ALGER, 2 fv 2010 (AFP) - L'Algrie prendra des mesures de rciprocit "si c'est ncessaire" envers les pays occidentaux qui l'ont inscrite sur une liste de pays risque dont les voyageurs subiront des contrles spcifiques, a indiqu mardi le ministre de l'Intrieur Yazid Zerhouni.

"Vous connaissez nos positions. Si rellement c'est ncessaire, nous devrions appliquer les mesures de rciprocit", a indiqu M. Zerhouni, dont les propos sont rapports par l'agence APS.

"Nous ne connaissons pas encore le contenu de ces mesures", a ajout le ministre, en marge de la clture de le session d'automne du parlement, prcisant que ce dossier tait "trait actuellement par le ministre des Affaires trangres". L'Algrie figure sur la "liste noire" de 14 pays tablie par les Etats-Unis et dont les citoyens sont dsormais soumis des contrles supplmentaires, aprs une tentative d'attentat le 25 dcembre sur un avion de ligne amricain.

Aucune liaison arienne directe n'existe entre l'Algrie et les Etats-Unis.

L'Algrie avait jug le 13 janvier "inapproprie" son inscription sur cette liste et avait affirm par la voix de son chef de la diplomatie Mourad Medelci qu'elle attendait d'en tre retire.

Cette liste ne vise "aucun pays en particulier" et fait partie d'un processus qui "volue constamment", avait dclar le 24 janvier Alger la vice-secrtaire d'Etat adjointe pour le Golfe Janet Sanderson.

j'espre vraiment que cela va tre appliqu.