Le ministre israélien de la guerre Ehud Barak ne semble pas être le bienvenu à Ankara. Attendu dimanche prochain, sa visite a été écourtée par le gouvernement turc, sur fond de l'humiliation israélienne infligée à l'ambassadeur turc.

Mais ce n'est pas tout. Une des plus grandes organisations turques des droits de l'homme a demandé son arrestation, dès qu'il mettra les pieds sur le sol turc.
Selon le site Arabs 48 des Palestiniens des territoires de 1948, l'organisation Mazlumder qui regroupe avocats, juristes, homme d'affaires et journalistes turcs , Barak devrait être poursuivi pour les crimes de guerre qui ont été commis durant l'offensive israélienne meurtrière contre la bande de Gaza, Plomb durci.
" Israël a commis des crimes de guerre et contre l'humanité, les forces israélienne ont bombardé les bâtiments des Nations Unies, des hôpitaux et des écoles. Selon les examens effectués par des laboratoires turcs, elles ont utilisé des bombes au phosphore interdites, ainsi que des moyens divers qui ont causé des maladies physiologiques et psychologiques chez les habitants de la Bande de Gaza", a énuméré la branche située à Istanbul de cette organisation, qui en possède plusieurs en Turquie.

Rappelant que la Turquie, à l'instar de quelques pays européens disposent de la compétence internationale pour juger les criminels de guerre et contre l'humanité.
Dans le passé, cette organisation avait présenté une demande similaire au procureur général, mais avait dû essuyer un fin de non recevoir de la part du ministre de la justice, Mohammad Chahine: " nous rappelons au procureur général turc que la Grande Bretagne a décidé d'arrêter Tsipi Livni, lorsqu'elle voulait se rendre là-bas. Nous rappelons aussi qu'en fonction de la loi CMK-98 du code turc, Shimon Perez et Ehud Olmert devraient également être traduits en justice" a tenu cette organisation à rappeler. Dont la requête reflète bien que l'animosité grandissante à l'encontre de l'entité sioniste ne se limite pas au leadership politique, et qu'elle semble bien bénéficier d'une base populaire solide.


Almanar