l'accord de Bâle II via le ratio mcdonought est un dispositif censé protéger les banques en les obligeant à avoir un certain niveau de solvabilité et de liquidité


http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A2le_II

même si ce ratio garanti une certaine stabilité, je pense que la notion et surtout l'évaluation des "risques" en général, pas seulement risque client reste délicate............par exemple, personne ne pouvait évaluer le risque des produits financiers incluant des subprimes....les grandes agences de rating les ont classé AAA (top du top on va dire!) alors qu'ils étaient toxique (foireux)