Le moustique anophèle femelle, vecteur de la malaria, est tout autant attiré par l’odeur du fromage Limburger que par celle des pieds humains

Bart Knols et Ruurd de Jong de l’université agricole de Wageningen (Pays-Bas) ont d’ailleurs gagné l’anti-Nobel de biologie 2006 pour cette découverte.

http://www.ent.wur.nl/NR/exeres/285A...MODE=Published

http://www.bmj.com/cgi/content/citation/312/7038/1105