Layali Cirta : Khaled chantera à Constantine

Le king sera bel et bien à Constantine. C’est ce que nous ont confirmé les organisateurs de Layali Cirta lors de la conférence de presse tenue en marge du combat de boxe entre Benguesmia Mohamed et Nabil Haciane de France, qui a eu lieu dans la soirée de jeudi au théâtre de Verdure

Ces derniers ont saisi l’occasion pour donner des clarifications quant à la polémique et au flou ayant entouré la manifestation. D’emblée, Dj. Mesrane et N. Bouchama, promoteurs de l’événement, ont indiqué que la soirée de Khaled et celle de Thamer Hosni sont maintenues et auront lieu au théâtre de Verdure, comme prévu, d’autant que le maire présent au gala s’est montré disposé à leur louer ce théâtre à raison de 50 000 DA par soirée.

Cependant, ils ont déclaré avoir abandonné l’appellation « festival » pour se soustraire aux procédures administratives exigées par le ministère de la Culture, pour l’organisation de ce genre d’événements, reconnaissant par là leur ignorance des dispositions réglementaires y afférentes. Toutefois, ils ont précisé regretter les déclarations du directeur de la culture rencontré plus de 10 jours avant l’événement, et qui, disent-ils, à aucun moment « ne nous a informés de la nécessité d’une autorisation ministérielle pour l’organisation du festival ».


Dj. Mesrane ajoutera, non sans regretter les accusations rapportées par certains journaux à l’endroit des organisateurs : « Nous ne sommes pas des escrocs et aucune information judiciaire ou enquête n’est ouverte à notre encontre ; ce ne sont que des ragots. » Les promoteurs, qui comptent créer une nouvelle société pour organiser des spectacles, se disent prêts à relever le défi et ramener des vedettes avec leurs propres moyens : « Nous payons tout avec notre argent et ne recevons aucune aide ou participation financière des autorités. »

Cependant, les prix des billets, qui diffèrent d’un spectacle à l’autre, restent inaccessibles pour beaucoup. En effet, le ticket, pour assister à la soirée du king Khaled, reviendrait à 2000 DA, et il faudra payer 4000 DA pour voir Nancy Adjram se trémousser sur scène, alors que les Constantinois ont payé 700 DA pour assister au combat du champion Mohamed Benguesmia.


Par Dj. B. - El Watan