génère des lecteurs.
    Un roman de Yasmina Khadra s'est vendu à plus de 200 000 exemplaires, uniquement en France, sans parler des autres pays du monde.

    Cependant, en Algérie par exemple, le même roman ne pourrait pas dépasser les 1 000 exemplaires. Dans le monde arabe, un ouvrage est tiré au maximum à 3.000 exemplaires, ce qui signifie un livre pour 110 779 citoyens arabes(6).

    Le cas d'Ahlame Mastghanemi est édifiant : son roman « La mémoire du corps » a été édité en Algérie et n'a pas eu de commercialisation et de diffusion suffisante. Cependant, une fois publié au Liban, il est devenu un phénomène littéraire.
    Donc, la faute n'est pas aux personnes qui publient ailleurs (d'ailleurs, au cours de ces dernières années, beaucoup d'arabophones publient au Liban, à Dubaï), mais à la politique du livre en général dans notre pays.

    L'édition, c'est une culture que malheureusement nous ne maîtrisons pas encore. Cependant, on peut aussi parler des raisons qui poussent les autres à écrire en français et pas en arabe. Ceci est une autre histoire.

    Source Le Quotidien d’Oran Yazid Haddar

  2. #2
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    On voit plus loin,et mieux que le francais !!

    Au lieu de nous bassiner avec des articles pareils sur l'arabe,notre probleme en Algerie,n'est pas l'arabe mais le francais.

    Quelle soit avance ou pas,la langue arabe est intouchable en Algerie,c'est la langue du Coran,la langue de l'Islam,de la resistance,du peuple ,et du quotidien des algeriens.

    Le francais par contre bloque le developpement de l'Algerie,toute l'elite francophone soumise a la France corps et ames,travaille contre les interets du peuple algerien.

    La langue du progres,de la technologie et du futur pour l'Algerie,c'est la langue anglaise que cela plaise ou deplaise a certain,c'est toute la planete qui a adopte la langue anglaise.

    L'Algerie et beaucoup d'algeriens se font encore berner par la propagande francaise,apprendre la langue des francais qui nous meprisent est une honte,je ne parle pas nous,mais je parle aussi, des generations montantes qui ont besoin d'un avenir meilleur que le notre.

    Pourquoi sont-ils condamnes a emigrer en France ??

    Pourquoi continue-t-on de leur montrer le mauvais chemin ??

    Qui a interet a saboter l'enseignement de l'anglais en Algerie,en imposant une langue francaise depassee,et impopulaire chez les etudiants francais meme ??

    Qui a interet a nous parler de la grandeur de la "civilisation" francaise d'antan ?

    Sommes-nous incapables d'apprendre la langue anglaise,qui est la langue de la technologie,de l'internet,du commerce et de la medecine ??

    Sommes-nous condamnes a importer de la semoule et des voitures de France sous pretexte que l'on ne parle que le francais ??

    Qui a interet a avoir des contrats de prises en charge avec des hopitaux francais ??

    Qui a interet a continuer a envoyer les boursiers algeriens en France ??

    Tant que certains se specialisent dans l'attaque de la langue arabe,pour proteger la langue francaise,les choses n'avanceront pas au bled.

    Cela sert surtout a eviter de parler de la generalisation de la langue anglaise en Algerie,cette tactique est revolue.

    Ils sont libres les gens qui veulent papoter contre la langue arabe.

    Mais notre probleme est ailleurs,c'est la langue francaise qui pose probleme en Algerie.

    On ne peut continuer a apprendre la langue d'un pays,ou les algeriens n'ont jamais ete les bienvenus,c'est tout.

    Dans la vie,c'est donnant-donnant,l'interet economique,culturel,et militaire des algeriens, est de generaliser la langue anglaise partout au bled,comme langue de travail apres l'arabe.

  3. #3
    Membre F.A.M. Avatar de lintelink
    Date d'inscription
    janvier 2009
    Messages
    397

    Par défaut

    la langue française ne bloque en rien le developpement ou louverture dans son sens large, bien au contraire, je trouve qu'on est bien chanceux de pouvoir metriser cette langue! mais certes, pour l'anglais il est grand temps de s'y mettre serieusement au niveau scolaire educatif et individuel
    aussi non on aurait eu ni l'arabe ni le français..

  4. #4
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    Justement la tactique des pro-francais,c'est d'insister que le francais est indispensable en Algerie,et que c'est la langue de la science.

    Ceci n'est pas vrai,et le fait de defendre le francais nous coince dans le giron economique et culturel de la France.

    Les gens qui ont interet a defendre la langue francaise sont les importateurs d'engins de TP,les gros commercants,les trafiquants de bourses d'etudes a l'etranger,les trafiquants de prises en charge dans les hopitaux francais,les importateurs de voitures francaises.

    La majorite des algeriens n'est pas tres bien informe sur les vrais raisons de la domination culturelle francaise en Algerie.

    Le francais en Algerie a toujours servis une elite qui a ete au service de la France,malgre elle.

    Economiquement parlant la langue francaise est un handicape pour l'Algerie.

    Tout progres de l'Algerie doit passer obligatoirement par la langue francaise donc par la France.

    Les gens qui attaquent la langue arabe,c'est justement pour detourner le debat sur un autre terrain pour nous faire oublier le probleme que represente la langue francaise en Algerie.

    Les gens qui continuent de defendre le francais en Algerie,condamnent les futures generations d'algeriens a une emigration forcee en France et vivre eternellement en exile.

    Pourquoi condamner les petits algeriens a apprendre la langue des gens qui nous haissent,qui ne veulent pas des algeriens en France ?

    Yasmina khadra ou n'importe quel autre ecrivain francophone algerien ne nourrit pas la majorite des algeriens,le commerce international de l'Algerie se fait au quotidien en langue anglaise,pas en francais.

    L'anglais est la langue de reference sur la planete,il est temps de se debarasser de la langue francaise en Algerie.

    France: L'anglais fait sa rentrée en CE1

    http://www.dailymotion.com/video/x2z...-en-ce1_events

    Le Rwanda switche du français à l'anglais

    http://www.dailymotion.com/video/x72...ais-a-lan_news

    Les aéroports de Lyon veulent un nom en anglais, le préfet s'y oppose

    http://news.fr.msn.com/insolite/arti...entid=15376264

    Olivier Milhaud • Post-Francophonie? ( in English )

    http://www.espacestemps.net/document2077.html
    Dernière modification par kredence ; 19/01/2010 à 00h28.

  5. #5
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut Kredence est coincé psychologiquement

    Kredence permets-moi de te dire : tu es psychologiquement coincé par ton complexe d'infériorité envers les langues étrangères et en particulier la langue française. Allah y daoui halek, ya rabi!

  6. #6
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    Tu te relis, la langue anglaise est toujours consideree comme une langue etrangere j'espere,peut-etre que tu es confus,et cela se comprends.

    Si c'est ton seul argument pour debattre de ce sujet,tu peux aller jouer ailleur,je pourrais faire la meme chose,mais c'est hors sujet.

    Celui qui est coince par un complexe du colonise est celui qui repete comme un perroquet la propagande pro-francaise qui a detruit le pays par la politique de l'importation a outrance de France.

    De l'importation de tout ce dont a besoin,et meme des choses dont on n'a pas besoin,de France

    Pour continuer a trafiquer,a frauder a travers les ports et les aeroports algeriens,avec certains de leur acolytes corrompus de la Douane,de la PAF et meme des employes d'Air Algerie

    Pour continuer a toucher les 10% sur les contrats avec leur complice corrompus de societes francaises

    Pour continuer a jouer des penuries chaque ramadan,chaque fete de l'aid,chaque ete.

    Pour detourner l'argent du petrole,et du gaz des algeriens du Sud,

    Les algeriens du Sahara vivent miserablement dans leur propres pays,qui souffrent a cause des gens du Nord,des escrocs du Nord,qui gaspillent les resources qui leur reviennent.

    Les gens du Sahara sont les plus habilites et les plus meritants d'avoir une certaine autonomie contrairement a certaines grosses gueules du Nord,de parti politique tel que le MAK,allie d'Israel et "feru" de "democratie" a la sauce francaise.

    C'est pour cela que les francais et leur valets algeriens ont peur de perdre leur privileges en Algerie.
    ---------------------------------------------------------------------
    Citation Envoyé par Jalal Voir le message
    Kredence permets-moi de te dire : tu es psychologiquement coincé par ton complexe d'infériorité envers les langues étrangères et en particulier la langue française. Allah y daoui halek, ya rabi!

  7. #7
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut On ne peut discuter avec toi

    Franchement : je ne peux pas discuter avec toi, tu as un malaise envers les langues autre que l'Arabe, cela est incurable. Tu dis l'arabe est la langue du Coran, c'est un argument qui est fallacieux et aussi l'Arabe est la langue de l'Algérie, c'est complètement à vide, ce que tu écris; cela n'a pas de sens.
    Notre religion incite à "apprendre la science même en Chine"; Donc, tu n'es pas en faveur de l'application de l'islam. Tu t'ériges contre l'un des enseignements de
    l'islam, mais tes écrits sont trompeurs car tu ne respectes pas certains préceptes de notre religion. Tu sais cela mais tu ne le reconnais pas car ton niveau est au dessous même de l'enseignement de notre tradition religieuse, qui est, pourtant, non-moderne. Cela veut dire, on ne peut te classer ni parmi les traditionalistes ni parmi les modernes...

  8. #8
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut Tu confonds France et Science !!

    Je n'ai pas de malaise envers les autres langues que l'arabe !! la preuve,je fais reference a l'anglais qui est aussi,une autre langue autre que l'arabe !! relis-toi avant de poster des aberrations.

    Encore une fois,tu ne vas pas m'attirer sur un autre terrain,le probleme de l'Algerie n'est pas la langue arabe,mais plutot,la langue francaise.

    Oui,mais le Coran n'a jamais assimile ou confondu la Science avec la France !!

    Voila ou se situe ton probleme,inconsciement quand tu parles de la Science,le 1er pays qui te vient a l'esprit est la France,je suis desole,tu as une mentalite de colonise.

    La Science,on peut et devons surtout la chercher en anglais,le pays le plus puissant militairement,economiquement,technologiquement et scientifiquement est un pays anglophone.

    Pourquoi aller chercher la science dans un pays qui n'est pas leader ou a la pointe de la science ??

    C'est un argument fallacieux de ta part.

    Ce que je dis,au contraire,rejoint pleinement la lettre de l'Islam,parmi les pays en avance technologiquement,il est imperatif d'apprendre du meilleur,la France n'est pas le meilleur pays en science.

    Pourquoi tu veux classer les gens ?? Qui es-tu pour classer les gens ??

    Le nouveau hitler ??

    Tu ne reponds pas a la question de fond : Pourquoi tu confonds France et Science,en plus tu fais reference au Coran pour appuyer tes faux arguments ?
    --------------------------------------------------------------------
    Citation Envoyé par Jalal Voir le message
    Franchement : je ne peux pas discuter avec toi, tu as un malaise envers les langues autre que l'Arabe, cela est incurable. Tu dis l'arabe est la langue du Coran, c'est un argument qui est fallacieux et aussi l'Arabe est la langue de l'Algérie, c'est complètement à vide, ce que tu écris; cela n'a pas de sens.
    Notre religion incite à "apprendre la science même en Chine"; Donc, tu n'es pas en faveur de l'application de l'islam. Tu t'ériges contre l'un des enseignements de
    l'islam, mais tes écrits sont trompeurs car tu ne respectes pas certains préceptes de notre religion. Tu sais cela mais tu ne le reconnais pas car ton niveau est au dessous même de l'enseignement de notre tradition religieuse, qui est, pourtant, non-moderne. Cela veut dire, on ne peut te classer ni parmi les traditionalistes ni parmi les modernes...

  9. #9
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut Le problème de l'Algérie est l'arabe

    Le problème de l'Algérie est l'arabe car depuis l'arabisation de l'enseignement, le niveau a reculé, l'enseignement est devenu inadéquat et inefficace; nos élèves et nos étudiants rencontrent des difficultés pédagogiques et autres insurmontables. Cela prouve la supériorité des langues étrangères sur l'arabe surtout le français. Kredence fais-toi soigner; tu es anormal psychologiquement.

  10. #10
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    Meme si la langue arabe est la plus faible des langues de la planete,cela n'empeche pas que l'on se debarasse du francais et le remplacer par l'anglais.

    On peut voir que tu evites de parler de l'anglais,de peur de te faire humilier.

    Pourquoi tu insistes sur le francais alors que l'anglais est superieur au francais sur tous les plans.

    Ce n'est pas la langue arabe qui derange en Algerie,c'est le choix de la langue francaise qui denote une soumission totale a la France.

    Le seul moyen pour les algeriens de sortir de la dependance economique et culturel des francais,c'est de mettre la langue francaise hors d'Algerie.

    Tu dois faire partie des membres de la 5emr colonne,les algeriens qui travaillent pour la France.

    La superiorite des langues etrangeres ne veut pas dire forcement la langue francaise,tout le monde sait que la langue anglaise est en avance sur le francais,

    Pourquoi s'encombrer de la langue francaise quand on peut etudier une langue superieur au francais.

    En tout cas,tu devrais te faire soigner,toi,qui a le syndrome francais,le complexe du colonise.

    Tout a coup,tu te trouves des qualites de psychologue,tu devrais plutot soigner ton complexe de colonise,toi,qui n'arrete pas de singer les francais.

    Je ne sais pas combien les francais te paient pour faire leur sale besogne,mais on a deja eu les harkis dans le passe,ils ont echoue.

    -------------------------------------------------------------------
    Citation Envoyé par Jalal Voir le message
    Le problème de l'Algérie est l'arabe car depuis l'arabisation de l'enseignement, le niveau a reculé, l'enseignement est devenu inadéquat et inefficace; nos élèves et nos étudiants rencontrent des difficultés pédagogiques et autres insurmontables. Cela prouve la supériorité des langues étrangères sur l'arabe surtout le français. Kredence fais-toi soigner; tu es anormal psychologiquement.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •