Les enfants qui reçoivent des fessées ont des quotients intellectuels moins élevés que la moyenne

C’est ce que prétend une étude internationale réalisée par le professeur Murray Straus, de l’université de New Hampshire, aux États-Unis. Cette étude a été rendue publique lors d’une conférence internationale sur la violence et les traumatismes, à San Diego, le 25 septembre 2009.

Les enfants âgés de 2 à 4 ans qui ne reçoivent pas de fessées ont des quotients intellectuels en moyenne cinq points au dessus de ceux des enfants qui reçoivent des fessées, selon l’étude.

Par ailleurs, les enfants âgés de 5 à 9 ans qui ne reçoivent pas de fessées ont en moyenne des quotients intellectuels plus élevés de 2,8 points que les enfants de cet âge qui reçoivent des fessées.

«Plus les parents donnent de fessées, plus le développement mental de l’enfant est lent. Mais même des fessées en nombre très limitées impliquent une baisse du QI», explique Murray Straus.

http://www.cyberpresse.ca/vivre/soci...la-moyenne.php

http://www.elle.fr/elle/Societe/News...t/(gid)/984437

http://www.famili.fr/,pas-de-fessees...,362,52607.asp