Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Discussion: Fin de l'importation,et obligation de production

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut Fin de l'importation,et obligation de production

    Les opérateurs pharmaceutiques dénoncent la décision fixant à fin 2010 le passage du conditionnement à la production


    Les opérateurs pharmaceutiques ont dénoncé, mardi à Alger, la décision du Ministère de la Santé fixant le dernier délai pour passer de la phase du conditionnement à celle de la production des médicaments à fin 2010.

    Lors d'une réunion, dimanche dernier, avec la tutelle, les opérateurs ont dénoncé cette décision, car la majorité d'entre eux ne sont pas encore prêts à entamer la phase de production.

    Le président de l'Union nationale des opérateurs pharmaceutiques (UNPO), M. Amar Ziyad, a estimé que cette décision "conduira à la fermeture de 30 unités de production employant 30 salariés chacune".

    Il a ajouté à ce propos que "le ministère a élaboré des lois qui obligent les laboratoires à passer de la phase d'importation, de distribution et de conditionnement des médicaments à celle de la production, sans toutefois tenir compte de la formation des pharmaciens de laboratoires, la disponibilité de l'assiette foncière destinée à l'investissement et la facilitation de l'accès aux crédits bancaires".

    Il a estimé le marché algérien des médicaments à 2 milliards de dollars, précisant que le taux de production locale qui varie entre 35 et 38 pc reste "très faible".

    Le même responsable a appelé dans ce sens au développement des unités de production dont la plupart "n'arrivent pas à s'adapter aux nouvelles lois".

    Pour sa part, le directeur de la pharmacie au Ministère de la Santé, M. Mohamed El Hadj, a estimé que le délai fixé par le ministère est assez suffisant pour permettre aux opérateurs d'amorcer la phase de production.

    Il a ajouté à ce propos que la décision en question remonte à 10 ans, soulignant la disposition du ministère à aider les opérateurs qui font face à des difficultés.

    Le responsable a précisé que la plupart des unités de production pharmaceutique disposent de l'assiette foncière destinée à l'investissement, soulignant que le ministère prendra des mesures draconiennes contre les unités qui n'appliquent pas la loi.

    http://www.elmoudjahid.com/accueil/editorial/52763.html

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de miange-midemon
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    dans les contes
    Messages
    2 071

    Par défaut

    personnellement ca me choque que la première motivation des étudiants en pharmacie soit l'argent.
    quand on leur pose la question pourquoi tu fait pharmacie; réponse : pour faire délégué médicale ou ouvrir une pharmacie pour finir juste commercant.
    je me souviens que les études de médecine exigeaient la moyenne la plus élevée, et encore plus concours.
    aujourd'hui la branche pharmacie requière une moyenne plus élevée que celle de médecine.
    obliger les boites pharmaceutiques à produire dans le pays est une bonne chose, mais seulement serait il possible???
    on aimerai avoir un avis d'un connaisseur en la matière.
    connaitre les autres, c'est sagesse. Se connaitre soi-même c'est sagesse supérieur. Imposer sa supériorité aux autres, c'est force.se l'imposer à soi-même c'est force supérieur.

    LAO-Tseu

  3. #3
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    Les "pharmaciens" algeriens ont convenu qu'ils allaient arreter de faire du conditionnement ( ensachement) de medicaments importe de France et de passer a la production de produits pharmaceutiques en Algerie.

    S'ils sont incapables de le faire,qu'ils changent de metiers,

    Des pharmaciens qui font un autre metier que le leur,puisqu'ils font du conditionnement,l'Algerie n'a pas forme des pharmaciens pour qu'ils deviennent des speculateurs,des importateurs et des grossistes.

    Il y a deja des importateurs,des grossistes,et en ajouter les pharmaciens.

    L'Etat devrait fermer la filiere pharmacie,puisque ce sont des revendeurs que l'
    Etat forme,et non des pharmaciens,c'est lamentable.

    Nos pharmaciens n'ont rien de pharmaciens,ils sont devenus des maquignons du medicament !!

  4. #4
    Membre F.A.M. Avatar de 13NRV
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    kafiristan
    Messages
    1 602

    Par défaut

    Citation Envoyé par miange-midemon Voir le message
    personnellement ca me choque que la première motivation des étudiants en pharmacie soit l'argent.
    quand on leur pose la question pourquoi tu fait pharmacie; réponse : pour faire délégué médicale ou ouvrir une pharmacie pour finir juste commercant.
    je me souviens que les études de médecine exigeaient la moyenne la plus élevée, et encore plus concours.
    aujourd'hui la branche pharmacie requière une moyenne plus élevée que celle de médecine.
    obliger les boites pharmaceutiques à produire dans le pays est une bonne chose, mais seulement serait il possible???
    on aimerai avoir un avis d'un connaisseur en la matière.
    il faut dissocier le pharmacien qui sert des médicaments (généralement des bac +2 ou 3), des préparateurs et des ingénieurs qui font de la recherche....
    il faut savoir que la recherche de médicament est très longue et très couteuse, souvent une dizaine d'année sont necessaire pour trouver un médicament.......après il y'a la copie des médicaments dont les brevets ont expiré (générique)...........si nous arrivons dans un premier temps à fabriquer et a commercialiser nos propres générique ce sera déjà bien.....
    ...Un Homme Averti En Vaut Deux...Un Homme Instruit En Vaut Trois...

    Si l'Amour Rend Aveugle.......Alors l'Amitié Ça Crève Les Yeux

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de miange-midemon
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    dans les contes
    Messages
    2 071

    Par défaut

    Citation Envoyé par 13NRV Voir le message
    il faut dissocier le pharmacien qui sert des médicaments (généralement des bac +2 ou 3), des préparateurs et des ingénieurs qui font de la recherche....
    il faut savoir que la recherche de médicament est très longue et très couteuse, souvent une dizaine d'année sont necessaire pour trouver un médicament.......après il y'a la copie des médicaments dont les brevets ont expiré (générique)...........si nous arrivons dans un premier temps à fabriquer et a commercialiser nos propres générique ce sera déjà bien.....
    ici ca n'existe pas des études de pharmacie de 2 ou 3 ans c'est plutôt des DEUA en biochimie, les études de pharmacie dure plus de 5 ans ensuite y a les spécialités ou bien prolonger jusqu'au doctorat. mais certainement pas pour faire des recherches, car ils n'ont pas cette ambition.
    il faut dire que c'est une question de moyen mais de conscience aussi.
    connaitre les autres, c'est sagesse. Se connaitre soi-même c'est sagesse supérieur. Imposer sa supériorité aux autres, c'est force.se l'imposer à soi-même c'est force supérieur.

    LAO-Tseu

  6. #6
    Membre F.A.M. Avatar de miange-midemon
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    dans les contes
    Messages
    2 071

    Par défaut

    Citation Envoyé par kredence Voir le message
    Les "pharmaciens" algeriens ont convenu qu'ils allaient arreter de faire du conditionnement ( ensachement) de medicaments importe de France et de passer a la production de produits pharmaceutiques en Algerie.

    S'ils sont incapables de le faire,qu'ils changent de metiers,

    Des pharmaciens qui font un autre metier que le leur,puisqu'ils font du conditionnement,l'Algerie n'a pas forme des pharmaciens pour qu'ils deviennent des speculateurs,des importateurs et des grossistes.

    Il y a deja des importateurs,des grossistes,et en ajouter les pharmaciens.

    L'Etat devrait fermer la filiere pharmacie,puisque ce sont des revendeurs que l'
    Etat forme,et non des pharmaciens,c'est lamentable.


    Nos pharmaciens n'ont rien de pharmaciens,ils sont devenus des maquignons du medicament !!
    tout a fait c'est vraiment décevant
    connaitre les autres, c'est sagesse. Se connaitre soi-même c'est sagesse supérieur. Imposer sa supériorité aux autres, c'est force.se l'imposer à soi-même c'est force supérieur.

    LAO-Tseu

  7. #7
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    Le pire est que ces memes "ENSACHEURS-importateurs-pharmaciens" protestent pour avoir une protection de l'Etat,pourqu'ils continuent a faire un metier,qui n'a rien a voir avec leur formation,ni avec leur aptitudes intellectuelles.

    Le monde a l'envers en Algerie,et ils blament le gouvernement pour leur fourberie et malhonnetete

  8. #8
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    1 596

    Par défaut La vision simpliste du LAHASS a encore frappé!!!

    Seul un LAHASS peut penser que l'on peut créer un tissu de production pharmaceutique à la façon dont on achète une usine: CLEF EN MAIN...Le LAHASS se fout complètement qu'au passage il augmente un peu plus les chiffres du chomâge aux personnes qui vont perdre leur emploi pour que le LAHASS puisse faire le kakou aux US ou en Europe...

    Bien évidemment, devenir pays producteur dans de la chimie de pointe requiert une politique sérieuse et long terme se reposant sur une éducation de pointe. Prendre des décisions aussi violentes ne sont en rien faites dans l'interet du pays car toute réforme doit se faire dans la sagesse.

    A la manière des charlatans, les LAHASSIN apprentis sorciers sont des spécialistes pour énoncer des remèdes miracles pour palier à leur propre incompétence à faire de l'Algérie un pays créateur d'emploi .

    Citation Envoyé par 13NRV Voir le message
    il faut dissocier le pharmacien qui sert des médicaments (généralement des bac +2 ou 3), des préparateurs et des ingénieurs qui font de la recherche....
    il faut savoir que la recherche de médicament est très longue et très couteuse, souvent une dizaine d'année sont necessaire pour trouver un médicament.......après il y'a la copie des médicaments dont les brevets ont expiré (générique)...........si nous arrivons dans un premier temps à fabriquer et a commercialiser nos propres générique ce sera déjà bien.....

  9. #9
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    Celui qui use du terme lahass,doit etre habitue a cette pratique.

    Si tu ne lis pas mes posts,ne te sent pas obliger de me repondre directement ou indirectement a travers quelqu'un d'autre.

    Tu interviens sans lire,mes propos,c'est toi,qui avance ces propos,et c'est toi seul,qui tire tes propres conclusions.

    Tes propos te ressemblent et ne veulent rien dire,personne ne t'a demande de nous faire un cour sur l'industrie pharmaceutique,tu parles pour ne rien dire,d'ailleur t'as rien explique,tu t'es embourbe dans des explications qui n'ont rien a voir avec l'article en question.

    T'oses pas dire sucer,tu dis lahass,pourtant c'est la meme chose,tu preferes les vulgarites en darja,tu seras servi,cela doit etre une de tes specialitees !!
    Dernière modification par kredence ; 28/02/2010 à 00h35.

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 27/08/2009, 13h07
  2. L’Algérie mise sur la production de phosphate
    Par kredence dans le forum Economie
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/08/2009, 06h09
  3. Elle concerne des poids lourds de l'importation comme Renault et Peugeot
    Par kredence dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/02/2009, 23h43
  4. L’Opep va réduire sa production
    Par Toufik dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/10/2008, 09h11
  5. Kato production
    Par Zemri dans le forum Le Café
    Réponses: 12
    Dernier message: 10/10/2008, 17h42

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •