Page 1 sur 6 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 59

Discussion: L'Algérie va plafonner les prix de certains produits de consommation (ministre)

  1. #1
    Membre F.A.M. Avatar de miange-midemon
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    dans les contes
    Messages
    2 071

    Par défaut L'Algérie va plafonner les prix de certains produits de consommation (ministre)

    ALGER, 10 fév 2010 (AFP) - L'Algérie compte fixer ou plafonner les prix d'une quinzaine de produits de consommation pour lutter contre la spéculation et la hausse "injustifiée" des prix, a déclaré mercredi le ministre du Commerce El Hachemi Djaâboub.

    Le gouvernement envisage, dans le cadre d'un amendement de la loi sur la concurrence, de plafonner, fixer ou homologuer les prix de certains produits alimentaires et industriels, a précisé M. Djaâboub, dans un entretien à l'agence algérienne APS.

    Cette mesure concernera 10 à 15 produits de large consommation, a ajouté le ministre sans les citer.

    L'actuelle loi sur la concurrence stipule que "les prix et les marges sont libres et déterminés par la libre concurrence mais l'Etat peut intervenir pour fixer les prix de certains produits" dits "stratégiques", dont le lait, la farine, l'eau, le transport ferroviaire, le loyer des logements sociaux, les produits pétroliers raffinés et le gaz naturel.

    Le terme "stratégique" sera ainsi supprimé pour appliquer la loi sur la concurrence à d'autres produits de consommation", a dit le ministre.

    L'amendement de la cette loi retient "le principe des prix libres" tout en conférant à l'Etat "le droit d'élargir son champ d'intervention à d'autres produits dont la hausse des prix est injustifiée", a expliqué M. Djaâboub.

    Le ministre a annoncé que des amendes pouvant aller jusqu'à 10 millions de dinars (100.000 euros) seront prises à l'encontre des contrevenants.

    L'Algérie connaît ces dernières semaines des hausses fréquentes des prix de certains produits de consommation comme le sucre qui a atteint en février 100 dinars (un euro) le kilogramme sur le marché de détail contre 70 en 2009.

    L'inflation a atteint 5,7% en 2009, de source officielle.
    connaitre les autres, c'est sagesse. Se connaitre soi-même c'est sagesse supérieur. Imposer sa supériorité aux autres, c'est force.se l'imposer à soi-même c'est force supérieur.

    LAO-Tseu

  2. #2
    l'orientale
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Dans ma bulle a moi !! entre ciel et terre!
    Messages
    5 423

    Par défaut

    ils n`arretent jamais a augmenter les prix!! habou yédjou3o le peuple.
    normalement les aliments de base sont intouchables...ya pas de concurence la dessus.

  3. #3
    Membre F.A.M. Avatar de miange-midemon
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    dans les contes
    Messages
    2 071

    Par défaut

    ils disent ze3ma dans le but de fixer les prix, deja comme ca elkridi chez les épiciers rah dayer hala, alors le jour ou ils vont annoncer les nouveaux amendements khlat.
    mais ils l'on fait aussi en sachant qu'il y aurait augmentation des salaires, les syndicats ne veulent pas céder, alors finiront par capituler, mais avec un poison en prime.
    connaitre les autres, c'est sagesse. Se connaitre soi-même c'est sagesse supérieur. Imposer sa supériorité aux autres, c'est force.se l'imposer à soi-même c'est force supérieur.

    LAO-Tseu

  4. #4
    l'orientale
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Dans ma bulle a moi !! entre ciel et terre!
    Messages
    5 423

    Par défaut

    a chaque fois qu`ils augmente les salaires ....yédorbouna avec une giffle.
    bientot wallah on aura le meme cas que la turquie avant ..valisa ta3 draham quand ils allaient chaque mois retirer leur paie.
    je me rappelle il ya 5 ans j`ai reçue une carte postale de turquie wallah le timbre j`ai vu le prix ...j`etais choquée..50.000 lire turque

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de miange-midemon
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    dans les contes
    Messages
    2 071

    Par défaut

    et oui et rebelote l'inflation
    connaitre les autres, c'est sagesse. Se connaitre soi-même c'est sagesse supérieur. Imposer sa supériorité aux autres, c'est force.se l'imposer à soi-même c'est force supérieur.

    LAO-Tseu

  6. #6
    l'indienne Avatar de cheyenne
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    jewel's city
    Âge
    31
    Messages
    2 331

    Par défaut

    On était trop distrait par l'EN, on achetait, consommait et criait Bouteflika Bouteflika ahh ahh ahhh et on s'en foutait de cette flambée des prix parce que el Khadra daret halla...Aujourd'hui le gouvernement est en train de récupérer tout l'argent qu'il a "perdu" en envoyant des avions à des prix dérisoires que ça soit vers Khartoum ou en Angola
    "The future will forget, the past will always remember"

  7. #7
    l'orientale
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Dans ma bulle a moi !! entre ciel et terre!
    Messages
    5 423

    Par défaut

    Citation Envoyé par cheyenne Voir le message
    On était trop distrait par l'EN, on achetait, consommait et criait Bouteflika Bouteflika ahh ahh ahhh et on s'en foutait de cette flambée des prix parce que el Khadra daret halla...Aujourd'hui le gouvernement est en train de récupérer tout l'argent qu'il a "perdu" en envoyant des avions à des prix dérisoires que ça soit vers Khartoum ou en Angola

    Ah ça il vont réccuperer l`argent depensé pour khartoum et Angola...!! ce n`était pas gratuit...et on s`y attend a une autre augmetation des prix aprés le retour d`afrique du sud!
    d`un coté ils donnent leurs mains au peuple dans les festivités d`un autre coté ils nous giflent.

  8. #8
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    Il n'est pas possible de faire pression sur l'etat pour changer de politique economique ou pour mener a bien la guerre contre la corruption.

    Tant qu'il n'y a pas d'association ou d'organisation locale de defense du pouvoir d'achat,l'etat n'entendra rien.

    Durant la colonisation,le FLN avait impose un boycott sur le tabac pour faire pression sur les industriels francais d'Algerie.

    La meme arme peut etre efficace contre les prix gonfles imposes par l'etat.

    Mais le combat doit se faire au niveau locale d'abord,pas a Alger.

    Il faut que les algeriens apprennent a cibler certains produits et les boycotter,c'est tout.

    Les commercants speculateurs,trafiquants vont se retrouver en banqueroute.

    S'il n'y a pas de solidarite alors il faut qu'il se taisent,rien ne se donne,tout droit s'arrache.

    Tout combat doit etre organise,tant que les consommateurs se battent en rang disperse,ils n'auront jamais gain de cause.

    On peut critiquer le gouvernement autant qu'on veut,rien ne changera.

    Le boycott de certains produits ( pas tous les produits) est necessaire,pour changer les choses.
    ----------------------------------------------------------------
    Citation Envoyé par Sabrina Voir le message
    ils n`arretent jamais a augmenter les prix!! habou yédjou3o le peuple.
    normalement les aliments de base sont intouchables...ya pas de concurence la dessus.

  9. #9
    l'indienne Avatar de cheyenne
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    jewel's city
    Âge
    31
    Messages
    2 331

    Par défaut

    Citation Envoyé par kredence Voir le message
    Il n'est pas possible de faire pression sur l'etat pour changer de politique economique ou pour mener a bien la guerre contre la corruption.

    Tant qu'il n'y a pas d'association ou d'organisation locale de defense du pouvoir d'achat,l'etat n'entendra rien.

    Durant la colonisation,le FLN avait impose un boycott sur le tabac pour faire pression sur les industriels francais d'Algerie.

    La meme arme peut etre efficace contre les prix gonfles imposes par l'etat.

    Mais le combat doit se faire au niveau locale d'abord,pas a Alger.

    Il faut que les algeriens apprennent a cibler certains produits et les boycotter,c'est tout.

    Les commercants speculateurs,trafiquants vont se retrouver en banqueroute.

    S'il n'y a pas de solidarite alors il faut qu'il se taisent,rien ne se donne,tout droit s'arrache.

    Tout combat doit etre organise,tant que les consommateurs se battent en rang disperse,ils n'auront jamais gain de cause.

    On peut critiquer le gouvernement autant qu'on veut,rien ne changera.

    Le boycott de certains produits ( pas tous les produits) est necessaire,pour changer les choses.
    ----------------------------------------------------------------
    Oui boycotter c'est une bonne chose mais là le probeleme ce n'est pas que les kiwi sont trop chers ou que la dinde est super chere la flambée de ces prix touchent des aliments très simples qu'avant pauvres et riches pouvaient se permettre le prix du sucre est monté en fléche ce sucre qu'on donne à ceux qui font une grève de la faim, des aliments produits en abondance chez nous vous coutent aujourd'hui beaucoup de dinnars
    Tchina ya el khawa telhq 170 DA pour un pays d'agrumes ya zah..... Et ce qui est bizzare ce sont ces variations quotidiennes des prix, avant quand un produit augmente de prix par rapport aux années precedentes on nous dit la recolte a été mauvaise ou difficile mais là la seule excuse c'est juste le VOL
    "The future will forget, the past will always remember"

  10. #10
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    1 596

    Par défaut Quels sont ces produits?

    Aurais-tu une liste?

    Citation Envoyé par miange-midemon Voir le message
    ALGER, 10 fév 2010 (AFP) - L'Algérie compte fixer ou plafonner les prix d'une quinzaine de produits de consommation pour lutter contre la spéculation et la hausse "injustifiée" des prix, a déclaré mercredi le ministre du Commerce El Hachemi Djaâboub.

    Le gouvernement envisage, dans le cadre d'un amendement de la loi sur la concurrence, de plafonner, fixer ou homologuer les prix de certains produits alimentaires et industriels, a précisé M. Djaâboub, dans un entretien à l'agence algérienne APS.

    Cette mesure concernera 10 à 15 produits de large consommation, a ajouté le ministre sans les citer.

    L'actuelle loi sur la concurrence stipule que "les prix et les marges sont libres et déterminés par la libre concurrence mais l'Etat peut intervenir pour fixer les prix de certains produits" dits "stratégiques", dont le lait, la farine, l'eau, le transport ferroviaire, le loyer des logements sociaux, les produits pétroliers raffinés et le gaz naturel.

    Le terme "stratégique" sera ainsi supprimé pour appliquer la loi sur la concurrence à d'autres produits de consommation", a dit le ministre.

    L'amendement de la cette loi retient "le principe des prix libres" tout en conférant à l'Etat "le droit d'élargir son champ d'intervention à d'autres produits dont la hausse des prix est injustifiée", a expliqué M. Djaâboub.

    Le ministre a annoncé que des amendes pouvant aller jusqu'à 10 millions de dinars (100.000 euros) seront prises à l'encontre des contrevenants.

    L'Algérie connaît ces dernières semaines des hausses fréquentes des prix de certains produits de consommation comme le sucre qui a atteint en février 100 dinars (un euro) le kilogramme sur le marché de détail contre 70 en 2009.

    L'inflation a atteint 5,7% en 2009, de source officielle.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 04/02/2010, 00h13
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 10/12/2009, 17h36
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 28/10/2009, 03h32
  4. Les crédits à la consommation et automobile interdits
    Par kredence dans le forum Economie
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/07/2009, 00h33
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 21/05/2009, 02h22

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •